Dans la nuit de samedi à dimanche, des inondations impressionnantes ont frappé la Côte d’Azur et provoqué un lourd bilan humain et matériel. Aujourd’hui, les spécialistes se demandent si cette catastrophe était prévisible, mais comme souvent le plus important dans ces situations est d’être préparés bien à l’avance.

Parce que nos photos font partie de ces souvenirs que les assurances ne pourront jamais remplacer, nous allons voir comment protéger nos photos (et nos données) d’une inondation, et plus généralement d’une catastrophe naturelle.

Stocker vos données à l’étage

La première solution, si vous savez que votre habitation est située dans une zone inondable ou à risque, est de stocker vos disques de sauvegarde à l’étage. L’eau envahit en effet souvent les sous-sols et premiers étages mais s’arrête généralement là, sauf crues exceptionnelles.

En mettant vos disques à l’étage, vous évitez que ces derniers ne prennent l’eau et que leur contenu soit affecté. Bien entendu, ce conseil fonctionne pour tous vos appareils ou biens sensibles.

Sauvegarder vos photos à distance

En termes de sécurité des données, la solution la plus recommandée est, en plus de votre sauvegarde locale, d’effectuer une sauvegarde de vos photos à distance.

Il existe aujourd’hui de nombreux services en ligne permettant d’effectuer une copie de vos données à distance, comme par exemple BackBlaze. Ces logiciels s’installent sur votre ordinateur et fonctionnent en tâche de fond pour envoyer vos données de manière sécurisée vers des serveurs. Vos données sont répliquées sur plusieurs serveurs et dupliquées dans différents data-centers aux quatre coins du monde pour plus de sécurité. De votre côté, vous ne voyez qu’une copie de vos données, mais il est rassurant de savoir que plusieurs copies existent dans l’hypothèse où l’un des disques de l’entreprise tomberait en panne.

Il est également possible d’effectuer une sauvegarde à distance en déposant un disque contenant vos données chez un ami, un membre de votre famille ou bien encore au bureau (à condition d’avoir un espace où le stocker de manière sécurisée). De temps en temps, vous devez simplement apporter un disque avec vos données à jour pour remplacer cette copie distante : on parle alors de roulement. Ici encore, des logiciels permettent de faire cela à distance, comme CrashPlan qui permet de désigner l’ordinateur d’un ami et d’effectuer une copie chez cet ami en passant par Internet.

Utiliser un boîtier disque dur étanche

Enfin, ceux qui souhaitent à tout prix conserver leurs données chez eux peuvent utiliser des disques durs externes protégés. Certains sont étanches à des profondeurs suffisantes pendant plusieurs heures, d’autres peuvent protéger vos données du feu, comme les systèmes de la marque ioSafe.

disque fireproof waterproof

Boîtier ioSafe Solo G3

Dans tous les cas, cette solution parfaite sur le papier n’est pas toujours efficace à 100% et vous ne devez pas renoncer à effectuer une copie à distance.

La solution : disposer de plusieurs copies de vos données

Dans toutes les situations, le plus important pour un système de sauvegarde réussi est de disposer de plusieurs copies à jour de vos données, dont une copie se trouvant en dehors de votre habitation – de préférence dans un lieu sûr, ne l’enterrez pas dans votre jardin. On parle ainsi d’une stratégie 3, 2, 1 :

3-2-1

Pour réduire les risques, il est important que votre copie de sauvegarde se situe à une certaine distance de votre domicile, car son intérêt réside dans l’écartement géographique par rapport aux autres copies. Une inondation, une tempête, un feu ou un ouragan ne doivent par exemple pas être capable de toucher ces deux copies en même temps.

Pour plus de conseils pratiques sur votre stratégie de sauvegarde, je vous invite à lire notre livre bien sauvegarder ses photos qui vous aidera à mettre en place une stratégie de sauvegarde simple et efficace.

Crédit photo de couverture : Laurent Lenotre