A l’occasion du 50ème anniversaire de l’inauguration du Mémorial de Verdun, une nouvelle exposition temporaire est lancée, jusqu’au 22 décembre 2017, en hommage à l’écrivain et président-fondateur du Mémorial, Maurice Genevoix, très engagé dans la cause des anciens combattants dont il a lui-même fait partie. Elle présente le travail des photographes Fabrice Dekoninck et Sylvain Demange, intitulé « Comme on peut » et associé en parallèle à des extraits de texte issu de l’oeuvre de Maurice Genevoix, Ceux de 14.

Le binôme de photographes a parcouru de long en large le site de la crête des Eparges, point culminant stratégique qui domine la plaine de Woëvre et qui a connu une bataille meurtrière entre février et avril 1915. Bien que peu connue en tant que bataille de Première Guerre mondiale, elle a entraîné près de 20 000 morts et blessés dans les deux camps. Ainsi, l’exposition permet à la fois de faire honneur à un homme mais aussi à un territoire qui porte encore aujourd’hui les stigmates de ce combat sanglant.

Les images donnent à voir des paysages déformés par les mines, aux cratères d’obus gigantesques et lunaires, et à la forêt découpée en tranchées. A la fois saisissants d’une certaine beauté et tranquillité et porteurs d’un passé atroce et de la souffrance des hommes que l’on ne peut oublier, les lieux sont imprégnés d’émotion et de tensions. Les photos de Dekoninck et Demange permettent de rendre compte de leur nature hybride et de leur place significative dans la mémoire collective.

© « Comme on peut » – Fabrice Dekoninck et Sylvain Demange

Car, la mémoire et la transmission sont aussi centrales dans ce travail d’exposition. Les textes de Maurice Genevoix, ses objets personnels, ses manuscrits et autres documents fournis par la famille, qui renforcent le pouvoir visuel des photos grand-format et la nouvelle perspective qu’elles dessinent de la bataille, jouent le rôle de passeur d’histoire. Ils permettent de comprendre ces hommes, ces soldats, qui ont souffert dans ces lieux, de faire entendre leur voix, de faire résonner leurs sentiments sur cette « espèce de farce démente […] de ce vague trémoussement hideux, incompréhensible et grotesque » (Maurice Genevoix). En fusionnant deux époques et deux médias, des photos d’aujourd’hui et un texte publié juste après la guerre, l’exposition réussit le tour de force de proposer un parcours immersif et compréhensif sur les Eparges.

Une exposition-hommage à ne pas manquer. N’hésitez pas si vous en avez l’occasion, il ne reste plus qu’un mois pour aller la visiter.

Informations pratiques
Exposition Des Eparges au Mémorial de Verdun – En hommage à Maurice Genevoix
« Photographies contre l’oubli » par Fabrice Dekoninck et Sylvain Demange
Du 21 octobre au 22 décembre 2017
Mémorial de Verdun
Expo temporaire seule : 5€ tarif plein / 2€ tarif réduit