Des santiags, un chapeau de cow-boy, le lasso au bout du bras, et même un cactus : Sioin Queenie Liao a recréé de toute pièce l’univers du western le temps d’un cliché. Et le mini cow-boy n’est autre que son propre fils, Wengenn.

Cette mère américaine, passionnée de photographie, a mis en scène son plus jeune garçon pendant ses siestes. Pour chaque photo, elle a imaginé un monde fantastique, inspiré des contes de fées qu’elle lisait étant petite. Et le résultat, « Wengenn in Wonderland », a fait le tour du monde.

Sioin Queenie Liao raconte: “Chaque jour, juste avant la sieste de Wengenn, j’imaginais qu’il était le héros d’un de mes contes préférés, et je « peignais » un décor avec des vêtements, des animaux en peluche, et d’autres choses que j’avais à la maison, comme un artiste le fait avec ses pinceaux. Quand Wengenn s’endormait, je le plaçais au centre du décor que j’avais crée et je commençais à prendre des photos.”

Elle s’est inspirée du travail d’Anne Geddes autour des bébés, et de celui d’Adele Enersen. Cette Finlandaise, mère de deux enfants, a elle aussi mis en scène en 2010 les siestes de sa fille ainée, puis celles de son fils, Vincent, il y a trois ans, dans une série de photographies à retrouver sur son site.

Des photos comme celles-là, il y en a plus d’une centaine. Alors Sioin Queenie Liao a publié un livre qui compile ses clichés et les coulisses de ses mises en scène. Elle est aussi à l’origine de cette vidéo, qui retrace en 4 minutes une grande partie de son travail.

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=0tLfIxLLUxM]

Pour en savoir plus et découvrir l’ensemble de la série « Wengenn in Wonderland », rendez-vous sur le site de Sioin Queenie Liao.