bvbaVEqFZcs

Petite pépite de l’univers francophone de YouTube, la web-série Animalis, dont le premier épisode a été diffusé en octobre 2016, se consacre à l’observation animale dans nos régions, dans le respect de l’environnement et de la faune. Elle a été réalisée par deux comparses suisses qui avaient déjà travaillé ensemble : le Youtubeur, caméraman et monteur de métier, le Grand JD, et le réalisateur, caméraman et photographe animalier, Fabien Wohlschlag.

A gauche, Fabien Wohlschlag. A droite, le grand JD.

À gauche, Fabien Wohlschlag. A droite, le grand JD.

Le concept de cette série, née grâce au financement de la chaîne de télévision suisse RTS par le biais d’un concours qui a offert aux deux Youtubeurs un contrat pour 10 épisodes d’environ 7 minutes chacun, est novateur : il dépoussière le genre du documentaire animalier qui, en version classique, peut paraître ennuyant. Ici, les deux vidéastes rompent avec les codes formels et livrent un témoignage sur terrain d’une observation d’un animal, agrémenté d’anecdotes, d’humour et de montages dynamiques.

L’idée principale d’Animalis c’est bien d’observer la faune locale en ayant le moins d’influence possible sur l’environnement et le moins d’intervention possible sur les habitations et les animaux eux-mêmes. Selon Fabien Wohlschlag, le but est de montrer la Nature tout en respectant une éthique animale et environnementale, et surtout de sensibiliser le public, qu’il soit passionné ou novice.

Animalis_gypaete

Chaque épisode a demandé beaucoup de préparation en amont, notamment en termes de repérage des lieux, de la recherche des animaux et des meilleurs moments dans la journée pour les observer. Par exemple, pour la vidéo de couverture, il a fallu plusieurs semaines au photographe pour repérer le terrier des renardeaux et préparer la trajectoire pour s’y rendre. Dans le cas des sangliers, il a fallu environ un mois d’observation pour connaître leurs chemins et leurs habitudes.

Comme on peut le voir avec l’épisode consacré au renard (et ses petits !), la série se fonde surtout sur l’observation et le retour d’expérience. Car, bien que le photographe partage quelques techniques et des conseils sur les indices et traces à repérer, les experts n’apprendront sûrement rien de nouveau. Mais l’idée est surtout de faire connaître au grand public les animaux de nos régions. En effet, les dix animaux observés au total sont tous présents sur les territoires français et suisses.

Animalis_castor

Animalis s’est terminée en décembre 2016 avec le dernier et dixième épisode dédié au lynx (qui est cependant resté invisible !). A priori, il n’y a pas de deuxième saison à prévoir puisque la série a été financée par le biais d’un concours. Cependant, on peut espérer qu’au vu de sa qualité et de son succès, les deux vidéastes décident de partager à nouveau leurs explorations hors des sentiers battus.

Voici une petite sélection d’épisodes, dont le best of, indispensable pour découvrir les coulisses des tournages :