Amazon, géant de l’e-commerce et du cloud computing, se lance dans l’impression photo avec Amazon Prints. Disponible dans un premier temps uniquement aux Etats-Unis, Amazon Prints promet un service d’impression destiné aux particuliers avec une politique tarifaire très agressive, comme à son habitude.

Les tarifs sont les suivants :

  • 0,09$ la photo 10 x 15 cm, soit 9$ les 100 photos
  • 0,58$ la photo 18 x 13 cm
  • 1,79$ la photo 25 x 20 cm
  • à partir de 19,99$ pour un livre photo
  • posters et calendriers photo à venir

Nous ne savons pas encore ce qu’il en est de la qualité des tirages, mais Amazon présente son service comme « offrant des tirages haute qualité abordable de vos photos numériques, envoyées par Amazon ».

Amazon prints

Ses concurrents directs aux Etats-Unis, Snapfish et Shutterfly, font pale figure face aux tarifs annoncés et au track record d’Amazon dans ses projets. Shutterfly, qui fait un CA de 1,15 milliard de dollars par an, a vu son cours en Bourse chuter de plus de 14% après cette annonce qui arrive à point nommé avant les fêtes de fin d’année. En France, les services comme Photobox ou Photoweb voient sûrement cette nouvelle concurrence prochaine d’un très mauvais œil.

Les frais de port sont bien entendu gratuits et une livraison accélérée est prévue pour les commandes de plus de 15$.

Seule condition pour profiter d’Amazon Prints (aux US uniquement pour le moment), disposer d’un compte Amazon Drive (service de stockage de fichiers et de photos pour 70€ par an) ou Amazon Prime (49€ par an). Avec Amazon Prints, Amazon compte donc développer son offre d’abonnement Amazon Prime en proposant un nouveau service à son bouquet.

Amazon Prints sort quelques jours après l’annonce de la fermeture de Amazon Photos, un service de stockage illimité de photos proposé à 12$/mois. Le géant américain fait donc le ménage dans son offre pour ne garder que Drive et Prime (Premium en France).

Nous avons contacté Amazon pour savoir si une date de lancement était prévue en France.