_DSC9196
Matériel, Test 0

Test du trépied Travel Angel FTA28CV1 de Benro

Lors de mon dernier voyage en Islande, j’ai eu l’occasion de tester le trépied Benro FTA28CV1 de la gamme Travel Angel en lieu et place de mon ensemble habituel “de tous les jours” – trépied Manfrotto 190XPROB3 et rotule Manfrotto 322RC2 –, ce qui m’a permis d’alléger mon sac et surtout d’avoir avec moi un trépied compact. Voici ce que j’ai pensé de ce trépied en condition de voyage.

© Leo Piastra

© Leo Piastra

A propos de Benro

Fondée en 1995, la marque Benro est devenue un acteur majeur sur le marché des trépieds et monopodes, mais pas que. Plus accessible que des acteurs comme Gitzo, Benro apporte une solution complète et qualitative pour s’équiper. En 2007, Benro s’est diversifiée et intègre désormais dans son catalogue une gamme de sacs photo/vidéo/drone. Nous y reviendrons dans un prochain article, suite à l’annonce de sa nouvelle gamme 2017, lors de la dernière Photokina.

La gamme Travel Angel

benro_carbone_aluminium_travel_angel_tripod_series

Gamme Travel Angel Carbone & Aluminium

Travel Angel est la gamme de trépieds Benro ultra-compacts, créée pour les professionnels et les voyageurs, avec une garantie de 5 ans. Disponibles en carbone ou en alliage d’aluminium, ils sont équipés de rotules ball avec système Arca Swiss, d’un système de fermeture à bague à vis avec protection contre la poussière, un absorbeur de choc et un pied démontable pour une conversion en monopode.

Il est possible de choisir un modèle avec 4 ou 5 sections (uniquement sur la version carbone). La version 5 sections permet d’assurer davantage de stabilité. Attention, ce choix augmentera sensiblement la taille du trépied replié et réduit la hauteur max une fois déplié.

Seule la version carbone est disponible sans rotule.

Tous les trépieds de la gamme sont livrés avec un sac de transport robuste, une colonne centrale courte et des pointes en acier.

_DSC9191

Prise en main, accessoires

Le trépied Benro FTA28CV1 est en carbone, équipé de pieds à 4 sections, d’une rotule V1E acceptant 10kg de charge sans fatigue.

Voici quelques caractéristiques techniques :

  • Hauteur maximale : 170cm
  • Hauteur minimale : 47,5cm
  • Longueur repliée : 62,5cm
  • Poids : 1.81kg

De nombreux accessoires sont présents dans le sac de transport (colonne courte, pommeau de marche en bois pour le monopole, sangle de monopode, embouts en acier, clé de serrage). Le sac est par ailleurs de très bonne qualité, bien qu’un peu court sur la longueur pour faire rentrer facilement le trépied.

Ce type de trépied “Voyage”, avec un système de repliage des pieds sur la colonne centrale, demande aux ingénieurs de la créativité pour le système de blocage. Lors du dépliage des pieds, il est important de veiller à ce que les blocages soient bien dégagés, sous peine d’accrocher un ergot de maintien au niveau des charnières et d’écailler le revêtement. Un cas peut-être isolé pour notre modèle de test.

_DSC9146

Le revêtement s’est écaillé durant notre test.

Cela n’impacte pas en pratique l’utilisation, mais c’est un peu décevant pour un trépied de cette gamme de l’abîmer après une si simple manipulation.

Stabilité

Je ne vais pas vous le cacher, j’avais un fort a priori plutôt négatif sur les trépieds en carbone et leur stabilité. Mais comme pour les trépieds en aluminium, il y a de tout. Et ce Benro m’a fait revoir ma copie sur ce type de trépied. Les 4 sections sont rapides à déplier et ne cachent pas une diminution trop importante des diamètres des tubes intérieurs.

