Les Jeux olympiques de Rio 2016 sont l’occasion pour de nombreux pays d’être sur le devant de la scène pour leurs prouesses sportives. Pour les photographes, c’est aussi un terrain de jeu excitant avec de nombreuses images à réaliser.

Parmi ces images, les photos offrant un fort contraste sont toujours appréciées. Lors du tournoi de beach-volley féminin, la photographe britannique Lucy Nicholson (Reuters) a réalisé un cliché qui fait actuellement le tour du monde. On y voit Doaa El-Ghobashi, égyptienne, et Kira Walkenhorst, allemande, se disputer une balle au filet sur la plage de Copacabana lors d’un match du premier tour.

Scène banale de sport diront certains, sauf que cette photo est symbolique.

photo-hijab-bikini-entier

© Lucy Nicholson / Reuters

On y voit la joueuse égyptienne de beach-volley vêtue d’un survêtement et d’un hijab face à une joueuse allemande vêtue d’un simple bikini, tenue traditionnelle du beach-volley.

Cette photo symbolise à elle seule la passion du sport et des jeux, qui se placent au-dessus des croyances et des cultures. D’ailleurs, si certaines personnes s’offusquent du port du hijab par la joueuse égyptienne, d’autres pourraient très bien exposer les mêmes retenues quant au port du bikini par les autres joueuses.

Depuis 2002, il n’est d’ailleurs plus obligatoire d’être en bikini pour participer à une compétition de beach-volley et c’est l’accord des fédérations qui prévaut.

À noter que c’est la première année que l’Égypte participe au tournoi de beach-volley féminin. L’équipe de Doaa El-Ghobashi s’est inclinée face à l’Allemagne 21-15, 21-12.