Crowded Fields est un projet original réalisé par l’artiste américain Pelle Cass. Il nous explique comment il a réussi à mettre en scène ce fantastique chaos.

Crowded Fields Pelle Cass

Bc Lacrosse © Pelle Cass

Né à Brooklyn à New York, Pelle a déménagé à Brookline dans le Massachusetts où il vit actuellement. Quatre heures séparent ces villes homophones qui ont forgé la culture artistique de Pelle. Cela fait maintenant près de cinquante ans qu’il pratique la photographie. Son style est très éclectique et comprend aussi bien des portraits de rue, des selfies, des portraits, des natures mortes ou encore des sujets abstraits.

Pelle Cass Crowded Fields

Bc Hockey End View © Pelle Cass

Pour sa série Crowded Fields, les terrains de sport municipaux sont ses principaux lieux de shooting. Dès qu’il y a un match ou une compétition, le photographe s’y rend avec son appareil photo et son trépied pour immortaliser ces sportifs, principalement féminines.

Pelle Cass Crowded Fields

MIT Swim Meet Flat © Pelle Cass

À chaque déplacement, Pelle Cass prend environ 1 000 photographies pendant une à deux heures. Mais le plus fastidieux reste à venir : le montage sur Photoshop. En effet, l’artiste passe environ 40 heures à assembler une photographie dans le logiciel.

La plupart des photographies finales contiennent environ 400 à 500 couches d’autres clichés. L’artiste nous explique que le logiciel de retouche lui sert uniquement à agréger ces différentes photographies : « Je ne change rien – pas un pixel – seulement choisir ce qu’il faut garder et ce qu’il faut omettre. Tout s’est passé comme vous le voyez, mais pas en même temps. »

Pelle Cass Crowded Fields

Harvard Water Polo © Pelle Cass

Au final, le processus peut lui prendre deux semaines s’il travaille à temps plein. Mais le résultat est à couper le souffle. Ces dizaines de personnes grouillent sur un même espace et tous les ballons volent dans les airs en même temps. Le photographe nous explique sa démarche : « Je compile des figures sélectionnées dans une photographie finale qui est une sorte de time-laps immobile. »

Pelle Cass Crowded Fields

Harvard V Princeton Football © Pelle Cass

Mais alors comment a-t-il eu cette idée géniale et folle de réaliser de tels clichés ? « J’essaie, dans la série, de transmettre un sentiment de chaos extatique – rythme, modèle et plaisir corporel qui conspirent à faire du sport un jeu, invisible à l’œil, mais clair à mon appareil photo. »

Pelle Cass Crowded Fields

Harvard Football © Pelle Cass

Un résultat impressionnant que vous pouvez continuer à découvrir sur le site de Pelle Cass et sur son compte Instagram.