Livres, Test 18

Test des livres photo de Saal Digital

Il existe un nombre incalculable de services en ligne permettant de réaliser son livre photo. Après avoir testé le livre ProLine de Blurb, nous nous sommes intéressés à un autre acteur : Saal Digital. Peu connu du grand public, Saal Digital est pourtant un imprimeur qui ressort souvent dans des discussions sur les livres photo.

Note : c’est la première fois que je réalise un livre photo, ce test est donc un bon moyen d’avoir l’avis d’un « débutant » sur la question.

Pour tester le livre photo de Saal Digital, j’ai utilisé les photos de mon voyage en Islande en 2014. J’ai également testé un autre format avec des photos de Paris la nuit.

Ce test a été réalisé en partenariat avec Saal Digital qui nous a offert un crédit afin de tester ses livres photo. Heureusement pour vous, nous sommes impartiaux dans nos tests.

Promo Phototrend : 20€ offerts sur les produits Saal Digital avec le code phototrend2016 (à partir de 40€ d’achat et valable jusqu’au 30.11.2016)

A propos de Saal Digital

Si Saal Digital est peu connu en France, c’est peut-être en raison de sa nationalité. Saal Digital Fotoservice GmbH est une entreprise allemande bien implantée en Allemagne, Suisse et Autriche et qui est arrivée sur le marché français il y a quelques années avec des promesses : des standards de qualité élevés, une production made in Germany, la satisfaction client comme priorité et un développement de sa gamme de produits photo.

Est-ce que ces promesses sont tenues ? C’est ce que nous allons voir dans ce test.

Produits testés

Le labo Saal Digital réalise plusieurs produits photo : des livres photo, tirages photo, tableaux photo, cartes et faire-part, cadres-photo bureau, posters, calendriers photo et divers cadeaux photo personnalisés (mugs, coque smartphone, etc.). Je tiens à dire que je n’aime pas trop les sites qui proposent de nombreux formats, car implicitement cela veut dire qu’ils ne sont pas spécialisés dans un seul de ces formats, mais moyen partout.

Saal-Digital

Pour ce test, nous nous sommes concentrés sur le livre photo, un produit phare du labo Saal Digital. Bonne nouvelle, en nous rendant sur la page de présentation du livre photo, nous ne sommes pas (trop) envahis d’options et finitions interminables. Le livre photo semble simple, avec la possibilité d’appliquer ici où là différents niveaux de finitions.

Il y a cependant plusieurs choix possibles :

  • le livre photo « haute qualité »
  • le livre photo aspect cuir
  • le coffret livre photo
  • le livre photo à couverture souple

Voici les caractéristiques principales d’un livre photo « haute qualité » chez Saal Digital :

  • tirage développé sur du papier photo Fujifilm (Fuji Crystal Archive, un papier censé pouvoir durer 200 ans, grâce à une protection UV contre les rayons du soleil et l’usure du temps)
  • ouverture à plat du livre : l’album photo peut s’ouvrir à plat, peu importe à quelle page vous vous situez. C’est vraiment un point important et agréable, surtout si vous imprimez des panoramas, car la pliure centrale ne gêne pas la lecture de la photo.
  • livre « sans logo ». Ce point répond à deux problématiques : la création d’un livre photo neutre (aucun logo Saal Digital à l’arrière ou à l’intérieur) et la possibilité pour des revendeurs d’appliquer leurs propres logos.

Choix du format et estimation du prix

Pour choisir le format du livre et connaître une estimation du prix selon les finitions choisies, Saal Digital oblige le futur client à télécharger son logiciel de création de livres (compatible Windows et Mac). C’est une option un peu bizarre et pas franchement intuitive pour le client qui cherche à se faire une idée du prix.

Mise à jour : les prix sont disponibles en ligne, il fallait mieux regarder.

Le logiciel utilise la technologie Adobe Air. Cela fonctionne correctement, sans plantage. Une fois le logiciel téléchargé, voici l’écran d’accueil :

Ecran d'accueil du logiciel Saal Design

Ecran d’accueil du logiciel Saal Design

En sélectionnant Livre photo on obtient plus de détails sur les options disponibles :

ecran-livres

Pour notre test, nous avons choisi deux formats : le livre photo classique et le livre photo EXTRA (avec des pages très épaisses, le papier photo est contrecollé sur un support en carton de 600g/m²).

