DLSP est une rubrique qui vous permet de découvrir les « setups » photo de photographes, professionnels ou amateurs, connus ou anonymes, afin de dévoiler ce qu’il se cache dans leurs sacs photo. Proposer mon « setup » photo.

Pour ce quatrième DLSP, nous retrouvons Julien Cherrier qui nous propose un sac 100% camouflage afin de bien partir à la chasse aux images.


Je vis dans les Yvelines à Viroflay, près de Paris. Je photographie depuis 2003 après avoir acquis un petit Sony numérique. Ma pratique photo a beaucoup évolué depuis et j’aime bien essayer différents univers. Ce que je préfère, c’est la photographie en voyage, les panoramiques, la pose longue de nuit, et depuis quelques années la photo animalière.

Voici le contenu de mon sac photo :

  • Vanguard Sedona 45 : J’ai longtemps cherché un sac photo pour trouver ce modèle. Ce que je ne retrouve pas dans aucun autre sac photo : la possibilité de retirer une pièce du compartiment photo pour faire rentrer un téléobjectif + boîtier tout en gardant une relative compacité du sac et un look qui ne fait pas « sac photo ». En effet, ce sac ressemble à un sac de randonnée ce qui évite d’être pris pour cible en voyage. Il est plutôt léger et agréable à porter avec son système de ventilation dorsal.
  • Les Nikon D600 et D800 : Depuis que j’ai des focales fixes, il est plus aisé d’avoir 2 appareils. le D600 est venu supplanter mon D40x qui a rendu l’âme depuis. Je prévoyais l’acquisition d’un autre D600, mais une très belle occasion de D800 est arrivée ! À travers cette montée en gamme, je recherche vraiment de la qualité.
  • 50mm f/1.8 G : la base de la base, utile en toute occasion, super léger et superbe en basse lumière.
  • 85mm f/1.8 G : pour les portraits bien sûr, mais pour le paysage aussi. Rend des couleurs absolument sublimes, très peu de retouches.
  • 16-35mm f/4 VR AF-S : pour les paysages, le piqué, et pour les photos d’architecture dans un milieu sans recul.
  • Sigma 50-500 mm f/4.5-6.3 : pour la photo animalière. Excellent pour débuter, mais montre ses faiblesses en basse lumière. Quasiment toujours à 500mm, je ne me sers jamais du 50 à 499mm !
  • Les accessoires voyage :
  • Les accessoires pour la photo animalière :
    • Comme je pratique la billebaude, j’utilise le trépied en mode monopode
    • Panoplie de camouflage de la tête au pied pour se fondre dans le paysage : casquette Quick Camo, gants, veste, pantalon Solognac, et revêtement Néoprène JAMA pour le télé
    • Une petite lampe Petzl pour trouver son chemin quand il fait sombre en forêt
    • Des jumelles Sightron pour l’affût
    • Enfin une bonne vieille carte IGN, car souvent le réseau ne passe pas.

Tout ce matériel c’est bien beau, mais ça n’est rien sans une bonne préparation du terrain : conditions météo, lever et coucher de soleil, étude des plans…

© Julien Cherrier

© Julien Cherrier

© Julien Cherrier

© Julien Cherrier

© Julien Cherrier

© Julien Cherrier

Vous pouvez retrouver Julien Cherrier sur Instagram.