Jusqu’au 29 avril 2018, la photographe néerlandaise Hanne van der Woude expose ses travaux sur Emmy Eerdmans et Ben Joosten à l’espace culturel Séraphine Louis dans la paisible ville de Clermont-de-l’Oise (60).

Hanne van der Woude

© Hanne van der Woude

Hanne a passé cinq ans en compagnie de deux artistes néerlandais, Emmy Eerdmans, connue pour ses peintures ses dessins et ses sculptures, et Ben Joosten, spécialisé dans la création artistique graphique. C’est en 2009, quand Hanne a voulu faire un portrait de Ben qu’elle a rencontré sa femme Emmy. La photographe s’est tout de suite rendu compte du potentiel artistique de ce couple d’artistes retraités.

Pendant cinq ans, elle a décidé de vivre avec eux pour réaliser une série photo inédite. « En un rien de temps, je fis partie de leur foyer. Ils m’acceptèrent comme ils l’auraient fait d’un chat errant arrivé sur le pas de leur porte » explique Hanne lors de la présentation de son projet en 2015.

Hanne van der Woude

© Hanne van der Woude

Nés tous les deux en 1931, Emmy Eerdmans et Ben Joosten vivaient dans la région de Betuwe au centre des Pays-Bas. La peintre et dessinatrice néerlandaise a été lauréate du prix de Rome en 1957 tandis que son mari Ben Joosten a dirigé une célèbre fonderie artisanale de bronze. Jouant avec les lettres qu’il fabriquait, Ben réalisa de nombreuses œuvres graphiques à partir de cette calligraphie industrielle.

« Comme son mari, Emmy était opposée aux conventions sociales, sa liberté personnelle guidant sa ligne de conduite » nous confit la photographie. C’est en particulier pour cette femme qu’Hanne a souhaité suivre le quotidien de ce foyer. Quelque chose l’intriguait et elle voulait comprendre cette artiste sans fioritures et cette femme toujours joyeuse : « Je me sentais attirée par cet endroit, et y retournais de plus en plus souvent, en grande partie à cause de cette femme intangible et cet environnement quasi surréaliste. »

Hanne van der Woude

© Hanne van der Woude

Au fil des mois, leur relation est devenue une amitié intime et sincère. Les photographies rapportées le prouvent. Sans tabous, sans gêne, Emmy, Ben et son frère Egbert se laissent photographier dans leur quotidien, n’hésitant pas à poser nu ou presque. « Absorbés que nous étions dans nos propres activités, nous avions tendance à nous cogner les uns dans les autres dans le jardin, déambulant parmi les vieux arbres » explique la photographe.

Hanne van der Woude

© Hanne van der Woude

La photo ci-dessous a été prise dans les montagnes françaises où vit Egbert, le frère de Ben. Artiste lui aussi, il travaillait comme mouleur et sculpteur de bronze pour l’entreprise familiale avant de s’installer en France pour une vie de liberté. Ben et Emmy sont allés lui rendre visite et Hanne les a suivis avec son appareil photo.

En 2012, Egbert est venu passer ses derniers jours près d’Emmy et Ben où il a été accueilli à bras ouverts. En phase terminale, il mourra quelques mois plus tard. C’est ensuite au tour de Ben d’être diagnostiqué d’un cancer métastasé. Emmy a soutenu ces deux hommes jusqu’au dernier moment.

Hanne van der Woude

© Hanne van der Woude

Pour en savoir plus sur la photographe, n’hésitez pas à visiter son site. Pour préparer votre visite, vous pouvez lire nos informations pratiques ci-dessous et visiter le site de la ville de Clermont de l’Oise.

Informations pratiques
Emmy’s World de Hanne van der Woude à l’espace culturel Séraphine Louis
Au 11 rue du Donjon à Clermont-de-l’Oise (60) à 1h40 de Paris en voiture et 40 minutes de la Gare du Nord
Du 24 mars au 29 avril 2018
Ouvert mercredi samedi et dimanche
De 14h à 18h
Entrée libre