En 2017, LaCie a lancé un nouveau système RAID à destination des professionnels de l’image et de la vidéo, le LaCie 2big Dock Thunderbolt 3. Système RAID jusqu’à 20 To, hub USB 3.0, lecteur carte mémoire SD et CF, double port Thunderbolt 3, port USB 3.1 et DisplayPort en font à la fois une solution de stockage et Dock pour les derniers MacBook Pro.

C’est dans cette situation que nous avons testé la version 20 To du LaCie 2big Dock Thunderbolt 3. Vendu à partir de 649€ pour la version 8 To, ce système de stockage s’adresse aux photographes ou vidéastes à la recherche de performances et de connectiques ultra-rapides.

Présentation du LaCie 2big Dock Thunderbolt 3

Le modèle que nous avons testé est la version 20 To. Seule la capacité des disques durs change entre les versions. Voici les caractéristiques du disque LaCie 2big Dock Thunderbolt 3 :

  • Boîtier en aluminium avec ventilateur silencieux
  • Technologie RAID 0 et RAID 1 (RAID matériel)
  • 2 disques durs 7200rpm 10 To IronWolf Pro de Seagate
  • Lecteur cartes SD/CompactFlash
  • 1 hub USB 3.0 en façade
  • 2 ports Thunderbolt 3
  • 1 port DisplayPort pour connecter un écran 4K (voire 5K)
  • 1 port USB 3.1
  • Poids : 2,9 kg
  • Dimensions : 217 x 118 x 93,3 mm
  • Design par Neil Poulton

Dans la boîte, on retrouve le disque avec les deux disques durs intégrés, un câble Thunderbolt 3 (compatible USB-C), un câble USB 3.1 Type-C vers USB Type A (compatible USB 2.0), l’alimentation externe et un petit livret de démarrage rapide. Deux licences de logiciels Genie Backup Manager Pro9 et Intego Backup Manager Pro sont également proposées.

Design et finition

Le LaCie 2big Dock Thunderbolt 3 se présente comme une brique en aluminium de 2,9 kg avec un œil bleu. Le produit a été dessiné par Neil Poulton, célèbre designer qui est également à l’origine du design orange des disques LaCie Rugged.

Cette station offre un look minimaliste et agréable à ce produit qui trône souvent fièrement sur le bureau des photographes et vidéastes.

En façade, une « bille » bleue, symbole des produits de la gamme professionnelle chez Lacie, s’illumine lorsque le disque est sous tension. L’accès aux disques se fait en façade, grâce à un système de rack qui se déverrouille en tirant sur la partie droite. Dans la partie inférieure du dock, un port USB 3.0 ainsi que deux slots CompactFlash et carte SD permettent de brancher et charger des périphériques en USB 3.0 et décharger des photos ou rushs vidéo facilement. Le chargement en USB 3.0 est réservé aux petits appareils, type smartphone. Impossible de recharger un iPad Pro 10,5 pouces par exemple.

À l’intérieur du dock RAID, dans sa configuration 20 To, on retrouve deux disques durs 7200rpm 10 To IronWolf Pro de Seagate (vendus 400€ l’unité). Ces disques d’entreprise à haute performance sont utilisés dans les systèmes NAS et offrent une fiabilité supérieure pour un usage 24×7. Ces disques sont couverts par une garantie limitée de 3 ans avec service de récupération de données en option. À noter que le LaCie 2big Dock Thunderbolt 3 dispose d’une garantie limitée de 5 ans, disques inclus.

Le dock 2big n’est pas vendu sans disque, il faut obligatoirement choisir entre les versions 8, 12, 16 ou 20 To.

À l’arrière du 2big Dock, on retrouve l’aération du disque, avec une sortie d’air associée à un ventilateur Noctua NF-A6x25 (diamètre 60mm). Ce ventilateur est équipé de silentblocs antivibrations qui le rendent très discret lorsqu’il se met à tourner rapidement, chose qui n’arrive que si vous sollicitez le disque sur une longue période.

Une prise DisplayPort permet de brancher directement un écran sur le disque et deux prises Thunderbolt 3 permettent le chaînage jusqu’à 5 disques LaCie 2big (si le coeur et la bourse vous en disent). Elles sont également compatibles avec le Thunderbolt 2 en utilisant l’adaptateur d’Apple.

Une prise USB 3.1 (USB Type-C) offre une compatibilité universelle grâce à un câble USB-C à USB-A fourni.

Durant notre test, nous avons ainsi utilisé le LaCie 2big Dock Thunderbolt 3 comme station d’accueil, en y branchant un écran en DisplayPort et en branchant le disque en Thunderbolt 3.

