Nous sommes de grands fans de beaux livres photo, mais il existe aussi de très bons livres de poche sur la photographie. Histoires de photo racontées par des photographes, analyses un peu plus sérieuses de la photographie, ou bien petits manuels photo de poche, voici notre sélection de livres de poche photo à emporter avec vous partout.

Cher Nicéphore, douze photographes écrivent à Nicéphore Niépce (collectif)

cher nicephore

Sorti 150 ans après la mort de l’inventeur de la photographie, ce livre regroupe le témoignage de 12 photographes écrivant à Nicéphore Niépce. Un hommage à la photographie, accompagné pour chacun d’un cliché qui les a fait devenir « photographe ». Un livre de 48 pages plein de réflexions sur le passé et l’avenir de la photographie, rempli d’interrogations sur le médium photographique.

Éditions Bernard Chauveau – 48 pages – 12€ – Acheter

Un art moyen. Essai sur les usages sociaux de la photographie, 2e édition de Pierre Bourdieu

un art moyen

Pierre Bourdieu, dans son approche résolument sociologique et basée sur l’enquête et le questionnaire, étudie dans ce livre la pratique de la photographie dans les années 60. Parlant d’art avant même que la photographie ne soit véritablement reconnue comme telle, il étudie les usages de la photo : quand prend-on une photo, à quelle occasion, dans quel objectif ? Même si cette étude est datée et ne représente pas l’état actuel des usages de la photographie, c’est un excellent ouvrage pour comprendre les usages passés de la photographie. Si un Pierre Bourdieu souhaite réaliser un essai sur les usages sociaux de la photographie au XIXe siècle, il a toute notre attention.

Les Éditions de Minuit – 352 pages – 23€ – Acheter

Petite philosophie pratique de la prise de vue photographique de Jean-Christophe Béchet et Pauline Kasprzak

Petite-philosophie

Jean Christophe Béchet, ancien rédacteur en chef de Réponses Photo, a écrit avec Pauline Kasprzak le livret Petite philosophie pratique de la prise de vue photographique en 2014. À une époque où tout le monde prend des photos avec son smartphone, Jean Christophe et Pauline reviennent sur l’acte photographique dans son entièreté, du choix du sujet à l’objet final qu’est la photo imprimée, en passant par le cadrage, l’editing et le rapport au réel.

Editions Creaphis – 128 pages – 10€ – Acheter

Après la photographie ? De l’image argentique à la révolution numérique de Quentin Bajac

apres la photo

Dans ce livre, Quentin Bajac retrace 50 ans de pratique photographique, jusqu’à l’ère du numérique. Il observe ainsi le passage de la photographie aux mains des amateurs, l’émergence de la photographie de presse ainsi que la photographie comme art. Une grande question est posée : « la photographie dit-elle encore le réel ? ».

Éditions Découvertes Gallimard – 160 pages – 15,80€ – Acheter

Sur la photographie de Susan Sontag

sur la photographie

Dans ce livre, composé de six essais écrits entre 1973 et 1977, Susan Sontag aborde l’influence de la photographie sur la société et le sens profond de la photographie dans une pensée globale. Un livre critique sur l’omniprésence de l’image, où Susan Sontag en appelle d’ailleurs à une écologie de l’image, un peu de la même manière que l’on devrait appliquer une écologie de la production afin de vivre dans un monde soutenable.

Editions Christian Bourgois – 280 pages – 8,10€ – Acheter

Errance de Raymond Depardon

errance

Dans ce livre mêlant photographies et textes de Raymond Depardon, le photographe décrit son expérience d’errance en tant que photoreporter et cinéaste. Il a parcouru de nombreuses routes et a réalisé des photographies entre deux reportages, jusqu’à créer une série qu’il présente dans ce livre. Pourquoi aborder l’absence et l’errance plutôt que de parler de ses nombreux reportages ? Parce que pour lui, l’errance est une expérience propre au photographe. D’ailleurs, Depardon l’affirme : « il faut aimer la solitude pour être photographe ». Dans cette errance, le photographe trouve cependant un remède à deux choses : la mort et l’ennui.

