Au début du mois, le fabriquant d’accessoires photo/vidéo Vanguard a annoncé sa nouvelle gamme VEO comprenant des trépieds, monopodes et sacs photo taillés pour le photographe voyageur.

Test-VEO-235AB-Phototrend11

Toujours à la recherche d’un trépied de qualité et léger pour le voyage, nous avons pu découvrir le nouveau trépied VEO 235AB en partenariat avec Vanguard. Il est disponible à partir de 129,90€ sur Amazon. Découvrez notre test en vidéo afin de découvrir toutes les caractéristiques de ce trépied de voyage. Attention ça souffle un peu 😉

Très compact et léger (37,8cm replié pour un poids d’1,5kg), il est doté d’une colonne centrale réversible permettant un gain de place et des possibilités de prise de vue au plus près du sol.

Test-VEO-235AB-Phototrend10

Construit entièrement en aluminium, il peut supporter une charge maximale de 6kg avec une hauteur max de 145cm. Sur ce point, pour obtenir une stabilité optimale même avec un matériel photo lourd nous conseillons de ne pas dépasser la hauteur intermédiaire de 122cm (colonne centrale non sortie).

Test-VEO-235AB-Phototrend1

Pour transporter le trépied, Vanguard offre une sacoche de transport avec le trépied mais la marque propose aussi le sac bandouillère VEO 37 (au prix de 66€) qui permet de glisser et ranger le trépied au fond du sac pour plus de confort et de discrétion tout en emportant son matériel photo (pas plus d’un boîtier et un ou deux objectifs).

Voici également quelques photos pour découvrir le trépied Vanguard VEO 235AB plus en détails :

Test-VEO-235AB-Phototrend2

Test-VEO-235AB-Phototrend9

Le trépied VEO 235AB, idéal pour les voyageurs

Avec le nouveau VEO 235AB, Vanguard propose <strong>un trépied à la fois compact et suffisamment léger, deux atouts qui en font un très bon choix pour le photographe voyageur</strong> à la recherche d’une solution peu encombrante tout en étant résistante et ergonomique.

Avec sa charge maximale théorique de 6kg, vous pouvez utiliser n’importe quel boîtier photo sur ce trépied, du petit hybride au gros reflex plein format, même si la stabilité diminue lorsque le poids augmente (les pieds ont un diamètre de 23mm). C’est un compromis à faire pour conserver un poids et une compacité correcte.

D’autres trépieds de la gamme VEO, un peu plus haut et disposant de tubes de diamètre de 26mm comme les VEO 265AB et 265CB, permettent peut-être une meilleure stabilité pour le matériel lourd. Mais au final, rappelez-vous qu’en voyage, tout ce que vous prenez vous le portez, alors essayez de voyager léger.

Le trépied VEO 235AB est proposé au tarif conseillé de 189€ et on le trouve à 117€ sur Amazon. Retrouvez plus d’informations sur le site de Vanguard.

Test du trépied de voyage Vanguard VEO 235AB
Compacité et déploiement rapide grâce à sa colonne centrale réversibleTrès bonne construction en aluminiumLégèreté tout en acceptant jusqu’à 6kg de chargeClapets de serrage réglables pour contrôler la tension des piedsPieds ajustables sous trois angles (20, 45 et 80°)
Hauteur maximale un peu basse pour un trépied (mais c’est le prix de la compacité)Stabilité moyenne avec un matériel photo dépassant les 3kgAbsence de crochet sous la colonne centrale pour stabiliser le trépied
8Note finale
  • pierre

    Très bon test merci ! continuez

  • GAUTHIER

    il est vraiment dommage que le fabricant fasse l’impasse sur le crochet en bout de colonne car le gros problème de la stabilité aurait été en grande partie résolue sans augmentation de poids significative. Pour moi ce problème de stabilité pour une hauteur de 1.45m reste rédhibitoire car je dois faire absolument confiance à mon trépied en pouvant le lester selon les conditions climatiques.

    • En effet. Par contre il est peut-être possible de trouver le crochet adapté à ce pied, car le bout peut se retirer. Si Vanguard propose quelque chose de standard ce serait une bonne nouvelle 😉

    • Richard LAURA

      Bonjour Damien, et les lecteurs…

      Je suis abonné aux newsletters mais pas avec cette adresse mail.

      Ceci étant précisé, pour ceux qui seraient intéressés par ce trépied, et si l’embout se retire facilement, ce sera un jeu d’enfant pour un photographe amateur un peu bidouilleur, de se fabriquer lui même un crochet adéquat à l’aide d’un bout de tige filetée, façonné de manière adaptée sur un côté, et un morceau de durit caoutchouc au bon diamètre, deux rondelles plates au diamètre légèrement inférieur à celui de l’intérieur de la colonne centrale et quelques écrous adaptés au diamètre de la tige filetée.