LaCie répond ici aux attentes des utilisateurs de Mac récents dont les ports se font rares. LaCie indique d’ailleurs sur la fiche de son produit « nous avons conçu une station d’accueil performante qui rassemble tous les éléments écartés sur les PC portables modernes ».

Un bouton d’alimentation se trouve à l’arrière pour mettre en veille le disque dur. Les autres connectiques et la recharge continuent cependant à fonctionner ce qui permet d’utiliser le dock sans le disque, comme simple station d’accueil si besoin. Le disque se met cependant en veille dès que vous débranchez l’ordinateur et se rallume automatiquement lorsque vous le rebranchez. Le disque utilise une alimentation externe.

Un port Kensington permet de sécuriser le dock à un bureau, même si les disques peuvent être enlevés sans sécurité.

Sous le dock, de gros patins en caoutchouc isolent les disques et évitent que les vibrations se transmettent au bureau ou à la surface sur laquelle l’ensemble est posé, tout en permettant une arrivée d’air sous le disque grâce à des trous.

En termes de design, on peut dire que LaCie a réussi ce produit, qui est plus brut que les modèles Little Big Disk. Ce monolithe en aluminium semble également très résistant, même si au final, sur un disque dur, c’est souvent l’électronique interne qui lâche en premier. Avec le LaCie 2big Dock Thunderbolt 3, une garantie limitée de 5 ans permet de dormir tranquille – à condition de sauvegarder ses données.

La construction tout en aluminium permet également une dissipation de chaleur améliorée. Si un ventilateur est là pour les fortes chaleurs, il ne se lance pas souvent à pleine puissance.

Fonctionnalités

Le LaCie 2big Dock Thunderbolt 3 est composé de deux disques durs et fonctionne sous deux configurations :

  • en RAID 0 : pour offrir des performances optimales en termes d’écriture et de lecture
  • en RAID 1 : pour dupliquer les données sur chacun des disques.

La première configuration est utilisée pour offrir des performances optimales alors que la seconde est utilisée pour sécuriser vos données : si l’un des deux disques physiques tombe en panne, vos données sont présentes et toujours accessibles sur le second disque dur.

Sur la version 20 To, on obtient 20 To d’espace utile en RAID 0 et 10 To en RAID 1.

Le RAID est appliqué de manière matérielle sur le 2big Dock, ce qui ne sollicite pas le CPU pour la répartition des données sur les deux disques.

Pour rappel, un NAS ou une baie RAID n’équivaut pas à une solution de sauvegarde, car toutes vos données, bien que dupliquées sur plusieurs disques, ne sont disponibles qu’à un seul endroit. En cas de panne, de catastrophe ou de défaillance du système RAID, vous perdez tout. Pour en savoir plus, je vous invite à télécharger le livre numérique Bien sauvegarder ses photos publié par Phototrend.

Performances du LaCie 2big Dock Thunderbolt 3

Le LaCie 2big Dock Thunderbolt 3 est un système professionnel dont la connectivité et les disques rapides offrent des vitesses de lecture et écriture très rapides.

La technologie Thunderbolt 3 permet un débit de 40Gb/s et l’USB 3.1 un débit de 5Gb/s. Bien sûr, après ces arguments marketing, il faut prendre en compte le goulot d’étranglement du système, qui est le disque dur à plateau.

Qu’en est-il dans la réalité ? Nous avons testé notre unité en utilisant BlackRapid Disk Speed Test, un logiciel développé par BlackRapid pour analyser les performances en lecture et écriture d’un support de stockage en vue d’un usage pour de l’enregistrement et de la lecture vidéo.

Performances RAID 0 du LaCie 2big Dock Thunderbolt 3

Connecté en Thunderbolt 3, les performances du disque en RAID 0 sont proches des chiffres théoriques donnés par le constructeur. En écriture, le disque avoisine les 400 Mo/s alors qu’en lecture on se rapproche de 410 Mo/s.

Ces débits sont élevés pour du RAID HDD, et arrivent à concurrencer le SSD simple, surtout lorsque l’on a besoin d’un espace de stockage important. En effet, le SSD est plus performant, mais un système SSD de 20 To coûte encore trop cher, même pour un professionnel. Avec 400 Mo/s, le travail dans Lightroom (catalogue sur le SSD de la machine, photos sur le DD externe) est tout à fait envisageable.

En RAID 1, avec duplication des données, les performances sont un peu moins bonnes, mais on obtient tout de même 238 Mo/s que ce soit en lecture ou en écriture.