Trépied déplié au maximum avec la colonne centrale sortie

Trépied déplié au maximum avec la colonne centrale sortie

Trépied déplié au maximum avec la colonne centrale rentrée

Trépied déplié au maximum avec la colonne centrale rentrée

_DSC9167

Trépied placé au ras du sol grâce à la colonne courte

Trépied placé au ras du sol grâce à la colonne courte

Une fois déplié et l’appareil fixé grâce à l’efficace plateau Arca Swiss, l’ensemble est très stable et ne souffre pas de souplesse dans les pieds (le fort a priori négatif 🙂 ).

IMG_5893

Le trépied en action en Islande

© Leo Piastra

© Leo Piastra

Le crochet à l’extrémité de la colonne centrale permet de lester le trépied avec son sac pour une meilleure stabilité de l’ensemble.
_DSC9165

Conseil pratique : limitez la sortie de la colonne centrale pour augmenter la stabilité du boîtier.

Cette colonne centrale est d’ailleurs équipée d’un système antichoc, évitant les descentes rapides accidentelles de la colonne lors du desserrage. Mais ce système complique fortement la manipulation de la colonne qui ne coulisse donc pas très facilement. Cela demande un coup de main qui, même après un roadtrip rythmé et une sortie urbaine, ne suffit pas à rentrer facilement la colonne.

_DSC9197

Les embouts standard peuvent être remplacés par des pointes en aciers fournies

Utilisations du trépied

En monopode

Comme sur beaucoup de trépieds de voyage, il est possible de désolidariser un pied pour une utilisation en monopode. C’est très utile pour soulager le portage du boîtier + objectif, mais ce n’est pas sa fonction première. On l’utilisera ici comme une solution d’appoint.

_DSC9187 _DSC9183

Un pommeau en bois est fourni pour une utilisation du monopode en bâton de marche.

Colonne centrale réversible

La colonne centrale est réversible et permettra ici aussi, en solution d’appoint, de se rapprocher au plus près de son sujet lors de prises de vue macro. Il n’est en revanche pas possible de basculer la colonne sur le côté pour déporter l’appareil.

_DSC9175

Setup avec la colonne centrale inversée pour se rapprocher du sol

Colonne courte

Très bon point de ce Travel Angel Kit, la colonne courte est directement fournie avec le trépied. C’est une excellente solution pour limiter le poids de son trépied et assurer une parfaite stabilité puisqu’il n’est pas possible de rehausser le point de gravité de l’appareil.

_DSC9168

Setup en colonne courte

En revanche, si vous laissez en permanence la colonne courte sur le trépied, le repliage complet des pieds pour une compacité maximale n’est pas possible.

En effet, un des points forts de ce type de trépied est sa compacité et son système de repli. Mais cela nécessite de déplier la colonne centrale afin de placer la rotule à l’extrémité des pieds, une fois repliés. La colonne courte, par définition, ne permet pas cela et nécessite de transporter le trépied non replié sur lui-même.

Une possibilité que j’aurais beaucoup appréciée lors de mon voyage afin d’alléger davantage le sac. (Qui sort la colonne centrale ?)

La rotule Benro V1E

La rotule proposée avec cette version du trépied est la Benro V1E, une rotule haut de gamme du catalogue Benro avec de nombreuses caractéristiques très intéressantes.

Avant tout, la rotule utilise le système de plateau Arca Swiss, une solution non propriétaire des marques de trépied, offrant beaucoup plus de polyvalence que les systèmes propres Manfrotto, Vanguard, etc. Le plateau est doté d’une vis avec boucle, facilitant grandement le serrage sur l’appareil.

_DSC9143

Une vis à boucle pratique pour fixer le plateau sur le boîtier

Plus légère de 30 à 70% que les rotules du marché selon Benro (400g sur la balance), cette rotule utilise un système de gestion de la friction performant et sécurisant, qui ne nécessite pas de devoir sortir d’outils pour les réglages. La taille importante de la molette de friction permet un réglage fin par simple pression et rotation du doigt et assure une bonne fluidité des mouvements.

