Retoucheur photo et artiste graphique depuis plus de 15 ans, d’abord en agence de publicité et en studio de retouche puis en freelance depuis quelques années, Loïc Le Quéré fait vivre sa passion pour la photo au quotidien. Bien qu’il photographie principalement avec un appareil photo numérique, il ne se limite pas, et, évoluant avec la technologie, il ne renie pas l’utilisation de son smartphone pour plusieurs de ses séries.

Grand amateur de voyages et de découvertes de par le monde, c’est cette première passion d’évasion qui l’amène à s’intéresser de près à la pratique photo en elle-même. Il acquiert son premier appareil photo numérique en 2002 et se consacre de prime abord à la photographie de voyage.

© Loïc Le Quéré

© Loïc Le Quéré

Son style, influencé par son expérience de publicitaire et retoucheur-artiste, est bien caractéristique : des chromies particulières qui reviennent, avec une légère désaturation distinctive, un jeu sur les lumière, les contrastes et les tons sombres, des cadrages larges et soignés, et parfois des doubles-expositions. Que ce soit pour ses paysages ou pour ses photos urbaines, on y retrouve cette même approche, ce même travail de composition et de post-production.

© Loïc Le Quéré

© Loïc Le Quéré

Car c’est avec son iPhone 6S et non avec un appareil numérique que Loïc Le Quéré capture les scènes du quotidien des rues parisiennes qu’il partage ensuite sur son compte Behance dans deux albums : « iPhone Street Paris » et « iPhone Street Paris 2 ». Un passant avec des sacs à la main bien centré dans un rai de lumière, des chantiers et constructions peuplant les rues, un chat grimpeur contorsionniste… Tous les petits moments et les décors de Paris, de jour et de nuit, sont capturés par le photographe, pris sur le vif, avec une certaine authenticité dans leur représentation.

© Loïc Le Quéré

© Loïc Le Quéré

L’utilisation unique de son smartphone pour sa photographie de rue est un bel exemple des mutations du monde de la photo et des avancées technologiques permettant de créer des appareils et smartphones, accessibles et toujours performants dans de nombreuses situations. Et c’est un choix photographique qui s’impose de plus en plus dans le paysage français de la photo, comme le montre cette infographie réalisée par DxO.

© Loïc Le Quéré

© Loïc Le Quéré

La photo n’est donc définitivement plus un monde à-part, réservé aux gros boitiers et aux portefeuilles fournis. Aujourd’hui un simple smartphone doté d’un bon appareil suffit pour faire des photos de qualité à partager et ajouter à des portfolios. Même, le smartphone est l’un des outils les plus idéaux pour la photo de rue : discret, léger, constamment à portée de main, rapide, et de bonne performance pour ceux qui ont des smartphones hauts de gamme.

Des avantages que Loïc Le Quéré a mis à profit et qui lui permettent de documenter au quotidien son environnement urbain. Un bel honneur offert à la photographie de l’instant !

© Loïc Le Quéré

© Loïc Le Quéré

© Loïc Le Quéré

© Loïc Le Quéré

© Loïc Le Quéré

© Loïc Le Quéré

© Loïc Le Quéré

© Loïc Le Quéré

© Loïc Le Quéré

© Loïc Le Quéré

© Loïc Le Quéré

© Loïc Le Quéré

Si vous souhaitez découvrir un peu plus l’univers de Loïc Le Quéré, allez fouiller sur son profil Behance.