Comparatif de taille avec un stylo bille

Comparatif de taille avec un stylo bille

Le livre photo est disponible en différents formats : 15 x 21, 19 x 19, 21 x 28, 28 x 19, 28 x 28 et 42 x 28 cm. On peut donc choisir des formats carrés, portrait ou paysage. Pour un livre de photos de voyage, le format 28 x 19 cm est un bon compromis : la photo est suffisamment grande en pleine page, sans produire un livre trop gros (et trop cher).

Une fois le format choisi, on entre enfin dans le vif du sujet avec une estimation du prix TTC final (hors frais d’envoi).

Estimation du prix final du livre en fonction des options choisies

Estimation du prix final du livre en fonction des options choisies

Il est possible de choisir entre une couverture brillante ou mate ou bien encore choisir une couverture aspect cuir (en simili). Ensuite, on peut choisir si l’on souhaite une couverture normale ou molletonnée (avec une couche d’ouate de 3mm). Cette option est facturée 5€.

A l’intérieur du livre, les photos peuvent être sur du papier mat ou brillant. Si vous aimez le mat, vous ferez une économie de 5€.

Que faut-il choisir entre mat et brillant ? Le brillant offre un effet brillant qui sublime les couleurs et donne plus de contrastes à vos photos. A l’opposé, le mat est plutôt utilisé pour une reproduction des couleurs plus juste et peut sembler plus terne. Il est aussi conseillé pour éviter les empreintes de doigt et limiter les reflets. Le choix ici est avant tout une question de goût.

Comme expliqué plus haut, Saal Digital n’applique pas son logo sur la couverture du livre. En revanche, un petit code-barre est imprimé sur le dos et la troisième de couverture du livre pour l’identifier. Il est possible de demander une version sans code-barre, avec un supplément de 5€. Le code-barre, très petit; n’est vraiment pas visible et ne gêne pas l’expérience.

Enfin, il est possible de commander le livre dans un coffret cadeau anthracite ou blanc pour un supplément de 20€. Pour un livre photo personnel, c’est superflu, mais si vous réalisez des livres pour le compte de clients, par exemple pour une prestation de mariage, c’est un bel écrin pour présenter votre livre photo.

Dernier point pour calculer le prix du livre photo : le nombre de pages. Pour le livre photo couverture rigide 28 x 19 cm sans option et en choisissant mat pour les photos intérieures, le prix est de 29,95€ pour 26 pages, 46,75€ pour 54 pages, 57,55€ pour 72 pages et 74,35€ pour 100 pages. Le prix évoluera lors de la création de votre livre, il est possible d’aller jusqu’à 120 pages.

Pour ce test, j’ai choisi les finitions suivantes :

  • format 28 x 19 cm
  • couverture brillante molletonnée
  • pages intérieures en finition mate
  • sans code-barre
  • 86 pages

Le prix s’élève à 80,95€ avec des frais de port supplémentaires de 4,95€, soit 85,90€. Comme sur la majorité des sites de tirage photo, soyez à l’affut des promos et bons plans.

Une fois cette étape passée, il est temps de créer son livre photo.

Création du livre

Le logiciel de création Saal Design est l’étape obligatoire pour créer son livre photo. Il dispose de plusieurs modèles et designs prédéfinis pour ordonner ses photos à l’intérieur du livre.

Si vous êtes à l’aise avec l’édition et préférez créer vos pages à l’aide de votre logiciel favori, il est également possible d’envoyer directement les pages via un uploader sur le site du labo. Un profil ICC est également disponible pour chacun des produits. Plus d’informations sur les formats demandés pour exporter vos fichiers PDF vers Saal Digital.

A la création d’un projet, vous pouvez partir d’un modèle vierge, choisir un design en laissant la mise en page à compléter plus tard, ou bien choisir un design et en remplissant les cases automatiquement avec vos photos issues d’un dossier.

Choix du mode de création au début d'un projet de livre

Choix du mode de création au début d’un projet de livre

Les designs et mises en page proposés sont assez limités : il y a 5 designs originaux (bébé, fêtes religieuses, les originaux, mariages et vacances) puis un thème avec des mises en page sobres. C’est le thème que j’ai choisi pour le livre.

