Du 17 mars au 12 mai 2018 à la galerie Thierry Bigaignon, découvrez les quinze tirages les plus connus de Ralph Gibson mis en musique par l’artiste dans son exposition Vu, Imprévu. Immersion totale dans l’univers de ce virtuose.

Ralph Gibson

The Perfect Future © Ralph Gibson

Né en 1939 à Los Angeles tout près d’Hollywood, Ralph Gibson s’engage dans la Marine américaine à 17 ans où il intègre l’école navale de photographie basée en Floride. C’est là qu’il prend ses premières photos, principalement des portraits et des photos aériennes, tout en apprenant les bases essentielles de la photographie.

Après des études au San Francisco Art Institut, Ralph entame une carrière de photographe freelance à Los Angeles puis à New York où il emménage en 1966. C’est dans cette ville que sa carrière va décoller grâce à la publication de The Somnambulist en 1970. Dans ce livre photo, l’artiste documente son quotidien de photographe qui vit la nuit et dort le jour.

Ralph Gibson

Capri Diver © Ralph Gibson

Aujourd’hui, après 60 ans de carrière, l’artiste est invité à Paris pour exposer ses quinze photographies les plus iconiques afin de les mettre en musique. Elles ont été choisies méticuleusement par l’artiste et le directeur de la galerie éponyme, Thierry Bigaignon, pour représenter le plus largement possible l’univers de l’artiste américain. Ces deux amoureux de la photo s’étaient déjà rencontrés à New York dans l’atelier de Ralph. C’est là que Thierry s’est rendu compte de l’importance de la musique dans le processus de création du photographe.

Ces quinze clichés sont une large rétrospective reprenant les plus grands moments photographiques de l’artiste entre 1968 et 1990. En tirage argentique haut de gamme, tout est optimisé pour que le spectateur s’immisce dans la pensée de Ralph Gibson.

Ralph Gibson

Man In Steam © Ralph Gibson

Mais la nouveauté et l’originalité de l’exposition, c’est évidemment la musique que Ralph a lui-même enregistré pour accompagner ses photographies. Comme s’il leur donnait la parole, un morceau de guitare accompagne chacune des photographies. Ce sont bien sûr des compositions originales créées par Ralph Gibson. La galerie souhaite rendre hommage à tous les talents du photographe.

Ce lieu unique dans Paris qu’est la galerie Thierry Bigaignon a également une importance dans la mise en scène de l’évènement. Située en plein cœur du Marais au première étage d’un fastueux hôtel particulier, Thierry Bigaignon n’a pas voulu organiser sa galerie comme toutes les autres. En effet, à la place du livre d’or et du catalogue de l’exposition, les visiteurs peuvent laisser leur ressenti sur les iPads à leur disposition. Le plafond noir permet d’avoir une ambiance tamisée à l’intérieur de la pièce. Ajoutez à cela un accueil personnalisé et la galerie se transforme en un véritable lieu de détente et de découverte. De plus, cette vision neuve de la galerie se mêle parfaitement avec l’esprit novateur et indépendant de Ralph Gibson.

Ralph Gibson

Arab Feluca © Ralph Gibson

Pour avoir plus d’informations, n’hésitez pas à visiter le site de la galerie.

Informations pratiques
Exposition Ralph Gibson, Vu, Imprévu
Galerie Thierry Bigaignon
9 rue Charlot dans le IIIe arrondissement de Paris
Du 17 mars au 12 mai 2018
Du mardi au samedi de 12h à 19h
Entrée libre