Depuis le 4 janvier dernier, le canal Saint-Martin à Paris subit une opération importante de nettoyage avec une vidange totale entre le bassin de la Villette et le tunnel quai de Jemmapes.

Patrick Kovarik, photographe de l’AFP, a publié un article sur le blog Making-of de l’AFP dans lequel il raconte en photo les trouvailles invraisemblables faites au fond du canal ces derniers jours.

canal-saint-martin-07_m

La palme d’or revient aux Vélibs, vélos en libre-service à Paris, qui jonchent le fond du canal. Viennent ensuite les scooters, vélos, caddies de supermarché ou bien des objets plus insolites comme une cuvette de WC. Sans oublier bien entendu les milliers de bouteilles en verre jetées au fond de l’eau par les fêtards ou pique-niqueurs sans scrupules.

canal-saint-martin-32_m

© Patrick Kovarik / AFP

À ciel ouvert, le fond du canal Saint-Martin s’apparente à certains endroits à une décharge et l’on comprend mieux pourquoi une opération de nettoyage est nécessaire toutes les décennies environ.

© Patrick Kovarik / AFP

© Patrick Kovarik / AFP

Restent les poissons, qui sont délicatement étourdis par des professionnels du bureau d’étude Aquabio afin d’être attrapés et relâchés dans le bassin de la Villette. Ici encore, on assiste à une énumération de records : carpe de seize kilos, sandre d’un mètre, poisson-chat surdimensionné, etc.

Patrick Kovarik / AFP

© Patrick Kovarik / AFP

Si vous ne savez pas quoi faire à Paris en ces courtes journées d’hiver, passez faire un tour canal Saint-Martin, avec les mouettes on a l’impression d’être dans l’arrière-port d’un port breton à marée basse, les carcasses de crabes en moins et les Vélibs en plus.

Découvrez l’ensemble des photos de Patrick Kovarik sur le blog Making-of de l’AFP.

Crédit photo de couverture : Patrick Kovarik / AFP