Thème et options de mise en page sobres

Thème et options de mise en page sobres

Le logiciel de création nécessite un petit temps d’adaptation, mais dispose de nombreuses fonctions. L’assistance est utile pour vérifier que la qualité des images ajoutées au livre est suffisamment bonne pour l’impression. Pour la couverture, une aide permet également de prévoir la zone de coupe.

Aide pour les zones de coupe

Aide pour les zones de coupe

Voici l’interface générale de l’application :

Interface générale de l'application

Interface générale de l’application

L’intégration des photos se fait par glisser/déposer. Le logiciel indique pour chaque photo si elle a déjà été utilisée dans le livre, pratique pour éviter les doublons. Il est même possible de trier les photos pour afficher en premier les images non utilisées.

L’ajout de texte sur les pages ainsi que des fonds de couleurs, des cliparts, bordures, effets d’image, etc. est possible, avec modération bien entendu. Le placement des images est assisté par un système aimanté, comme dans Photoshop entre différents calques.

Dans l’ensemble, le logiciel est très complet mais pas forcément aussi simple que les outils que j’ai l’habitude d’utiliser pour le traitement photo (oui, je parle de Lightroom). Mais à la fin de la création du livre, j’ai tout de même senti que je maitrisais plutôt bien le logiciel.

Comme sur la majorité des outils de création de livres photo, les photos sont ajoutées à la truelle dans les zones d’images, sans considération pour l’aspect ratio de l’image. Seul le format de destination compte et malheureusement ce dernier, dans le cadre du livre au format 28 x 19 cm avec le design sobre prédéfini, s’éloigne un peu de l’aspect ratio 3/2 ou 4/3 d’un appareil photo. Ici, Saal Digital ne fait pas mieux que les autres, sauf lorsque vous utilisez la mise en page vierge.

Si vous utilisez une suggestion de design proposé par l’application, il reste possible de modifier les zones où l’on dépose les images, afin de créer un livre véritablement personnel. Cela vous prendra justement un peu plus de temps.

Attention, sur ce livre la première et la dernière page sont directement collées derrière la couverture. Si vous voulez prévoir une page de garde, il faudra laisser la première page vierge, tout en la comptant dans le nombre de pages utilisées. C’est un peu mesquin.

La première et la dernière page sont collées à la couverture, à savoir.

La première et la dernière page sont collées à la couverture, à savoir.

Si vous ne terminez pas votre projet de livre en une seule fois, il est possible d’enregistrer le projet et de le récupérer plus tard.

Pour avoir une idée du livre final, Saal Design permet de créer un PDF de prévisualisation avec un filigrane. Impossible de sauvegarder son livre au format PDF sans filigrane pour le conserver sur son ordinateur ? Pas si vite. Il suffit d’aller dans les préférences de l’application et de décocher la case « Montrer les filigranes lors de l’export PDF » pour obtenir un PDF propre bon à sauvegarder. Les filigranes, personnalisables, sont cependant une bonne solution pour montrer un livre à un client pour un aperçu.

Attention, le PDF de prévisualisation n’est pas en haute définition et ne pourra pas servir de base pour imprimer un autre livre.

Une fois le livre finalisé, le logiciel refait une passe pour vérifier qu’aucune erreur n’a été notée (photo trop petite, marge de sécurité non respectée, champ de texte vide, etc.). Après cela, il est temps de transférer le projet et passer sa commande. L’ensemble de ces étapes se fait toujours à l’intérieur du logiciel, jusqu’au paiement.

Expédition et emballage

Peu importe le projet de livre, les frais d’expédition vers la France sont de 4,95€ avec le transporteur DHL. Le livre est normalement prêt à être expédié en 1 ou 2 jours ouvrés. Pour notre commande qui comprenait un livre EXTRA (voir à la fin du test), les délais se rallongent un peu.

Voici le suivi de notre commande, disponible sur le site et via un email de confirmation :

  • Commande finalisée le lundi 8 août à 10:55
  • En production le lundi 8 août à 11:00
  • Production terminée le jeudi 11 août à 08:27
  • Transmis à l’expéditeur le jeudi 11 août à 08:35
  • Livré par DHL le mercredi 17 août à 08:54

8 jours ouvrés après l’envoi du fichier numérique pour la création des livres, les voicis sur le pas de ma porte. L’emballage du paquet est simple et efficace.

