En vidéo, il est difficile de contester la qualité d’image obtenue avec une caméra embarquée aussi petite qu’une GoPro. Ce nouvel outil de prise de vue est en train de révolutionner de nombreux domaines de captation de vidéos, comme nous l’avons vu dernièrement avec le dernier Tour de France où GoPro a attaché des caméras sur les vélos des coureurs.

Mais pour réaliser des vidéos de qualité professionnelle, la stabilité et la fluidité de l’image sont deux éléments qui font la différence. Il existe des solutions existantes sur le marché, comme le système de stabilisation X-Steady Lite de Xsories que nous avons testé, mais nous n’avons vraiment pas été convaincu.

SLICK, une nouvelle solution de stabilisation motorisée pour GoPro, lance aujourd’hui une campagne de financement sur la plateforme IndieGoGo.

Slick4

 

Il s’agit d’un stabilisateur motorisé pour GoPro qui vient prendre la place sur n’importe quel accessoire GoPro en utilisant la même fixation. Ensuite, la GoPro se fixe au stabilisateur qui permet de compenser les mouvements sur 3 axes motorisés (roulis, tangage, lacet).

bju42nx4at5ku9dtlymk

 

Seules les GoPro 3, 3+, 4 ou 4 SESSION sont supportées, avec ou sans boîtiers.

Slick3

Parmi les caractéristiques principales du SLICK on trouve :

  • une taille compacte de 10 x 10 x 8 cm pour un poids de 230g
  • une batterie amovible d’une autonomie de 2 heures (batterie Lithium 12V / 900mAh)
  • des capteurs : un accéléromètre 3 axes, 3 gyroscopes et un magnétomètre
  • une étanchéité complète permettant de l’utiliser sous la pluie, dans la neige ou pour tout sport nautique (étanchéité jusqu’à 1 m)
  • utilisable dès l’allumage
  • port micro-USB pour le rechargement et les mises à jour logicielles

L’avantage de ce stabilisateur par rapport à ce qui existe déjà sur le marché semble être son efficacité et sa polyvalence qui permet de le fixer à la fois un à une perche, à un harnais ou sur un casque. Il peut mettre être fixé à un drone via une nacelle compatible GoPro.

Un petit détail à noter : sur le SLICK, la GoPro est montée à l’envers, mais heureusement les réglages de la GoPro permettent de spécifier qu’elle est utilisée à l’envers et la vidéo et les informations sur l’écran seront ainsi retournés.

Slick2

Pour vous faire une idée de l’efficacité de la stabilisation du SLICK, voici quelques vidéos de comparaison avec et sans le SLICK.

Le projet est déjà bien avancé et SLICK cherche aujourd’hui avec cette campagne à récolter des fonds pour lancer la fabrication dès la fin de la campagne Indiegogo en octobre 2015. L’objectif est de 50 000$. Si tout se passe bien, les premières unités seront expédiées dès mars 2016.

Sur Indiegogo, 200 premiers SLICK sont proposés à 179$ en version « early bird » comprenant un SLICK, une batterie lithium et un chargeur. Ensuite, le prix est de 229$ (contre un prix public hors campagne de 279$).

Thomas Agarate est le fondateur de SLICK et travaille depuis 5 ans sur des systèmes pour améliorer la stabilisation des drones. A noter que Ronald Mallet, directeur de la recherche chez Oculus Rift (Facebook) dirige la R&D chez SLICK. Le projet a également comme ambassadeur le champion du monde de snowboard.

Vous pouvez également suivre SLICK sur leur site, Facebook et Twitter.

Nous avons hâte de pouvoir mettre la main sur un premier exemplaire.