L’aventure Wild Stories est née à Bordeaux grâce à Marie Delagnes et Sébastien Ruche, respectivement photographe et cadreur/monteur. Le concept est simple : à l’aide d’un design moderne et minimaliste, un photobooth capture le sourire et la joie de vivre des personnes. Interview de deux accros au bonheur.

WildStories

Marie et Sébastien © Wild Stories

Pour commencer, pouvez-vous vous présentez en quelques mots

Nous sommes Marie et Sébastien, un couple de créatifs en quête de sourires… Nous aimons les nouvelles rencontres, les voyages, l’art sous toutes ses formes… Et l’océan ! Nous sommes les fondateurs de Wild Stories, une société de location de bornes photo
« Made in Bordeaux ».

Comment avez-vous eu l’idée de lancer ce projet ?

Nous avons toujours aimé le concept du photobooth. Mais nous caressions l’envie de créer une vraie borne photo qui nous ressemble… Un photobooth qui serait à la fois beau et design, s’intégrerait sans rougir aux décors des événements et délivrerait des photos de qualité ! Au départ, l’idée était d’en créer un seul, le nôtre, que nous pourrions proposer sur nos prestations photo & vidéo. Finalement, nous nous sommes laissés prendre au jeu et en avons créé plusieurs… Et puis, en repensant à une traversée de huit mois de l’Australie en van, faite quelques années plus tôt, nous avons eu envie de rajouter un côté nomade au projet. C’est là que la caravane est arrivée… Nous avons trouvé une vieille Digue des années 80 et avons retroussé nos manches pour la phase de rénovation. C’est comme ça que tout a commencé !

Wild Stories

© Wild Stories

Qu’est ce que vous proposez ?

Nous proposons la location de bornes photo fabriquées à Bordeaux à partir de matériaux nobles tels que le chêne et le laiton. A l’intérieur, un appareil photo reflex est relié à une tablette tactile sur laquelle les gens se voient, et pour l’éclairage c’est un flash de studio. C’est le principe du photomaton. L’imprimante est une imprimante à sublimation.

Nous proposons également la location d’une caravane photobooth ! Nous nous sommes lancés en juin 2017, donc nous développons sans cesse notre offre, testons… De belles choses sont à venir.

Combien comptez-vous d’employés maintenant ?

Nous sommes 2 employés, mais nous travaillons avec différents freelances selon les missions que nous avons à mener. Notre but n’est pas de nous transformer en usine à gaz du photobooth, nous voulons préserver notre identité, notre démarche. Pour cela nous nous entourons de personnes que nous choisissons pour leur savoir faire, leur talent, les relations humaines que nous avons avec eux. Parmi eux, la fabuleuse équipe de Woodlabo concrétise et fabrique nos bornes photo. Laura, des Petites découpes, personnalise les logos en bois découpés pour nos clients. Michelle & Mauricette sont nos partenaires pour les livres d’or que nous proposons et nous travaillons actuellement avec deux autres artisans, à Bordeaux et Paris, pour les prochaines petites surprises que nous préparons…

Wild Stories

© Wild Stories

Le concept de Photo Booth n’est pas nouveau, comment arrivez-vous à vous démarquer ?

C’est sûr, le concept n’est pas nouveau. Nous espérons que ce qui nous démarque, c’est tout ce que nous avons dit plus haut ! Nous nous adressons aux personnes qui nous ressemblent, celles qui sont sensibles aux beaux matériaux, au design, à la qualité des images. Nous avons une histoire, un lien direct avec le monde de l’image, un univers propre, et c’est aussi ce qui nous caractérise. Nous nous adressons à une catégorie de personnes, mais le monde du photobooth est large, il en existe pour tous les goûts !

Wild Stories

© Wild Stories

Quels sont vos projets pour les années à venir ? Qu’est-ce qu’on peut vous souhaiter ?

Le projet principal, c’est de continuer à développer Wild Stories sur les bases que nous avons lancées et de rester nous-même. Ce que l’on peut nous souhaiter reste la base : de belles rencontres, du bonheur, des apéros avec les amis !

L’idée, si j’ai bien compris, c’est d’amener du sourire partout où Wild Stories va. Vous trouvez qu’on ne sourit pas assez ?

On ne sourit jamais assez, c’est certain !!

Wild Stories

Qui sont vos principaux clients ?

Cela varie selon les périodes de l’année. L’été, ce sont les particuliers, avec les mariages. Le reste de l’année, nous travaillons avec les professionnels : entreprises, hôtels, festivals, magasins, marques… Mais dans tous les cas, les personnes qui font appel à nous sont celles qui sont sensibles au design de notre Wild Box, aux beaux matériaux, à notre démarche… Et celles qui « flashent » sur notre caravane !

Quelles sont vos prochaines dates dans des festivals ou des magasins en France ?

En ce moment, nous achevons notre mini tour des festivals et salons. Nous serons ce week-end à la première édition du You & Me à Paris ! Avant cela, nous étions au festival de la Love Etc, et encore avant, nous étions partenaires du salon Maison & Objet 2018 ! Ensuite, c’est la surprise… Nous verrons !

Wild Stories

© Wild Stories

Je vous laisse le mot de la fin !

« Smiling increases your face value » : Lu au hasard d’Instagram, mais tellement vrai !

Vous pourrez donc retrouver Marie, Sébastien et leur caravane au festival Mariage You and Me à Paris du 10 au 11 février, mais également sur leur site et leur compte Instagram et Facebook.