DLSP est une rubrique qui vous permet de découvrir les « setups » photo de photographes, professionnels ou amateurs, connus ou anonymes, afin de dévoiler ce qu’il se cache dans leurs sacs photo. Proposer mon « setup » photo.

Cette semaine, Sylvain Cavatz nous présente son sac norvégien qui possède plus d’un accessoire pratique.


Je suis un photographe amateur qui vit à Oslo, en Norvège. Je prends beaucoup de photos de sport, principalement de la course à pied (5, 10 ou 21km) ou des courses de VTT.

Je vous présente mon sac photo que j’emmène lors de courses à pied.

  • F-stop Kenti : mon sac à dos le plus petit. Parfait pour un boitier avec un objectif (70-200mm ou 300mm) et un ou deux objectifs supplémentaires. Il y a beaucoup de place pour un pull, de l’eau et à manger. Lors d’une course, c’est toujours pratique de pouvoir prendre autre chose que de l’équipement photo.
  • Sangle Black Rapid : je n’utilise jamais la sangle Canon, je trouve que c’est plus naturel d’utiliser celle offerte par Black Rapid. Elle permet d’avoir l’appareil en bandoulière et de se déplacer rapidement.
  • Canon 5D mk III : appareil de qualité, solide et qui résiste aux intempéries. La rafale est bonne pour la photo de sport, et la qualité d’image du capteur full frame permet de recadrer généreusement les photos.
  • Canon 70-200mm f/4 L IS : mon objectif de prédilection pour la photo de sport. Je l’utilise 90% du temps, car il permet de varier le type de photo sans changer d’objectif. La version f/2,8 est magique, mais est vraiment lourde (et chère). Comme je fais aussi beaucoup de randonnées, je ne parviens pas à me séparer de cet objectif léger (800gr contre 1600gr en version f/2,8 !) !
  • Une montre ! Pour une course il faut savoir quand les personnes arrivent, une montre aide à anticiper l’arrivée des coureurs.
  • Un tissu en microfibre : assez grand et pratique pour enlever l’eau sur l’objectif en cas de petite pluie.

Tout le reste tient dans une petite sacoche, que j’utilise pour n’importe quel type de sorties.

Cette configuration est légère et me permet d’être très mobile lors d’une course.

© Sylvain Cavatz

© Sylvain Cavatz

© Sylvain Cavatz

© Sylvain Cavatz

© Sylvain Cavatz

© Sylvain Cavatz

Vous pouvez retrouver Sylvain Cavatz sur son site internet ou sa page Facebook.