Cette semaine, Maximilien Charlier, un lecteur de Phototrend, partage dans ce Mercredi Pratique une enquête qu’il a menée sur les piles Eneloop Pro et qui intéressera sûrement les photographes utilisant des piles AA pour leurs shootings.


Les piles Eneloop, le Graal des photographes

Les piles AA rechargeables Eneloop de Panasonic sont très prisées par les photographes strobist. Elles se distinguent des autres piles rechargeables par trois caractéristiques. Premièrement, elles sont dites LSD pour « Low Self Discharge », autrement dit quand celles-ci ne sont pas utilisées elles ne se déchargent que très faiblement (comparées à la concurrence). Leur deuxième caractéristique est leur durée de vie : celles-ci ont une faible perte de capacité au fil des recharges, ce qui permet de les garder plus longtemps. Enfin, elles sont conçues pour être utilisées dans le froid sans que cela pose de perte (très forte) de capacité.

Pour ces diverses raisons, elles sont extrêmement appréciées par les photographes. Les piles Eneloop sont disponibles en 3 catégories Eneloop Lite / Eneloop et Eneloop Pro détaillées dans le tableau ci-dessous. Eneloop recommande d’utiliser les piles de la gamme Pro pour les flashs, du fait qu’elles permettent plus d’éclairs et que les flashs consomment à chaque déclenchement une grande quantité d’énergie. Cela oblige donc le photographe à s’équiper de piles très qualitatives et relativement chères. Heureusement, il existe des alternatives moins chères et de qualité équivalente.

AAEneloop Lite
EneloopLITE_battery_AA
Eneloop
Eneloop_battery_AA
Eneloop Pro
EneloopPRO_battery_AA
Capacité minimum (mAh)100019002450
Cycle de vie30002100500
Tension (Volt)1.21.21.2
PréchargéOui (Energie solaire)Oui (Energie solaire)Oui (Energie solaire)
Lieu de fabricationChineJapon (FDK)Japon (FDK)
Auto décharge70% (5 ans)70% (10 ans)85% (1 an)
Prix pour 412 €14 €17 €

Quelles alternatives aux piles Eneloop ?

En 2005, Panasonic a montré son intention de racheter Sanyo, entreprise ayant inventé les Eneloop et qui se chargeait de leur production. Avant le rachat effectif de Sanyo par Panasonic en 2010, Sanyo a dû revendre l’usine de production à FDK (une sous-filiale de Fujistu) afin d’éviter un monopole dans la production des piles Ni-Mh. Il en résulte que Panasonic est le détenteur de la marque Eneloop, mais que leur production est effectuée par FDK. Depuis cet arrangement, d’autres entreprises peuvent acheter des piles ayant la même formule que les Eneloop.

Parmi celles-ci on retrouve Fujistu et Amazon. Les piles Ikea LADDA semblent elles aussi être produites suivant la recette Eneloop, cependant celles-ci ne coûtent que 6,99 euros contre 17€ pour des Eneloop Pro ! Si l’on regarde le tableau ci-dessous, on remarque aisément les points communs de ces piles. De plus, le site spécialisé en analyse de pile et chargeur lygte-info indique que ces 3 piles ont un profil de charge et décharge identique, ce qui conforte l’idée qu’elles sont produites de la même façon.

Pour cette raison, les piles rechargeables LADDA 2450 d’Ikea, bien moins chères, sont une très bonne alternative aux piles Eneloop Pro.

AAEneloop Pro
EneloopPRO_battery_AA
LADDA 2450
ladda-pile-rechargeable2
AmazonBasics
Amazon_battery_2500
Capacité minimum (mAh)245024502500
Cycle de vie500500500
Tension (Volt)1.21.21.2
PréchargéOui (Energie solaire)OuiOui (Energie solaire)
Utilisable dans le froidOui?Oui
Lieu de fabricationJapon (FDK)JaponJapon (FDK)
Auto décharge85% (1 an)80% (1 an)75% (1 an)
Masse (g)30.430.330.1
Prix pour 4 (en €)17 €6,99 € 11,29 €

Comment conserver et recharger vos piles ?

Avant de terminer cet article, voici quelques conseils sur comment conserver et recharger vos piles.

Utiliser des boites de rangement

L’utilisation de boite de rangement permet d’éviter de court-circuiter vos piles, mais aussi de les mélanger. Il faut savoir que lorsque l’on utilise des piles pour ses flashs, il est préférable de les garder par lots de quatre dès l’achat. Ceci pour plusieurs raisons :

  • Afin qu’elles s’usent de la même façon.
  • Afin d’avoir un temps de recharge similaire pour les quatre piles.
  • Car les flashs ont besoin d’utiliser 4 piles du même type et de même capacité (donc de même usure).

Afin d’éviter de mélanger les piles, quand j’ai plusieurs lots identiques je prends soin de noter un numéro sur chaque pile pour bien identifier le lot. Vous trouverez facilement les boites présentes sur la photographie ci-dessous sur Amazon. Elles coûtent environ 0,30€ pièce.

flash-piles

Recharger ses piles

Il est préférable d’utiliser un chargeur lent afin de conserver ses piles plus longtemps. Plus la charge est lente, moins les piles ne chauffent durant la charge et plus la réaction chimique dans la pile se fait de façon optimale (ce qui contribue à sa longévité).

Il est aussi préférable d’utiliser un chargeur dit « Smart » qui charge chaque pile indépendamment. Cela permet de stopper la charge de chaque pile au bon moment. Avec un chargeur standard, si vous avez une pile qui est moins chargée que les autres, le chargeur va la recharger jusqu’au bout, mais il va aussi surcharger les autres piles (ce qui va inévitablement les abimer).

Pour ma part j’utilise un chargeur Opus BT-C700, celui-ci permet une charge indépendante de chaque pile et donc de charger des piles de différentes capacités/lots en même temps. Il permet aussi de choisir la capacité de charge (200/400/800 mAh), plus la valeur est faible, plus la charge est lente et mieux c’est. Enfin, il permet de faire une charge « test » qui décharge puis charge la pile afin de connaitre sa capacité réelle (et de tester si elle est encore utilisable). Ce chargeur possède un mode « refresh » qui permet de compléter une charge pour les piles étant restées entreposées longtemps.

Pour résumer : évitez les chargeurs rapides et privilégiez un chargeur lent ayant une intensité de 200 ou 300 mAh. Utilisez un chargeur Smart (une lampe par pile) qui permettra de finir la charge de chaque pile au bon moment. Enfin, ne mélangez pas vos piles et chargez toujours les piles d’un même lot ensemble.