Emballlage des livres simple et efficace, pas de gachis

Emballlage des livres simple et efficace, pas de gachis

Phototrend-9333

A l’extérieur, un emballage carton. A l’intérieur du colis, des coins en carton permettent de protéger les livres alors qu’ils sont emballés individuellement dans une pochette rembourrée puis sous film plastique. Rien à signaler sur ce point, c’est simple et efficace.

Qualité d’image

Passons maintenant à la qualité du livre et à la qualité d’image. Le livre photo « haute qualité » de Saal Digital utilise, comme nous l’avons vu, un papier photo Fuji Crystal Archive. C’est un gage de qualité et le rendu est tout simplement sublime. Deux feuilles de papier photo sont collées l’une contre l’autre et la finition est parfaite.

Faisons un point sur la reliure : le livre peut s’ouvrir à plat, peu importe la page où l’on se trouve, alors que les livres photo standard ont généralement une courbure au centre, qui fait perdre quelques millimètres précieux. Je n’ai pas placé beaucoup de photos sur l’arête du milieu mais voici le détail de la coupure :

Ouverture à plat du livre photo

Ouverture à plat du livre photo

Test-Livre-Photo-SaalDigital-Phototrend_13

Détail de l'ouverture à plat : le temps nous dira si la photo s'abîme sur le pli

Détail de l’ouverture à plat : le temps nous dira si la photo s’abîme sur le pli

Comme vous pouvez le voir, c’est très propre. Il faudra voir comment cela vieillit une fois après que le livre ait été manipulé des dizaines de fois.

J’ai choisi pour ce livre un papier brillant et les photos de paysage d’Islande ressortent vraiment bien. Le papier photo brillant restitue bien les couleurs et l’impression est très fine, même en plaçant son nez très près. A noter que les photos sont un peu plus sombres qu’à l’écran, ce qui est généralement le cas lors d’un tirage, car l’écran est bien plus lumineux que le papier. Pour éviter cela, il est important de calibrer correctement son écran afin de ne pas être trompé par les caractéristiques superlatives de celui-ci.

En termes de respect des couleurs, je n’ai pas vu de grandes différentes par rapport à mon écran. A noter que je n’ai pas utilisé le profil ICC proposé par Saal Digital pour les images.

Test-Livre-Photo-SaalDigital-Phototrend_7

La couverture du livre molletonnée offre une sensation agréable lorsque l’on prend le livre en main. Par contre, c’est une affaire de goût, et certaines personnes préféreront une couverture standard rigide.

Couverture molletonnée du livre

Couverture molletonnée du livre

Je n’ai pas de doute que ce livre vieillira bien sur une étagère et m’a confirmé dans l’idée suivante : pour chacun des voyages que je ferai, il y aura un livre photo.

86 pages !

86 pages !

Test parallèle du livre photo EXTRA (Extra épais)

En parallèle de ce test du livre photo phare de Saal Digital, j’ai testé un autre format, par curiosité. Il s’agit du livre photo EXTRA. Comme expliqué en intro de ce test, il s’agit d’un format avec des pages intérieures très épaisses, le papier photo est contrecollé sur un support en carton de 600g/m².

Bientôt en magasin ?

Bientôt en magasin ?

Ce format de livre n’est clairement pas pour tous les usages, car les pages sont très épaisses et il ne peut contenir qu’entre 10 et 36 pages.

Mais en termes de qualité, c’est réussi. Si le livre fait penser à ces livres pour enfants aux pages épaisses, l’ajout de photos rend ce livre vraiment unique. J’ai décidé de faire un mini-livre sur Paris de nuit.

Voici quelques photos du résultat.

Test-Livre-Photo-SaalDigital-Phototrend_23

Pour un livre de 10 pages, compter 24,95€ avec des pages mat à l’intérieur, ce qui n’est pas donné et sera réservé à des usages très particuliers, par exemple un livre photo avec des moments forts d’un événement comme un mariage. Pour ce format, aucune photo n’est imprimé et collé sur la première et dernière page, sur la couverture.

Un mot pour les pros

Sur le site de Saal Digital, dans un coin, j’ai vu un bouton programme pour les pros. Saal Digital permet aux photographes, agences ou indépendants de profiter de créer des livres et autres produits photo à des tarifs intéressants. Dès le départ, Saal Digital propose une réduction de 10% sur un premier produit, et en fonction du volume de ventes annuelles, une réduction jusqu’à -40% peut s’appliquer.

