DLSP est une rubrique qui vous permet de découvrir les « setups » photo de photographes, professionnels ou amateurs, connus ou anonymes, afin de dévoiler ce qu’il se cache dans leurs sacs photo. Proposer mon « setup » photo.

Voici le sac photo de Martin Beaujouan, photographe amateur qui adore le sport et la montagne. Son sac est léger et très spécialisé !


Je suis un photographe amateur, spécialisé dans la photo de sport et de montagne. Basé à Chamonix j’ai l’occasion de beaucoup voyager autour du globe, en montagne, dans le cadre de mon travail et des compétitions de parapente.

Passionné de montagne depuis toujours, la photographie ne s’est insérée dans ma pratique du sport que depuis 4 ans. Mes clichés sont généralement des instantanés en ski, parapente, trail, alpinisme, dans lesquels j’essaye de partager la puissance des émotions que l’on peut ressentir en montagne.

Dans le sac photo de Martin Beaujouan

Dans le sac photo de Martin Beaujouan

Voici ce que j’emmène dans mon sac photo :

  • Pas de sac photo spécifique, c’est mon sac de montagne Mammut Ride Snowpulse en ski, mon sac de parapente, ou de montagne Quechua Bionnassay 32L qui fait l’affaire. L’appareil doit être robuste et supporter la promiscuité avec du matériel de montagne !
  • Sony Nex 5N : compact et d’une incroyable qualité pour un appareil aussi léger. Lors de son achat il y a 4 ans, je lui donnait 1 an de durée de vie. Il m’a accompagné à 5000m, coincé dans un sac de montagne entre des crampons, une corde et un piolet sans broncher. Je lorgne vers le Sony A7II pour lui succéder…
  • Nikkor 50mm 1.8 D avec bague d’adaptation : simple, peu onéreux et un beau piqué. Pour les portraits et les B-roll en vidéo c’est un incontournable.
  • Sony 16mm 2.8 : surtout pour son encombrement minuscule. Le grand angle est nécessaire en montagne pour capturer la grandeur du paysage.
  • Samsung Galaxy S6. Parce qu’en voyage on a plus souvent besoin de dégainer très vite plutôt que d’avoir une qualité irréprochable. Une définition et une qualité d’image bluffante pour un smartphone. J’ai quadruplé le nombre de clichés depuis que j’ai cet appareil dans ma poche.
  • GO PRO Hero 3 Black avec un support de casque. Pour les images en action sans avoir à réfléchir aux réglages.
  • Ziploc plastic bags. Vous avez dit imperméable ? Dans un sac de montagne il fait souvent humide. Simples, accessibles et interchangeables. Je n’ai pas trouvé mieux.
  • Chiffon microfibre. Parce qu’il gèle et que la buée est mon pire ennemi.
  • 3 batteries, conservées au plus proche du corps. Par -20°C il est compliqué d’avoir de l’autonomie.
  • Et c’est tout ! Parce qu’une corde, un piolet ou une balise Spot sont plus nécessaires à la sécurité qu’un objectif de plus.

L’important est d’être en montagne avant tout pour faire de belles photos. Simple et léger sont mes mots d’ordre.

© Martin Beaujouan

© Martin Beaujouan

© Martin Beaujouan

© Martin Beaujouan

© Martin Beaujouan

© Martin Beaujouan

Vous pouvez retrouver Martin Beaujouan sur sa page Facebook.