L’exposition Les années 1980, l’insoutenable légèreté s’ouvrira le 24 février prochain, au Centre Pompidou. Une vague de nostalgie qui présentera plus de soixante œuvres d’une vingtaine d’artistes. Voyage dans le temps.

Karen Knorr, Jean-Paul Goude, Unglee, Présence Panchounette, Pierre et Gilles, Martin Parr et Helen Carrey : ils ont été les témoins des années 80 ; ils participeront aujourd’hui à leur souvenir.

Forte de la multitude d’artistes qu’elle intègre, l’expo reviendra sur les années 80 sous toutes leurs facettes : « hétérogènes, insaisissables, douloureuses, fantasques, encore trop proches, aussi légères que graves » (Karolina Ziebinska-Lewandowska, commissaire de l’exposition).

Cette décennie représente pour la photographie un instant décisif. En France, c’est à cette époque qu’apparaissent ou se développent de grandes institutions et collections. C’est aussi l’époque des « peintres-photographes », du Polaroïd, et du grand format couleur.

La plupart des œuvres posent un regard critique sur la culture et la société de l’époque, à cheval entre les tensions de la guerre froide et l’avènement d’une économie globalisée.

Une plongée dans le passé, à expérimenter avant le 23 mai 2016.

Infos pratiques
24 février 2016 – 23 mai 2016
Galerie de photographies, Centre Pompidou – Place Georges Pompidou, 75004 Paris
Ouvert tous les jours (sauf le mardi) de 11h00 à 21h00
Entrée libre
Site internet

Crédit photo de couverture : © Florence Paradeis