Le photographe londonien Mark Cornick nous explique comment il a réussi à rendre les belles plages gelées de l’Islande aussi abstraites pour sa série Fragments of Reality.

Fragments of Reality © Mark Cornick

Fragments of Reality © Mark Cornick

Après des études de cinéma, Mark s’oriente vers la photographie et sort diplômé de la Royal Photographic Society, dont il est aujourd’hui associé. Établissement prestigieux qui lui permet de vivre de la photographie et de s’épanouir dans ses projets personnels.

Fragments of Reality © Mark Cornick

Fragments of Reality © Mark Cornick

Ses œuvres sont abstraites, avec des retouches, des flous et de multiples expositions. Ses photographies de paysages et d’urbanismes sont alors très originales, ce qui lui a permis d’obtenir de nombreux prix, comme celui du FujiFilm Print Prize 2017 dans la catégorie Urbain.

Fragments of Reality © Mark Cornick

Fragments of Reality © Mark Cornick

Pour sa série Fragments of Reality, Mark Cornick a exploré les textures de la glace qui se forme sur les plages islandaises. Grâce à l’outil liquéfaction, son image se transforme sous les pinceaux de Photoshop. Rien de plus simple pour avoir un rendu abstrait, apaisant et irréel.

Fragments of Reality © Mark Cornick

Fragments of Reality © Mark Cornick

Le photographe britannique est devenu un père très occupé il y a peu et ne trouve plus le temps de sortir et de voyager pour remplir son portfolio d’images colorées et floues. Ainsi, pour pallier ce manque artistique, Mark a trié ses photographies et a retrouvé ses souvenirs d’Islande sur la plage de Jokulsarlon appelée « Black Sand Ice Beach ».

Internet et les réseaux sociaux étant déjà submergés par des photographies de ce lieu, l’artiste a choisi d’innover en jouant sur le côté abstrait de cette formation de glace.

Fragments of Reality © Mark Cornick

Fragments of Reality © Mark Cornick

Pour voir plus de photographies de Mark Cornick, n’hésitez pas à visiter son site et son compte Instagram.