      Il fut un temps où l’on trouvait facilement ce genre de crochet à fixation « dilatation de caoutchouc » pour les murs et plafonds ou les pitons à bascules ne pouvaient pas être utilisés.

      C’était très pratique, mais cela semble avoir disparu…

      Ceci dit, ça peut se monter sans traces, au bout de la colonne centrale, sans perçage, donc sans perte de garantie, en cas de rupture d’un autre élément du trépied.

      Perso, je trouve délirants les prix de ces trépieds, qui plus est si il faut encore bricoler, et j’en ai un à une trentaine d’euros, (Hama Star 62 pour ne pas le nommer) qui remplit fort bien son office pour un coût dérisoire!

      Surtout pour un Bridge Lumix par exemple, ou un compact hybride léger, c’est parfait.

      C’est sûr que je ne peux pas y mettre mon Contax RTSIII et son objo Vario-Sonnar 3,3 – 4,0 / f1:2,8 de 85 !!!
      Le tout pesant un âne mort…

      (Mais on peut planter des clous dans un mur en béton avec mdrrrrrrrr Ou s’en servir comme arme de défense, à coup sûr un agresseur qui en prend un coup sur la tête va y rester sur le carreau ha ha ha ha ha lol)

      Pas plus que mon K5 et un gros caillou, mais avec des cailloux courants pas trop lourds ça fait l’affaire en restant à côté quand on tire en position verticale, et surtout surtout quand on a fini, même pour deux secondes, remettre la tête en position horizontale, quitte à refaire ensuite tout le pointage, si on ne veut pas risquer de voir son matos par terre et la tête pétée!

      Je pense que même celui-ci, qui prétend accepter six kilogs, sans aucune liaison de renfort des pieds, ça me paraît un peu beaucoup prétentieux avec la souplesse bien connue de l’aluminium version télescopique…

      Même des trépieds chers, quand on leur colle dessus un matos lourd, ont un problème de flexibilité qui fait perdre le pointage dès qu’on relâche l’appareil après avoir serré les molettes de blocage.

      Donc je ne vois pas trop l’intérêt de mettre une grosse somme dans un trépied, qui est en plus toujours encombrant à se trimballer, même quand il est léger…

      Mais bon, ça n’engage que moi ! 😀

      Bien cordialement…

  • GAUTHIER

    Le problème des trépieds « légers » c’est qu’ils ne conviennent en générale que pour du matos léger. Ne pas inclure un crochet sur ce type de trépieds afin de pouvoir augmenter la stabilité résulte d’une grosse faute de conception. Et puis « bricoler » un crochet après avoir payé 179€ !!! non merci !!

    • Richard LAURA

      😀
      Bonjour,
      je suis tout à fait d’accord!
      Mais que fait un retraité, photographe amateur?
      Pour occuper ses longues journées?
      Ben en plus de faire des photos, il bricole!
      😀
      Cordialement, signé un incorrigible plaisantin! 😀

  • alain

    merci Damien pour test mais trop léger pour le matériel que je possède dommage car le matériel et bien penser

  • Benmarh

    Bonjour,

    j’ai cru apercevoir que le boitier utilisé était un nikon D7000. Si c’est le cas, vous pensez qu’il sera assez stable avec une focale fixe sur le modèle 265 AP ?

    • Oui sans aucun problème.

  • JL

    Bjr, merci pour ce beau test.
    Je cherche un trépied compact, léger, à prix abordable. Ce VEO 235AB m’a fait de l’oeil, mais j’ai vu depuis, le VANGUARD Nivelo 244BK, qui semble également avoir pas mal de points positifs. Même hauteur maxi, à peine 3cm de + replié, bien plus léger, niveau à bulle, colonne centrale inversée, etc… pour moins de 90€.
    Certes il est un tout petit peu plus long replié, mais pour le reste, ça me parait aussi bien voir mieux que le 235.
    Qu’est-ce qui justifie un tel écart de prix?
    Merci 😉

    • Le 244BK est un ancien modèle de Vanguard et supporte un poids maximal de 3kg, soit 2 fois moins que le 235AB. Cette différence explique sûrement la différence de prix 😉

  • Zerito

    Merci pour ce test qui tombe au bon moment car je souhaite renouveler mon trepied.
    Pour moi la seule chose gênante est la taille de 144 cm.
    Auriez vous un modèle équivalent un peu plus haut à me conseiller ? (Mais pas plus cher…)

    Merci par avance et bravo pour votre site 😉

    • Sur cette gamme « voyageur », la taille est souvent réduite pour justement proposer un trépied compact facile à transporter. Si tu cherches un trépied plus haut, il faudra t’orienter vers des trépieds classiques plus encombrants.

  • Pingback: Sunday Links()

  • Pingback: Test du sac à dos photo Kontrast Pro de Case Logic()

  • Pingback: Concours Phototrend Back to School : pour une rentrée 100% photo !()