En marge de la conférence Build de Microsoft du 1er mai, Corom Thompson et Santosh Balasubramanian, deux ingénieurs travaillant chez Microsoft, ont lancé « How Old Do I Look? » (en français, « Quel âge me donnez-vous ? »). L’objectif est simple : en uploadant une photo (de vous ou de quelqu’un d’autre), le site va détecter les visages présents sur la photo et deviner l’âge et le sexe des personnes. Il est même possible de faire une recherche sur un nom en utilisant la barre de recherche Bing et le service l’analyse en moins d’une seconde.

Dans l’ensemble, si vous proposez une photo où votre visage n’est pas tout petit ou bien masqué, le service réussit bien à deviner votre âge, avec bien entendu toujours des exceptions, les petits malins s’amusant sur la toile à confronter des photos de personnes célèbres à cette machine.

How Old 2

Ce qui est intéressant, c’est que ce site n’avait à l’origine pas été lancé pour connaître un tel succès. Il s’agissait simplement d’une version de test présentée à la conférence Build pour montrer à quel point il était facile de créer une application web simple et puissante en utilisant les services de Machine Learning de Microsoft Azure, notamment les nouvelles APIs de détection de visage Face proposées par la firme de Redmond.

Le site How Old a ainsi été créé en seulement une journée de développement et connaît depuis un succès phénoménal avec plus de 240 millions de photos envoyées par plus de 33 millions d’internautes en seulement quatre jours.

Un succès tellement important que des internautes se sont intéressés de plus près au sort des photos uploadées sur la plateforme. En lisant les conditions d’utilisation du site, horreur et stupéfaction car en uploadant une photo sur le site pour deviner votre âge, vous donnez le droit à Microsoft et ses partenaire de copier, distribuer, transmettre, afficher en public, reproduire, éditer, « traduire », etc. vos photos. Ces conditions sont cependant celles du service général de Windows Azure, nécessaires pour que le service puisse manipuler les données sur ses serveurs afin de pouvoir analyser les images et les afficher convenablement.

Sur leur blog, les deux ingénieurs ont précisé qu’ils ne stockaient pas les photos une fois analysées pour deviner l’âge et ne les partageaient avec personne. Au final, les conditions d’utilisation donnent la possibilité à Microsoft d’utiliser les images, mais il est quasiment certain que la société ne se risquera pas à les utiliser sans votre accord, car elle a davantage à y perdre qu’à y gagner.

How Old 3

Malgré cela, le site collecte tout de même des données sur votre utilisation en stockant l’User Agent qui permet de définir votre moyen de connexion (qu’il s’agisse d’un ordinateur de bureau ou d’un mobile par exemple) ainsi que le lieu d’upload des photos (ou plutôt la localisation du répartiteur téléphonique auquel vous êtes connecté, souvent la plus grande ville à proximité) afin d’analyser ces informations grâce à d’autres projets Microsoft, Azure Stream Analytics et Power BI, dédiés à l’analyse des données.

Morale de l’histoire : n’uploadez pas votre photo si vous ne souhaitez pas donner d’informations à Microsoft. Sinon, vous pouvez tester How Old Do I Look, c’est gratuit.