Aliocha Boi a profité de la neige de ce début d’année pour se balader sur la Petite Ceinture à Paris et capturer une série spéciale intitulée Blanche Traversée. Ce jeune photographe urbain a affronté le froid glacial de février pour immortaliser ce moment unique et plutôt rare dans la capitale française. En effet, cela faisait 30 ans que nous n’avions pas eu 12 cm de neige à Paris.

Blanche Traversée Aliocha Boi

Blanche Traversée © Aliocha Boi

Membre du collectif Hans Lucas, Aliocha a commencé la photo il y a environ 5 ans. Depuis il a effectué plusieurs voyages notamment à Cuba, à Shanghai et en Inde pour documenter ces pays et ces villes en développement. Contacté par Phototrend, l’artiste nous explique comment il a découvert la photographie : « J’ai toujours été très curieux et observateur depuis tout petit. Disons que j’ai choisi la photographie pour transmettre la vision que j’avais du monde qui m’entoure ».

Blanche Traversée Aliocha Boi

Blanche Traversée © Aliocha Boi

Ce qu’il aime particulièrement, c’est le bitume de la ville : « La matière première de ma photographie provient de l’environnement urbain. C’est la ville dans toute sa diversité et la manière dont elle évolue qui m’intéresse. »

Blanche Traversée Aliocha Boi

Blanche Traversée © Aliocha Boi

Malgré le blanc omniprésent, les photographies sont naturelles et retranscrives parfaitement la réalité. Aliocha Boi nous explique sa technique : « J’ai pris les photos avec un Nikon D750 au 35mm et j’ai gardé la même focale pour toute la série. Le parti pris de la retouche a été d’exposer les blancs un peu plus que d’habitude, pour que l’on ait la sensation d’une lumière presqu’immaculée. »

À Paris, la neige reste assez peu sur les endroits où l’on déambule. Elle se transforme rapidement en gadoue et perd son côté photogénique. Ainsi, Aliocha a décidé d’aller sur la Petite Ceinture, un lieu abandonné et interdit au public, pour pouvoir faire ses photographies : « C’est justement du fait que ce soit un lieu ‘’interdit’’ et abandonné que je l’ai choisi. Dans la Petite Ceinture, la végétation a repris le dessus sur son environnement urbain. La neige est donc venue s’y loger avec plus de facilité qu’en pleine rue parisienne et détonnait encore plus qu’ailleurs. »

Blanche Traversée Aliocha Boi

Blanche Traversée © Aliocha Boi

Ce paysage enneigé bien réel nous transporte tout de même dans un univers tranquille et presque imaginaire. C’était également l’un des objectifs du photographe : « J’ai voulu donner à ma série une ambiance singulière, qui fait appel aux rêves : sans humains, avec une atmosphère et lumière très particulière… »

Blanche Traversée Aliocha Boi

Blanche Traversée © Aliocha Boi

Pendant que nous étions en train de fuir à tout prix le froid pour ne pas en subir les picotements, Aliocha Boi est allé pour nous faire des photos de Paris sous la neige. Il nous raconte les difficultés qu’il a rencontrées lors de ce shooting sur la Petite Ceinture : « Pour cette série, j’ai shooté non-stop pendant deux jours de 8h à 18h. Il fallait que je me dépêche, car la neige tombait abondamment uniquement dans un court laps de temps. Ce fut donc très physique mais je suis content du résultat. »

Blanche Traversée Aliocha Boi

Blanche Traversée © Aliocha Boi

Si vous souhaitez visualiser la totalité de la série, rendez-vous sur le site de l’artiste. Vous pouvez également le suivre sur Instagram pour connaitre toutes ses actualités.

Encore de la neige ? Phototrend a sélectionné vos plus belles photos.