La photographie de portrait s’invite à Vichy pour sa quatrième édition. Depuis 2013, le Festival Portrait(s) s’installe dans différents lieux de la ville pour la saison estivale, du 10 juin au 4 septembre 2016.

Cette année le festival se développe avec trois sites d’exposition en extérieur, deux galeries et de nombreuses animations autour de la photographie avec un spectacle, des visites guidées et un concours.

© Nicolas Comment, Milo, La Rochelle, 2015

© Nicolas Comment, Milo, La Rochelle, 2015

Vichy se positionne une fois de plus en avant-garde de la photographie contemporaine avec la présence de neufs artistes qui exposent leurs travaux dont un invité d’honneur, le photographe suédois Anton Renborg, qui présente la série qu’il a réalisée durant l’année, sur la ville et ses habitants.

Portraits anonymes ou célèbres, mis en scène ou spontanés, le Festival se caractérise par sa diversité en terme de propositions et d’approches. L’essentiel est que chaque photographe propose sa vision et son émotion, du portrait traditionnel à l’interprétation provocante et décalée.

© Maï Lucas

© Maï Lucas

La sélection de cette année peut se regrouper en trois grands registres. Maï Lucas, Jean Depara et Nicola Lo Calzo proposent une invitation au voyage de Kinshasa à Cuba en passant par la « street-culture » des banlieues américaines. Ces trois photographes nous offrent des portraits noirs et blancs ou colorés, dynamiques ou statiques, de face ou de profil, trois genres bien différents qui révèlent la singularité de l’œil de chaque artiste.

Une deuxième tendance se démarque parmi les neufs artistes, celle d’Hellen Van Meen, Nicolas Comment et Jean-Marie Périer qui offrent aux spectateurs trois séries remarquées pour leur recherche et leur esthétisme. Le travail d’Hellen Van Meen se rapproche de l’art pictural avec une lumière pale, un cadre et des modèles qui semblent prendre la pose. Nicolas Comment, lui, suit sa muse dévoilant sa double passion pour elle et pour la photographie qu’il en fait. Les clichés de Jean-Marie Périer sont plus épurés, proches de la photo studio, il photographie d’un même plan les célébrités de son époque leur offrant ainsi une éternelle jeunesse.

© Hellen Van Meene

© Hellen Van Meene

A la recherche d’un nouveau genre photographique, Jean-Christian Bourcart et Ruud Van Empel se rejoignent sur l’exploitation de la photo comme vecteur d’inspiration pour la création sur ordinateur. Leurs deux séries sont des montages à partir de photographies auxquelles ils ont ajouté textes, fonds ou personnages et dont le concept est un medium pour faire passer un message implicite, politique ou artistique.

© Jean-Christian Bourcart

© Jean-Christian Bourcart

Le dernier photographe, Anton Renborg, a été invité en tant qu’artiste en résidence et a effectué quelques séjours à Vichy durant l’année pour réaliser le portrait de la ville. Le thème du Portrait(s) se retrouve dans le choix du cadrage de l’artiste, principalement vertical, et dans l’intention initiale de son travail, pour lequel il a décidé de donner à Vichy une atmosphère de huit-clos que l’ouverture du Festival appelle à contrecarrer.

© Anton Renborg

© Anton Renborg

Profitez de l’été et de la route des vacances pour faire une escale à Vichy et découvrir la ville tout en profitant des installations du Festival Portrait(s).

Informations pratiques
Festival Portrait(s)
Du 10 juin au 4 septembre
Ville de Vichy
https://www.ville-vichy.fr/