La photo de profil peut paraître une affaire frivole et sans importance. Détrompez-vous ! Il se cache derrière ce simple cliché un grand nombre de normes et de subtilités à saisir et à respecter pour briller sur les réseaux sociaux. Après les canons de la peinture, ce sont les canons visuels de Facebook, Twitter, Instagram, et plus encore ceux des sites et applications de rencontre, qui semblent marquer l’esthétique des profils.

C’est un sujet tellement pris au sérieux qu’il en est devenu une véritable analyse de profil à l’origine de nombreuses études plus ou moins sociologiques -et surtout stratégiquement commerciales. Ainsi, de plus en plus de personnes se sont déjà inscrites au moins une fois sur un site ou une appli rencontre, le chiffre passant de 12% à 16-18% pour les 18-65 ans entre 2006 et 2013, selon une enquête de l’Institut National d’Études Démographiques (INED) réalisée sur 7 825 sondés entre 2014 et 2014.

Vous pensez partager votre minois aux côtés de votre compagnon à quatre pattes ? Charmer avec un duckface bien placé ? Ou avec un simple petit selfie du vendredi soir ? Mais que nenni ! Ce n’est justement pas si simple ! Dans le monde de la séduction en ligne, les lois sont légion et les algorithmes dictent les règles.

Ce Franklin, un vrai maître de la photo de profil.

Sacré Franklin, ce maître de la photo de profil qui devait avoir plusieurs millions de followers sur Twitter.

À partir de plusieurs études en ligne, comme celle réalisée par l’application Happn en partenariat avec Opinion Way et Nikon, et de recommandations d’experts, comme ceux de la sociologue de Tinder, Jessica Carbino, qui a examiné plus de 12 000 photos pour sa recherche, nous avons rassemblé les conseils à suivre (ou non !) pour briller en société avec une photo idéale. La plupart de ces remarques se fondent presque exclusivement sur l’attirance entre hommes et femmes, mais ils sont aussi applicables pour les couples homosexuels et bisexuels.

Cet article fait référence à toute photo de profil à poster sur tout type de réseaux sociaux non professionnels (plutôt pour Facebook que pour Linkedin, en clair), mais ces conseils ne sont pas toujours à prendre au premier degré.

A vos selfies (ou peut-être pas, justement) !

Trois objectifs à remplir avec sa seule photo de profil

Bien que la beauté reste un des critères à prendre en compte quand on rencontre (en ligne ou en réalité d’ailleurs) des inconnu(e)s, elle est loin d’être le seul à suivre pour choisir sa photo de profil. Car oui, la beauté est subjective donc sélectionner une « photo où vous vous trouvez beau/belle » ne suffit pas. Il faut qu’elle en dise bien plus… quand on vous dit que c’est un art bien subtil !

© Jakob Owens

© Jakob Owens

Le premier objectif de la photo de profil, c’est de capter l’attention, surtout sur une application comme Tinder où le temps de réflexion sur le portrait d’une personne dure quelques secondes à peine. L’idée c’est donc d’essayer de sortir du lot, de se distinguer des centaines et des milliers de visages qui défilent. Un peu comme sur un catalogue, un coup de pouce (un swipe) à gauche, et c’en est fini de vous ! Alors mettez-y de l’originalité.

La photo de profil permet aussi aux autres membres de découvrir votre personnalité, et dans le meilleur des mondes, de la trouver attirante. Vous pouvez faire en sorte que la ou les photo(s) de profil représentent ce que vous aimez et montrent l’aspect intéressant de votre vie… sans tomber dans certains clichés (pas de photo en mode « canapé du dimanche soir »).

Petite pose ou pause ? (© Kane Reinholdtsen)

Petite pose ou pause ? (© Kane Reinholdtsen)

Enfin, la photo de profil va permettre de délier les langues plus facilement : si vous partagez des photos de vos activités favorites, vous amènerez des sujets de discussion plus aisément et découvrirez peut-être des intérêts communs.

Les conseils des experts pour une photo qui cartonne

Ecartez vos ami(e)s et vos animaux

Le premier mythe à déconstruire c’est celui de « l’effet cheerleader (ou pompom girl) », l’hypothèse selon laquelle tout le monde paraîtrait plus attirant quand il/elle fait partie d’un groupe. Eh non ! L’effet de masse ne bonifie pas toujours, peut distraire et surtout il peut vous desservir… Imaginez qu’un ami beau gosse posant à vos côtés ou que votre meilleure amie ultra sexy vous volent la vedette ? Finalement, c’est votre profil, donc votre minois, qu’il faut mettre en avant.

Enfin les photos avec vos compagnons touffus, baveux, câlins, à quatre pattes (nous parlons bien de chats et de chiens) sont aussi à proscrire. Elles feraient plus fuir qu’autre chose.

On a dit sans les amis ! (© Saksham Gangwar)

On a dit sans les amis ! (© Saksham Gangwar)

Évitez les portraits de visage, et dévoilez-en un peu plus (en restant habillé)

Ca se corse maintenant ! Homme ou femme, révéler votre visage n’est pas suffisant, même s’il doit être visible (donc pas de photo de dos) : les autres membres veulent vous juger sur votre ensemble, un peu comme dans la vraie vie finalement. Donc les photos de plain-pied sont à privilégier.