En Thunderbolt 3, le MacBook Pro est alimenté par le dock, mais la puissance n’est pas suffisante pour le charger. En effet, le Dock délivre 15W en Thunderbolt 3 et 27W en USB3.1. Il est donc tout à fait possible de recharger son ordinateur en veille sur cette prise, mais en utilisant l’ordinateur, ce dernier ne pourra pas être chargé et se déchargera au bout de quelques heures. Il faudra donc brancher en parallèle (et en premier) le chargeur du MacBook Pro sur une seconde prise Thunderbolt 3 de la machine.

Nous avons essayé de brancher le Mac sur le port USB 3.1 Type-C : le disque fonctionne normalement, mais l’écran branché en DisplayPort n’est pas utilisé à sa résolution complète. Par contre, le Mac est en charge grâce à l’alimentation qui passe à 27 W en USB 3.1. Le port USB 3.1 permettra plutôt de charger rapidement une tablette ou un smartphone doté de la recharge rapide.

A qui s’adresse le LaCie 2big Dock Thunderbolt 3 ?

À partir de 649€ en version 8 To et jusqu’à 1299€ en version 20 To (12, 16 et 20 To existent), le LaCie 2big Dock Thunderbolt 3 s’adresse aux utilisateurs à la recherche d’une solution de stockage importante (de 8 To à 20 To) avec des vitesses rapides pour travailler en direct sur le disque externe.

On pense tout de suite aux photographes travaillant avec un catalogue de dizaines de milliers de photos, mais aussi aux vidéastes à la recherche d’une solution rapide pour monter leurs vidéos en dehors du disque de travail.

Avec le 2big Dock Thunderbolt 3, LaCie propose une solution intéressante et bien pensée : à la fois disque RAID et dock Thunderbolt pour ordinateurs portables Mac récents, avec en façade trois prises utiles (USB 3.0 Type A, lecteur de carte SD et CF).

Et lorsque l’on regarde le prix, ce produit n’est pas aussi « hors de prix » qu’on pourrait le penser. Les deux disques durs Seagate de 10 To coûtent déjà au moins 800€. Un bon dock Thunderbolt coûte plusieurs centaines d’euros. Ajoutez à cela le système RAID, la connectique Thunderbolt 3 et USB-C et vous obtenez un produit complet. Haut de gamme, mais pas « hors de prix ». Sans oublier la garantie 5 ans et la qualité de fabrication.

Par contre, attention : les performances en RAID 0 s’obtiennent au détriment de la sécurité : si l’un des deux disques durs tombe en panne, vos données sont perdues. Il faut donc utiliser ce disque en combinaison d’une autre solution. Il est possible de chainer plusieurs disques Thunderbolt (jusqu’à 5) ou bien également d’y brancher un disque externe en USB-C ou même USB 3.0 pour une copie de sauvegarde. Le mieux sera plutôt l’intégration à un système de stockage à distance, comme BackBlaze ou autre.

Conclusion

Nous avons été étonnés par le LaCie 2big Dock Thunderbolt 3. Ce système de stockage à accès rapide (en RAID 0) couplé d’un dock Thunderbolt a été pensé pour les créatifs de l’image et de la vidéo, qu’ils soient professionnels ou amateurs. Ce système vient à point pour compléter les nouveaux MacBook Pro 2016 et 2017 d’Apple qui manquent cruellement de ports. Il pourra bien sûr être utilisé avec un ordinateur Windows doté de connectiques Thunderbolt 3 ou USB-C.

Le seul regret que nous ayons concerne l’alimentation de l’ordinateur par Thunderbolt 3 : la puissance délivrée n’est pas suffisante (15W) pour alimenter et recharger un MacBook Pro. S’il permet de connecter directement un écran DisplayPort, il ne pourra pas se passer du câble d’alimentation du Mac.

Le LaCie 2big Dock Thunderbolt 3 est vendu à partir de 649€ en version 8 To et jusqu’à 1299€ en version 20 To.

Test du LaCie 2big Dock Thunderbolt 3, un système RAID augmenté d'un dock
Qualité de fabrication et finitionPorts USB-C et Thunderbolt 3Hub USB 3.0 et lecteur SD et CF en facadeCapacité jusqu’à 20 ToDébits de 400 Mb/s en RAID 0
Disque un peu bruyant en utilisation (un HDD, ça gratte)Pas de recharge complète du MacBook Pro (15 W max) en TB 3
8.8Note finale
Design / Qualité9
Fonctionnalités8.5
Performances9