Éditions Seuil – Points – 192 pages – 8,20€ – Acheter

À lire également, La solitude heureuse du voyageur et Notes et Le Tour du Monde en 14 jours : 7 escales, 1 visa de Raymond Depardon

La photographie, l’art et la technique du noir et de la couleur d’Edouard Boubat

la photographie

La photographie argentique vous intéresse ? Ce livre d’Edouard Boubat datant de 1989 est la référence pour apprendre les rudiments de la photographie argentique, du choix de l’appareil photo jusqu’au développement et au tirage. Aujourd’hui, l’argentique est dépassé par les nouvelles technologies, mais cela ne veut pas dire que c’est un art qui doit se perdre.

Éditions Le Livre de Poche – 220 pages – 6,60€ – Acheter

La Chambre claire : note sur la photographie de Roland Barthes

la chambre claire

Ce livre de Roland Barthes est un classique pour tous les photographes qui se respectent. Il aborde la photographie d’un point de vue philosophique, en distinguant deux éléments proches à chaque photo : le Studium et le Punctum. Avec cet essai, Roland Barthes analyse l’essence même de la photographie et son impact sur l’humain.

Editions Gallimard – 200 pages – 24,90€ – Acheter

Photographie et société de Gisèle Freund

photographie et societe

Gisèle Freund est sociologue, mais aussi photographe. Dans le livre photographie et société, l’auteur retrace l’histoire de la photographie avec une vision à la fois technique, mais aussi politique et sociologique. Ce livre, écrit de manière très simple, est parfait pour se faire une histoire rapide de la photographie.

Éditions Seuil – 220 pages – 8,10€ – Acheter

Henri Cartier-Bresson: Le tir photographique de Clément Chéroux

le tir photographique

Tout photographe connaît Henri Cartier-Bresson, celui qui disait que « photographier, c’est mettre sur la même ligne de mire la tête, l’œil et le cœur. C’est une façon de vivre ». Dans ce livre, écrit par Clément Chéroux, nous suivons le photographe cofondateur de l’agence Magnum, à travers ses voyages et ses déambulations. Son style artistique et son éthique sont également présentés dans cet ouvrage bien documenté.

Éditions Découvertes Gallimard – 160 pages – 15,50€ – Acheter

À lire également, Henri Cartier-Bresson : L’Oeil du siècle de Pierre Assouline.

Ce jour-là de Willy Ronis

ce jour la

« Ce jour-là… », voilà par quoi commence chacune des 52 descriptions des photos présentées dans ce livre de Willy Ronis. Il ne s’agit pas d’un manuel de photo, pas d’un livre d’histoire ou d’un roman, mais d’un recueil de souvenirs et d’histoires que nous racontent le photographe au grès des images. Ce livre est rempli d’une très grande sensibilité et plaira assurément aux amateurs de photographies et d’histoires.

Éditions Folio – 208 pages – 7,70€ – Acheter

L’attrapeur d’ombres : La vie épique d’Edward S. Curtis de Timothy Egan

l'attrapeur d'ombres

Au début du XXe siècle, le pictorialiste américain Edward S. Curtis photographie les peuples amérindiens et crée une œuvre gigantesque de plusieurs dizaines de photographies. Timothy Egan, journaliste au New York Times, a réalisé cette biographie sur la vie de ce photographe, une aventure artistique, ethnologique et humaine. L’attrapeur d’ombres est une biographie proche du roman d’aventures que les amateurs de culture amérindienne et de photographie dévoreront jusqu’au bout.

Éditions Albin Michel – 448 pages – 24€ – Acheter

Je selfie donc je suis, les métamorphoses du moi à l’ère virtuel de Elsa Godart

je selfie donc je suis

Elsa Godard a publié en mai dernier ce livre sur le selfie. En plus d’analyser l’histoire du terme, l’auteur, docteur en philosophie, décrypte en choix le selfie modifie notre perception du temps et de l’espace, jusqu’à poser une crise d’identité. Un livre à lire en se prenant en photo, ou pas.

Éditions Albin Michel – 224 pages – 16€ – Acheter

Vos meilleurs livres de poche photo ?

Quels sont les livres de poche sur la photo que vous avez dévoré et que vous souhaiteriez nous conseiller ?