Pour créer son propre site internet, le plus simple est souvent d’utiliser un CMS, un système de gestion de contenu qui permet de mettre à jour rapidement et facilement le contenu du site.

De nombreux photographes utilisent WordPress, mais Koken, un CMS créé il y a 5 ans par trois développeurs et designers, tirait son épingle du jeu en proposant un système innovant et complètement centré sur la photo : avec Koken installé sur votre serveur, vous pouvez publier vos collections de photos dans une bibliothèque accessible en ligne et qui ressemble presque à une application de bureau, avec de nombreuses possibilités de filtres et d’organisations pour les photos.

app-library_m

A partir de là, vous pouvez ensuite créer votre site web ou blog et publier rapidement et avec style vos photos ou votre portfolio. Un plugin existe même pour publier ses photos directement depuis Lightroom. Ce n’est ainsi pas pour rien que de nombreuses personnes ont nommé Koken « le WordPress de la photographie ».

app-text

Malheureusement, après de nombreux efforts pour créer un CMS complet, fluide, agréable à utiliser et surtout gratuit — Koken gagnant de l’argent grâce à son store sur lequel des thèmes et plugins payants sont proposés — Koken est actuellement à la recherche d’un acheteur pour continuer l’aventure.

C’est dans un article publié sur Medium — et relayé sur le blog de la société — que Todd Dominey, Product Designer chez Koken, revient sur l’histoire et le parcours de Koken tout en expliquant pourquoi l’équipe actuelle cherche un acheteur. En 2014, lorsque Koken a sorti son Koken Store afin de proposer une place de marché pour des thèmes et plugins (gratuits et payants), l’équipe a commencé à engranger ses premiers revenus. A ce moment là, le nouvel objectif de Koken était de lancer une version auto-hébergée afin de simplifier l’installation pour les utilisateurs non-techniques et ainsi augmenter l’audience et les revenus.

index-store

Mais au même moment, chaque membre de la petite équipe a commencé à regarder autour de lui et faire un point sur ce qu’il avait achevé. Et la décision a malheureusement été unanime : il était temps pour eux de passer à autre chose, réfléchir à d’autres opportunités de carrière et transmettre le flambeau à quelqu’un qui souhaiterait apporter toute son attention à Koken et à sa communauté.

C’est ainsi pour cette raison que Koken est aujourd’hui à la recherche d’un acheteur. Et l’équipe dévoile tous les chiffres, données et informations utiles sur Medium afin de montrer le potentiel de Koken pour un acquéreur. On apprend ainsi qu’environ 80 000 utilisateurs ont installé Koken sur leurs serveurs depuis la première beta en 2011 et que parmi eux 40 000 l’ont fait après avril 2014, date à laquelle le Koken Store était lancé. Chaque jour, 100 nouvelles installations sont créées et Koken génère un revenu mensuel moyen de 12 000$.

Aucun prix de vente n’est affiché, aux personnes intéressées de prendre contact avec Koken pour faire une proposition (honnête).

Pour le moment, rien ne change sur Koken et il est toujours possible de télécharger et installer le service sur votre sereur (qui devrait d’ailleurs pouvoir continuer à fonctionner même si Koken décide de mettre la clé sous la porte).
Si nous devions choisir qui pourrait racheter Koken, nous penserions tout de suite à Adobe, qui bien que possédant le service de publication de portfolio Behance, pourrait avoir un intérêt à se renforcer sur la publication en ligne directement depuis Lightroom.

Nous verrons dans les semaines et mois qui suivent ce qu’il va se passer pour Koken et son équipe.

Vous pouvez lire le message complet de Todd Dominey sur Medium.

Est-ce que vous utilisez Koken sur votre site ?