David Jay, ancien photographe de mode, a choisi de tourner son objectif vers ces soldats vétérans dont le souvenir de la guerre est bien loin de l’idée du Happy Memorial Day célébré chaque année par le peuple américain.

Photographe de mode pendant 20 ans, il a décidé il y a une dizaine d’année d’arrêter de faire des photos pour les couvertures de magazines comme Vogue ou Cosmopolitan pour se consacrer à des projets bien moins glamours comme The SCAR Project, une série de portraits de femmes qui ont survécu au cancer du sein mais possèdent désormais des cicatrices témoignants de la maladie combattue.

Cedric King a perdu ses deux jambes et une partie de son bras droit en marchant sur une mine en Afghanistan - © David Jay

Cedric King a perdu ses deux jambes et une partie de son bras droit en marchant sur une mine en Afghanistan – © David Jay

Après les guerres en Irak et en Afghanistan, le photographe David Jay a voulu rencontrer et photographier ces hommes dont le reste de leur vie est souvent résumé à quelques secondes dans les médias, lorsque le présentateur indique que X soldats sont morts et X autres sévèrement blessés.

David-Jay-Unknown-Soldier_7

Jerral Hancock a été blessé suite à une explosion qui a transpercé le blindage de son char en Irak – © David Jay

Mais que signifie être « sévèrement blessé » pour le grand public ? C’est ce qu’a voulu montrer le photographe avec sa série Unknown Soldier. Le photographe a ainsi visité le Walter Reed Army Medical Center (WRAMC) à Washington qui est un hôpital américain dédié aux soldats de l’armée américaine.

© David Jay

Nicholas Vogt a perdu ses jambes suite à une explosion en Afghanistan – © David Jay

Amputés des jambes, des bras ou sévèrement brûlés, les vétérans qui ont posé pour David Jay sont bien loin de l’image d’Epinal du vétéran américain rentré victorieux.

Qu’est-ce qui a motivé David Jay à réaliser cette série ? Pour lui, ces blessures nous appartiennent tous, et même si les gens détournent le regard ou indiquent à leurs enfants de ne pas regarder, il est important de regarder ce que nous ne devons pas voir, pour comprendre que la guerre, voulue par certains, génère ces blessures profondes.

© David Jay

Robert Bernier a été brûlé sur 60% de son corps après avoir été atteint par un tir d’artillerie – © David Jay

© David Jay

Shilo Harris a été sévèrement brûlé par une bombe explosant sur le bord de la route en 2007 – © David Jay

© David Jay

Marissa Strock a perdu ses jambes lors d’une explosion d’une bombe artisanale en Irak – © David Jay

© David Jay

Tomas Young a été sévèrement blessé lors d’une mission de secours à Bagdad en 2004 – © David Jay

Retrouvez l’ensemble des photos de la série sur le site de David Jay.