C’est pour cette raison que j’avais déjà vu Saal Digital au Salon de la Photo à Paris : avant de s’adresser au grand public, ils ont su s’adresser aux photographes professionnels dont les besoins en livre photo premium et sans logo sont importants. Reste qu’aujourd’hui, c’est aussi une solution intéressante pour les particuliers.

Synthèse des points forts et des points faibles du livre photo haute qualité Saal Digital

Points forts :

  • logiciel de création de livre efficace (sur PC et Mac)
  • reliure avec ouverture à plat
  • tirage sur papier photo Fuji
  • fidélité et rendu des couleurs
  • service rapide
  • pas de logo sur la couverture ou à l’intérieur du livre
  • plusieurs finitions offertes (mais pas trop)
  • bon rapport qualité/prix

Points faibles :

  • ajout des photos sans respecter l’aspect ratio, c’est le format de la zone de destination qui compte
  • ouverture à plat : quelle résistance dans le temps ?
  • format EXTRA un peu cher

Test-Livre-Photo-SaalDigital-Phototrend_12

Test des livres photo de Saal Digital
13 octobre 2016
9/10

Saal Digital et une belle découverte. Leurs livres photo sont imprimés sur du papier photo Fuji et respirent la solidité et le professionnalisme. La création de livre se fait avec un logiciel maison qu’il faudra maitriser, sauf si vous créez vos pages dans votre logiciel d’édition préférée (option possible).


Avec un service rapide et efficace, Saal Digital propose un produit de qualité (fabriqué en Allemagne). Pour le prix, le labo est dans la fourchette haute des imprimeurs : mon livre photo de 86 pages a coûté 85,90€. Pour un livre photo, ce n’est pas donné. Mais à ce prix là, j’ai un livre unique et de haute qualité (papier photo Fuji Crystal Archive, ouverture à plat, pas de logo) qui fera son effet auprès des personnes à qui je présente mes photos.


Retrouvez toutes les informations et détails sur le site de Saal Digital.

9 Note globale
Livre photo Saal Digital : un gage de qualité

Saal Digital et une belle découverte. Leurs livres photo sont imprimés sur du papier photo Fuji et respirent la solidité et le professionnalisme. La création de livre se fait avec un logiciel maison qu’il faudra maitriser, sauf si vous créez vos pages dans votre logiciel d’édition préférée (option possible).


Avec un service rapide et efficace, Saal Digital propose un produit de qualité (fabriqué en Allemagne). Pour le prix, le labo est dans la fourchette haute des imprimeurs : mon livre photo de 86 pages a coûté 85,90€. Pour un livre photo, ce n’est pas donné. Mais à ce prix là, j’ai un livre unique et de haute qualité (papier photo Fuji Crystal Archive, ouverture à plat, pas de logo) qui fera son effet auprès des personnes à qui je présente mes photos.


Retrouvez toutes les informations et détails sur le site de Saal Digital.

Promo Peak Design avril 2017

Articles qui pourraient vous intéresser

  • Guillaume

    Article très détaillé, ce site donne envie !

  • Clara

    Article très complet ! Merci !

  • Romain B

    Je confirme tout ce qui est écrit dans cet article, j’ai découvert Saal au salon de la photo l’année dernière et j’ai été très content du résultat, sauf la mesquinerie de la première page collée sur la couverture.
    Dans le même genre (album photo sur papier photo) Dreambooks fait aussi des albums de très bonne qualité.

  • Catherine

    Merci pour cet article. Je suis curieuse de savoir si vous trouvez les livres Saal de meilleure qualité que ceux de Blurb, que j’ai découvert grâce à Phototrend; Ou bien est-ce totalement différent ?

    • On va essayer de répondre à cette question en mettant les deux livres côté à côté 🙂 C’est Roman qui a testé le livre Blurb.

  • Alain

    Merci pour ce test.
    J’ai un livre photo vacances qui se prépare, j’hésitais avec My Fujifilm et bien je crois que je vais tester Saal Digital

    • Romain B

      Pour avoir tester les deux, le préfère de loin Saal digital à MyFujifilm. Avec MyFujifilm, les petites photos (par exemple si 4 photos par page) perdaient bizarrement beaucoup de piqué.

