Après Bowens, voici une nouvelle victime parmi les industriels de la photographie. Multiblitz Mannesmann GmbH, un fabricant allemand de flashs de studio, vient d’entrer en liquidation.

Le 30 octobre dernier, la société a déposé son bilan auprès du Tribunal de Grande Instance de Cologne dans l’espoir d’un repreneur. Malheureusement, aucun repreneur potentiel ne s’est manifesté et la société vient d’être liquidée.

Multiblitz a été fondée en 1948 par le Dr. Mannesmann, un ingénieur et entrepreneur qui a créé en 1948 le flash Multiblitz I. Au fil des années, la société allemande s’est fait un nom auprès des photographes de presse avec ses flashs portables montés sur poignée, comme le Reporter ou le Press Universal dans les années 1950 et 1960.

Multiblitz serait également à l’origine du Nombre Guide (ou NG) permettant de définir la puissance d’un flash électronique tout comme l’ouverture et la distance nécessaire pour éclairer correctement son sujet.

Le dernier produit de Multiblitz, le M6-TTL, était pourtant sorti il y a seulement quelques semaines. Il s’agit d’un flash monobloc de 600 joules alimenté par batterie et disposant du TTL et High-speed sync.

Multiblitz, comme d’autres sociétés européennes pionnières dans les flashs photo subissent de plein fouet la concurrence de fabricants asiatiques (la Chine en prime) proposant des produits au rapport qualité/prix difficile à battre.

Source : Lighting Rumours