Le 6 avril, Huawei et Leica ont annoncé le premier smartphone équipé d’un module photo développé par Leica. Les Huawei P9 et P9 Plus, en plus d’utiliser un objectif Leica Summariot 27mm f/2.2, utilisent non pas un, mais deux objectifs et capteurs. L’un capte la couleur et l’autre le noir et blanc, ce qui permettrait d’améliorer la qualité, le contraste et la profondeur de champ perçue.

Nouveaux Huawei P9 et P9 Plus : un double appareil photo signé Leica

Florian Weiler, un photographe allemand basé à Francfort, a eu l’occasion de tester le Huawei P9 quelques jours avant sa sortie. Il s’est rendu au Musée Leica à Leitz Park, Wetzlar, pour réaliser quelques images avec ce nouvel appareil.

Photo prise au Huawei P9 - © Florian Weiler

Photo prise au Huawei P9 – © Florian Weiler

Voici quelques photos qu’il a postées sur son blog. Sur ces images, on observe une chose en commun : une très faible profondeur de champ. Florian Weiler est un portraitiste et il aime photographier de cette manière, avec un joli bokeh. Mais pour un smartphone, ce bokeh est inédit, ou plutôt impossible. Sauf si ce smartphone est un Huawei P9. Doté de deux capteurs photo, l’appareil est capable de simuler un très beau bokeh en combinant les deux images, tout en maîtrisant le bruit numérique et un piqué intéressant.

Photo prise au Huawei P9 - © Florian Weiler

Photo prise au Huawei P9 – © Florian Weiler

Photo prise au Huawei P9 - © Florian Weiler

Photo prise au Huawei P9 – © Florian Weiler

Photo prise au Huawei P9 - © Florian Weiler

Photo prise au Huawei P9 – © Florian Weiler

Photo prise au Huawei P9 - © Florian Weiler

Photo prise au Huawei P9 – © Florian Weiler

Photo prise au Huawei P9 - © Florian Weiler

Photo prise au Huawei P9 – © Florian Weiler

Toutes ces images ont été prises avec une valeur ISO entre 50 et 500 et à des vitesses comprises entre 1/280s et 1/25s. Elles ont été éditées à l’aide de l’application interne du smartphone, notamment pour corriger la balance des blancs et simuler cette très faible profondeur de champ qui plaît tellement à l’oeil – l’équivalent d’une ouverture de f/0.95.

Ces photos nous font penser à deux choses : l’application Photos de Google qui permet de simuler un bokeh en prenant plusieurs photos, et les appareils plénoptiques de Lytro (lire notre test du Lytro Illum). Pour la petite histoire, le photographe a posté une photo sur sa page Facebook la veille de l’annonce du Huawei P9 avec une simple question : « Pouvez-vous deviner quel appareil/objectif a été utilisé pour cette photo ? » Les réponses ont toutes été un objectif très lumineux comme un 50mm f/1.4 ou 20mm f/1.4.

Retrouvez l’ensemble des photos prises par Florian Weiler sur son site ainsi que sa page Facebook.