Les portraits posés, et encore plus les selfies, seraient à déconseiller aux hommes qui voudraient attirer des femmes, car ce serait vu comme arrogant… encore plus s’ils regardent l’objectif. Donc, on privilégie les photos d’activité, avec un regard sur le côté, presque en mode pensif. Même si ça peut paraître posé, ça passe mieux. Ça y est, vous l’avez là ?

Jeremy Loops

Le chanteur sud-africain Jeremy Loops a tout compris : une photo active, de plain-pied, et sans regarder. En prime, un petit air mystérieux !

À vous l’honneur des selfies, mesdames… mais en intérieur seulement

Au contraire des hommes, les femmes, intéressées par les hommes, pourraient se permettre les selfies, avec parcimonie quand même. Surtout, pour leurs photos de profil, elles doivent regarder l’objectif pour refléter une certaine confiance en soi. On ajoute un regard intense… Voilà, c’est parfait !

Cependant on ne fait pas ça en extérieur. Un conseil qui interpelle, mais c’est apparemment (et malheureusement) encore la mode de nos jours. On confine les « ladies » aux scènes d’intérieur, quand les messieurs doivent privilégier les photos en sortie nature ou en ville. Ce n’est pas dit que ce soit toujours pertinent.

Vigdís Finnbogadóttir, la classe incarnée en un regard déterminé.

Vigdís Finnbogadóttir, la classe incarnée en un regard déterminé. Quand on est la première femme au monde élue au suffrage universel direct à la tête d’un Etat (l’Islande), ça se comprend. (© Knuz)

Des couleurs pour vous démarquer

Du noir, du gris, du beige… Les couleurs ne courent pas les profils, et sur Tinder ce sont 72% des utilisateurs qui portent des vêtements aux teintes ternes. Tristesse ! Si vous voulez vous faire remarquer, osez donc les couleurs ! Le rouge vous dynamisera peut-être le teint ou le vert rappellera vos yeux.

Par ailleurs, quand les couleurs sont recommandées, les effets photo comme le sépia ou le noir et blanc sont à éviter. Un peu trop démodé paraît-il !

Misez tout sur la couleur ! (© Alexander Solodukhin)

Misez tout sur la couleur, on vous dit ! (© Alexander Solodukhin)

Ne visez pas la lune

C’est probablement le conseil le plus insensible et le plus cruel… mais le plus réaliste selon la sociologue de Tinder : « Si on classe le potentiel de séduction sur une échelle de 1 à 10, les personnes qui ont un 5 auront tendance à rencontrer des gens qui sont entre 4 et 6 ». Ouch ! Voilà, c’est dit.

Ça reviendrait à dire que les beaux restent entre eux, et les moins beaux… pareil ! Une vérité inquiétante, quand on sait que Tinder attribue à chacun de ses utilisateurs une note de désirabilité en fonction du nombre de rejets et d’acceptations de leur profil… et vous propose ainsi souvent des personnes « de votre niveau ».

Et pourquoi pas un 8 avec un 5 ? (© Adrian Sava)

Et pourquoi pas un 8 avec un 5 ? (© Adrian Sava)

Ne soyez pas trop beau (oui, vous, messieurs)

Contradictoire, n’est-ce pas ? Quand on veut plaire, il faut se révéler sous son meilleur jour. Pourtant, selon ces études, les femmes intéressées par les hommes seraient méfiantes envers les profils trop attirants, car ces derniers seraient jugés trop arrogants et narcissiques. Donc inutile de trop faire le beau gosse, ça ne marche plus. Ce sont les experts qui le disent.

Au contraire, il est considéré que les femmes se doivent de se montrer belles, et que le maquillage est nécessaire. Toujours selon la sociologue de Tinder Jessica Carbino, une femme maquillée voit son profil être plus souvent accepté. A voir si la même chose est vraie pour le nombre de commentaires d’ami(e)s sur Facebook ?

Marlon Teixeira n'a donc pas du tout suivi l'article : on ne regarde pas, on ne fait pas le beau gosse et on n'utilise pas le noir et blanc. C'est pas compliqué ! (© Nicolas Valois)

Marlon Teixeira n’a donc pas du tout suivi l’article : on ne regarde pas, on ne fait pas le beau gosse et on n’utilise pas le noir et blanc. C’est pas compliqué ! (© Nicolas Valois)

Et enfin… souriez !

Il a été noté que beaucoup de gens ne sourient pas sur leurs photos de profil, surtout sur les applis de rencontre. Voilà donc une autre idée pour vous distinguer qui en plus vous rend bien sympathique : le sourire. Et même la grimace, pour une photo humoristique, est bien vue. Bien que vous pouvez paraître moins beau/belle sur une photo où l’on vous voit vous esclaffer, votre capital gentillesse et accessibilité remonte en flèche. Et ça, ça n’a pas de prix. Ah si, un sourire du coup ! Allez, cheese !

Allez, on sourit ! (© Lechon Kirb)

Allez, on sourit ! Parfait ! (© Lechon Kirb)

Vous êtes maintenant paré(e) pour briller en société, que ce soit aux yeux de vos amis Facebook, vos followers Twitter et Instagram ou vos conquêtes Tinder.

Photo de couverture : Flickr – Ginevra Bariosco