Instagram est en train de faire le ménage sur sa plateforme technique et vient de restreinte l’accès à son API pour les services permettant d’afficher les photos Instagram dans leur propre lecteur. Parmi les applications touchées on retrouve Retro, Flow, Padgram, Pictacular for iPad, Webbygram, Webstagram, Instaurent et Itsdagram. Ces applications et services étaient notamment utilisées afin de voir ses photos Instagram (ou son flux de photos) sur des appareils non supportés par Instagram, comme l’Apple TV, l’iPad ou les tablettes.

Cet événement intervient après qu’InstaAgent, une application populaire basée sur Instagram et censée vous permettre de voir qui a vu votre profil, ait récupéré les mots de passes et identifiants Instagram de nombreux utilisateurs (l’application a été téléchargée entre 100 000 et 500 000 fois) sans leur autorisation.

L’objectif premier de ce changement, selon Instagram, est « d’améliorer le contrôle des utilisateurs sur leur contenu et de mettre en place un environnement plus durable basé sur une expérience authentique de la plateforme. » Instagram se montre aussi plus sélectif afin de faciliter les développements futurs de la plateforme sans devoir gérer des cas difficiles (l’affichage des vidéos sur une application tiers par exemple).

Cela sonne bizarrement comme ce qu’avait annoncé Twitter lors d’une manœuvre similaire durant laquelle le service de microblogging avait fermé l’accès à son API pour de nombreux applications tierces populaires. Ici, Instagram se défend en expliquant que même la plus populaire de ces applications tierces n’est utilisée que par 0,5% de la base d’utilisateurs Instagram, soit 2 millions sur les 400 millions d’utilisateurs réguliers. Le fait de fermer ces services n’aura donc pas un gros impact sur la communauté.

Instagram API 2

Les nouvelles règles d’usage de la plateforme d’Instagram sont les suivantes : Instagram autorise désormais uniquement l’accès à son API aux applications d’édition photo, de gestion des publicités et aux outils pour les médias et les diffuseurs. Les applications souhaitant récupérer des photos à partir d’Instagram, pour être utilisées sur un profil ou pour les imprimer, sont également toujours acceptées.

Les développeurs d’applications de lecture de flux Instagram ont jusqu’au 1er juin 2016 pour régulariser leur situation (ou fermer) et toutes les applications basées sur Instagram (anciennes et nouvelles) devront passer par un nouveau processus de validation à partir du 3 décembre 2015.