Mise à jour : Pixelmator Pro sortira le 29 novembre 2017 !

Pixelmator vient d’annoncer une bombe quelques jours avant la grand-messe WWDC d’Apple. En dévoilant Pixelmator Pro, l’éditeur californien Pixelmator montre les dents et dévoile enfin le projet sur lequel ils sont en train de travailler depuis 5 ans et dont nous avions pu avoir un aperçu en mai dernier sur le blog de Pixelmator.

Pixelmator Pro est un éditeur d’image simple à utiliser et qui promet d’être puissant. Il n’utilise qu’une seule fenêtre, dans un style résolument Mac. Finies les palettes qui volent un peu partout comme c’était le cas dans la version grand public de Pixelmator.

Dans cette nouvelle version, dédiée davantage aux professionnels et amateurs avancés, l’accent est toujours sur l’image, avec des menus épurés et simples, ainsi qu’un design sobre. Pixelmator Pro est capable de traiter les fichiers RAW et de créer une image de toute pièce ou d’en retoucher une existante.

Voici un aperçu des fonctionnalités qui seront présentes au lancement de Pixelmator Pro en automne prochain.

Les options pour les photographes

Pixelmator Pro lit le format RAW et propose toutes les fonctions de dérawtisation que l’on a l’habitude de trouver dans les logiciels photo. Les corrections appliquées aux RAW sont bien sûr, par nature, non destructives.

Une fonction de « recettes » (Recipes) permet de créer une sorte de préréglages à partir des corrections appliquées à une image et de les sauvegarder pour les utiliser sur d’autres images ou bien les partager avec d’autres photographes. On retrouve ici les fameux « presets » présents dans Lightroom et qui permettent d’accélérer le workflow du photographe.

Fonction intéressante : Pixelmator Pro annonce que son logiciel réduit les artefacts de couleur liés à des retouches poussées. Pour les photographes qui ont tendance à sauver certaines images grâce à des curseurs bien appuyés, cela pourrait être une bonne nouvelle.

En plus des options de base pour modifier les couleurs (8 canaux, saturation, teinte et luminosité), Pixelmator Pro permet de remplacer simplement une couleur unique ou une gamme de couleurs.

Pour les amoureux des couleurs passées, la fonction Fade permet de donner ce côté délavé aux images, avec une réduction du contraste.

Pixelmator Pro pour la retouche photo

Par son appellation « Pro », Pixelmator Pro s’adresse bien entendu aux photographes retoucheurs. Est-ce que cet outil sera plus performant et complet que Photoshop ? Nous ne le savons pas encore, mais avec cette première présentation, voici ce que nous pouvons dire :

  • il est possible d’effacer des éléments complexes d’une image en reconstruisant l’arrière-plan grâce à l’outil Réparer.
  • un outil de duplication est disponible avec le choix de la source et la possibilité d’échantillonner tous les calques pour un résultat plus précis.
  • il est possible d’appliquer des retouches locales grâce à différents outils (Dodge and Burn, saturation, sharpening, dénaturation, adoucir, etc.)

Des outils Liquify sont également disponibles pour modifier l’apparence d’une image.

Dans Pixelmator Pro, les sélections sont annoncées comme précises. Difficile de juger avec les images d’exemples données mais le lasso magnétique semble fonctionner correctement. Pour les plus connaisseurs, il utilise l’algorithme A* jugé très efficace et précis pour de nombreux objets à détourer. Il est également possible de faire des sélections grâce à la couleur ainsi qu’avec des outils de sélection de masque (Quick Mask Mode) qui arriveront un peu plus tard dans l’année.

De nombreux effets non destructifs sont également disponibles dans Pixelmator Pro. On peut par exemple donner un effet de mouvement à une image. Voici quelques exemples d’effets, sauvegardés sous forme de « recettes » pour être réutilisés, comme les retouches de fichiers RAW.

Pixelmator Pro est compatible avec la majorité des formats d’image, dont le PSD de Photoshop (avec les calques), le TIFF et le nouveau format HEIF (High Efficiency Image File Format), un format de fichier qui réduit son poids sans affecter la qualité de l’image.

Un outil pour les designers

En plus de proposer des options dédies aux photographes, Pixelmator Pro a pensé aux designers grâce à des options utiles de grilles, guides, règles, alignements, gabarits, etc. Au-delà des superlatifs utilisés par Pixelmator pour présenter ce nouveau produit, on sent que ce dernier veut également s’adresser aux concepteurs visuels à la recherche d’un outil simple et efficace.