    • Alain

      Merci pour ce renseignement supplémentaire…

  • J’ai déjà fait imprimer deux livres-photos chez Saal Digital (voir mon article sur mon site : http://www.stephanebon.com/avis-tests/test-avis-livre-photo-saal-digital-28-19.php) et je partage entièrement cet avis concernant la qualité des produits.
    Comme Romain B., je ne suis pas fan de la première page avec photo collée sur la couverture, mais sinon les photos sont superbement imprimées.
    Quant au prix, ils sont dans la bonne moyenne (et non pas dans la fourchette haute) : environ 1 euro la page, c’est tout à fait correct car il ne faut pas oublier qu’il s’agit de papier photo.

    Stéphane

  • Christian D

    Merci pour ce partage. Prochain album chez Saal Digital

  • Casimir

    Merci pour ce test très complet. je n’avais pas encore testé ce produit de chez Saal.
    En revanche, j’utilise leurs services depuis bientôt 3 ans pour mes tirages d’art et les résultats sont excellents. Surtout avec leur superbe papier Hahnemühle Photo Rag.

  • René

    J’avais fait des livres par le passé, mais depuis….Plus rien
    Je pense en faire avec Saal, j’avais leur doc depuis le salon de 2015
    Bravo pour vos articles

  • Durand Pascal

    Très bon article.
    J’ai utilisé « Livre Photo » qui m’avait satisfait, mais je souhaitais avoir une autre expérience avec un autre service, j’hésitais avec Blurb,
    Finalement je crois que je vas tester Saal digital, question est ce qu’il y as du choix au niveau des fonds proposés ?
    Merci

    • Si par fond tu parles des designs originaux (type livre photo enfant, livre voyage etc.) il y en a quelques uns, à tester dans leur appli. Après il est possible de personnaliser pas mal de choses, la couleur de fond, les polices, etc.

    • Durand Pascal

      Merci Myriam et Damien, pour les réponses.
      L’idée a la base étant de créer des fonds quasiment différents
      pour chaque page.

  • Myriam M.

    Bonsoir, merci pour votre article. J’utilise saal design depuis un certain temps et j’en suis vraiment ravie. J’ai été très surprise de toutes les possibilités offertes, à commencer par la pipette qui permet de sélectionner une teinte sur une photo et de l’intégrer dans un fond, dans le texte ou la zone de texte . Pour le ratio de votre photo il n’y a pas de problème, vous pouvez le gérer facilement, en fait c’est à l’utilisation que l’on découvre toutes les possibilités offertes. De plus le service client (via un tchat) est très efficace, si vous voulez aller plus loin dans des explications vous pouvez échanger par mail avec un conseiller.
    Le résultat final est assez époustouflant, votre livre devient « un vrai livre ». Si je puis me permettre au sujet des fonds il y a un choix assez vaste qui va de la couleur unie (et personnalisable) , les dégradés (personnalisable aussi) des textures, etc …
    pour les mises en pages, ce qu’il faut est présent mais très vite vous créez les votres que vous pouvez d’ailleurs enregistrer. bref … je ne saurais que vous le conseiller … vous n’allez pas être déçus !

  • Eric Reiter

    Je suis photographe professionnel et utilise les services de Saal Digital depuis plusieurs années pour des produits que je ne peux pas réaliser par moi-même (livre, cadre Alu Dibond, …)
    Je n’ai jamais été déçu du résultat!!

    J’ai, par contre, eu quelques désagréments avec les transporteurs: l’un d’entre eux a tout de même réussi à plier un Alu Dibond!! EN pareil cas, j’ai pris des photos que j’ai envoyées à Saal (via leur page Facebook, par exemple). Les produits endommagés ont alors toujours été à nouveau produits et expédiés aux frais de Saal, le tout dans un délai défiant toute concurrence (4 jours entre le début de production et la livraison pour le cadre Alu-Dibond).

    En résumé: du vrai travail de pro et un excellent service client.

  • José DIAZ

    Attention très mauvaise gestion, double facturation sur un même produit avec relance 1 an après , et relance systématique tous les ans… Bien garder vos justificatifs de paiement. ne jamais payer depuis le logiciel !
    le paiement est débité, la commande est livré, mais une relance systématique tous les mois.
    A déconseiller,

  • Peak Design 300 x 250