Le blocage de la boule est assuré par une seconde molette ergonomique. Une graduation en bas de la rotule permettra d’avoir ses repères pour les prises de vue panoramique et un niveau à bulle assure la bonne mise à niveau de l’ensemble.

L’efficacité de la rotule n’a jamais été remise en question, acceptant sans broncher un gros boîtier et des optiques lumineuses (D800 + 70–200 f/4 – 24–70 f/2.8), soit à peine plus de 1,8kg, bien loin des 10kg maximum supportés.

À qui s’adresse ce trépied ?

Disponible pour 423€ à l’heure où cet article est publié, le Benro FTA28CV1 s’adresse à tous les nomades cherchant un trépied carbone à la fois compact, stable et équipé d’une rotule performante, peu importe le matériel avec laquelle elle est utilisée.

Le poids est un fort argument pour les trépieds carbone, mais n’est pas si éloigné d’un bon trépied en aluminium équipé d’une bonne rotule. Pour exemple, mon trépied aluminium et sa rotule totalisent 1,9kg quand ce Benro affiche 1,81kg.

On retiendra ici alors le gain en compacité, plus que le poids gagné sur la balance pour un prix raisonnable pour ce type de pied, fourni avec sa rotule et tous ses accessoires.

Synthèse des points forts et des points faibles du Travel Angel FTA28CV1 de Benro

Nous avons décidé, pour simplifier la lecture de nos tests et faciliter la comparaison, de conclure nos articles par une synthèse des points forts et faibles des produits testés, puis d’une note sur 10. Certains points sont objectifs, d’autres plus subjectifs : nous n’avons pas LA réponse, mais vous proposons notre vision. N’hésitez pas à la compléter dans les commentaires !

Points forts :

  • Compacité
  • Accessoires fournis
  • Stabilité
  • Rotule fournie
  • Prix
  • Garantie 5 ans

Points faibles :

  • Qualité de fabrication des charnières
  • Maniabilité de la colonne centrale
  • Pointes en acier qui ne sont pas intégrées aux embouts des pieds

Test du trépied Travel Angel FTA28CV1 de Benro
23 novembre 2016
8/10

Avec la série Travel Angel, Benro propose des trépieds en carbone accessibles et bien équipés dès la sortie de la boîte. Ce trépied FTA28CV1 ravira ceux qui veulent passer à un équipement en carbone compact et bien construit.


Restent quelques points d'amélioration de fabrication à régler, pour avoir un trépied parfait. En effet, l'abrasion possible de la première couche de la charnière des pieds est un peu dommage quand on investit dans ce type de produit. On regrette également de ne pas pouvoir gagner plus de poids sur la balance comparé à un trépied en aluminium.


Disponible à partir de 423€, ce trépied est très bien positionné au regard de ses concurrents comme le Sirui N-3205X, à moins de 500€ avec une rotule comprise dans le kit et un équipement complet et de qualité.

8 Note globale
Benro Travel Angel FTA28CV1 : Un trépied carbone complet

Avec la série Travel Angel, Benro propose des trépieds en carbone accessibles et bien équipés dès la sortie de la boîte. Ce trépied FTA28CV1 ravira ceux qui veulent passer à un équipement en carbone compact et bien construit.


Restent quelques points d'amélioration de fabrication à régler, pour avoir un trépied parfait. En effet, l'abrasion possible de la première couche de la charnière des pieds est un peu dommage quand on investit dans ce type de produit. On regrette également de ne pas pouvoir gagner plus de poids sur la balance comparé à un trépied en aluminium.


Disponible à partir de 423€, ce trépied est très bien positionné au regard de ses concurrents comme le Sirui N-3205X, à moins de 500€ avec une rotule comprise dans le kit et un équipement complet et de qualité.

Articles qui pourraient vous intéresser