L’outil de recadrage et de positionnement est non destructif, une bonne nouvelle si vous avez l’habitude de faire marche arrière après avoir redimensionné un gros élément sur votre image.

Pixelmator Pro, comme Photoshop, s’appuie sur un fonctionnement par calques. Une fonction de glisser-déposer intelligente permet de glisser des éléments hors de Pixelmator Pro directement dans le logiciel, à un endroit donné parmi les calques, sans aucun problème. C’est une excellente chose pour les designers qui jonglent avec de nombreux éléments tout au long de la journée. Dans un style purement Mac, il est également possible d’ajouter une photo depuis le « Navigateur Photo » de l’application, sûrement depuis Photos pour Mac.

Le logiciel propose également des outils pour la création de visuels vectoriels. Un logiciel indépendant, nommé Vectormator, est d’ailleurs prévu dans un futur proche.

Pour les amateurs de textes, Pixelmator Pro offre des outils complets de création de textes avec notamment la possibilité de convertir du texte en forme ou en pixels.

Un as de la peinture

Pixelmator Pro permet de créer des peintures numériques réalistes, grâce à l’utilisation d’une centaine de pinceaux dynamiques et de la technologie Dynamic Paint Blending qui simule l’effet d’un pinceau mouillé et le mélange entre deux couleurs. Ceci est rendu possible par l’utilisation de Metal 2 sur Mac.

Le logiciel de création supporte toutes les tablettes graphiques et leurs fonctions de sensibilité à la pression et d’inclinaison du stylet. Cela permet de donner un réalisme aux coups de pinceau que vous donnerez dans Pixelmator Pro.

Fait pour le Mac

Pixelmator ne s’en cache pas : Pixelmator Pro est développée avant tout pour le Mac. Le logiciel tire ainsi profit des dernières avancées technologiques présentées par Apple comme Metal 2, Core Image, Core ML (Machine Learning), le Wide Color et P3 Color, l’intégration iCloud, la sauvegarde avec versioning, le multifenêtre, le plein écran et support de Split View, le Touch Bar et les trackpads Force Touch notamment.

Pixelmator Pro fait partie de ces logiciels, comme Affinity Photo, qui utilisent au mieux les ressources des derniers Mac pour optimiser les performances du logiciel, et cela se ressent facilement face aux logiciels historiques, dont Photoshop. Avec Metal 2, Pixelmator Pro utilise par exemple la puissance du processeur graphique du Mac.

Pixelmator Pro mise également sur le Machine Learning en utilisant le Core ML du Mac pour offrir des sélections et éditions d’images plus intelligentes et également donner des noms automatiques aux calques en fonction des éléments reconnus. Le Machine Learning propose également de trouver les horizons sur les photos et propose de redresser automatiquement l’image.

Prix et disponibilité de Pixelmator Pro

Pixelmator Pro sera disponible le 29 novembre 2017 à un prix encore inconnu. Le logiciel sera disponible uniquement sur le Mac App Store, et pas ailleurs, indique son éditeur.

Si nous n’avons aucune idée de prix, il est possible que Pixelmator Pro se cale sur le tarif d’Affinity Photo, soit aux environs de 55€.

Ce nouveau logiciel, résolument plus complet que Pixelmator, arrivera sûrement lors de la sortie de macOS High Sierra, qui verra également une version avancée du logiciel Photos pour Mac.

Une version pour iPad (Pixelmator Pro for iPad) est déjà prévue par l’éditeur qui ne semble pas prêt de s’arrêter en si bon chemin.

Notre premier avis sur Pixelmator Pro

Ça bouge du côté des logiciels photo sur macOS ! Après Affinity Photo qui dépoussière la retouche photo et vient marcher sur les plates-bandes de Photoshop, Pixelmator ressort de sa grotte avec un nouveau logiciel photo bien plus abouti que sa première itération.

On vantait Pixelmator pour sa simplicité photo et Pixelmator Pro en fait bien plus. Il nous semble vraiment avoir été pensé comme un Photoshop développé par Apple. Avec une intégration poussée avec le matériel et une interface très proche de Photos pour Mac, Pixelmator a réussi à embarquer bien plus de fonctions avancées pour créer une solution complète à destination des créatifs sur Mac.

Bien sûr, cet avis ne se base pour l’instant que sur des annonces et la présentation (très détaillée) que Pixelmator fait de son logiciel à venir, mais nul doute que la concurrence est relancée face au Photoshop tout puissant qui a finalement un gros désavantage : celui de ne plus être vendu seul, sans abonnement.

Vous pouvez découvrir Pixelmator Pro en détail sur le site de l’éditeur.