Le 19 novembre dernier Samsung indiquait cesser la distribution de ses appareils photo en Allemagne (le plus grand marché photo d’Europe) puis en Angleterre. Face à cette nouvelle, nous sommes resté bouche bée : que signifiait cette décision pour le reste de l’Europe et pour le futur de Samsung dans la photographie ?

Peut-être que l’information qui suit va nous permettre d’y voir plus clair : Nikon aurait racheté les technologies hybrides derrière les produits Samsung NX, selon le site Mirrorless Rumors. Cette information expliquerait pourquoi Samsung aurait décidé de mettre un terme au NX1, à l’aube d’un rachat de ses assets technologiques par Nikon, le géant japonais de la photographie.

NX1

Le rachat pourrait devenir officiel en début d’année prochaine au cours du CES où Samsung tiendra une conférence de presse importante.

La carte Joker de Nikon dans le monde des hybrides

Depuis maintenant quelques années, Nikon dispose d’appareils photo hybrides avec sa gamme Nikon 1. Mais pour Nikon (et de la même manière Canon) ce segment de produits est à la traîne face aux boîtiers de constructeurs qui misent gros sur l’hybride, comme Sony, Olympus ou Fujifilm par exemple.

Le Nikon 1 V2

Le Nikon 1 V2

Avec le rachat de la division Samsung NX de Samsung (précisement la technologie du capteur, du processeur et de la vidéo), Nikon pourrait ainsi capitaliser sur les excellents capteurs et processeurs de Samsung afin de muscler sa gamme hybride, notamment à destination des photographes professionnels. Cet enjeu est d’autant plus important que de plus en plus de photographes professionnels « switchent » du reflex vers l’hybride, notamment vers le Sony A7 ou le Fuji X-T1.

Vers la fin de la monture NX ?

Est-ce que Nikon va continuer de supporter et développer la monture NX, utiliser la monture actuelle de la gamme Nikon 1 ou créer une nouvelle monture dédiée aux boîtiers hybrides avec un cahier des charges complet pour supporter à la fois les capteurs APS-C et 24×36 comme la monture E de Sony ? Rien n’est clair pour le moment. La seule chose que l’on peut dire c’est qu’il n’est peut-être pas judicieux de s’équiper en monture NX (ou Nikon 1) à l’heure actuelle car il y a de fortes chances pour qu’une nouvelle monture voit le jour.

Une indépendance des capteurs pour Nikon

Nikon se fournit actuellement chez Sony pour les capteurs de ses appareils photo. L’expertise de Samsung étant averée dans le domaine des capteurs APS-C, il est fort possible que Nikon s’éloigne petit à petit de Sony pour les capteurs de ses appareils photo. Si c’est le cas, cela prendra cependant plusieurs années afin que Nikon soit opérationnel à ce niveau et pour le moment tous les futurs produits Nikon devraient conserver des capteurs Sony.

Samsung, un monstre à mille têtes

Avec sa décision d’arrêter la commercialisation du Samsung NX1 en Allemagne, Samsung a peut-être montré une chose : pour le conglomérat coréen, le résultat attendu pour sa division photographique n’a pas été suffisamment bon pour maintenir l’activité. Mais si cette activité ne génère pas assez de bénéfices pour le groupe, les autres branches peuvent facilement redresser la barre et permettre au constructeur de continuer à innover sans pression financière, chose que les pures players comme Nikon ne peuvent pas forcément se permettre.

Lors de l’achat d’un appareil photo, on adopte une monture, un parc d’objectifs et il est donc sous-entendu que le constructeur va maintenir et développer cette « plateforme » suffisamment longtemps pour ne pas se soucier de cela. Pourquoi Samsung a-t-il décidé de lâcher l’éponge ? Nous l’ignorons, mais voici une raison pour ne pas vous conseiller de boîtiers Samsung dans notre guide d’achat des appareils hybrides.

Dans l’attente de la confirmation de ce rachat, nous sommes satisfaits de voir que les acteurs de la photographie continuent de se réinventer afin de tirer l’innovation et la qualité des appareils photo vers le haut, seul rempart face à la déferlante des smartphones.