Grand jour pour l’apprentissage photo ! Studio Jiminy vient d’annoncer son lancement et propose un premier épisode consacré à la photographie de rue en suivant le photographe Bernard Jolivalt.

StudioJiminyLogo

Interviewé durant le Salon de la Photo 2014, Ylan de Raspide, cofondateur de Studio Jiminy, nous a présenté son nouveau projet comme « une maison d’édition multimédia qui aborde de façon originale et enthousiaste la pratique de la photographie. »

Une approche multimédia et différente de la photographie

Studio Jiminy ne se laisse pas entraîner dans la photographie technico-technique mais cherche avant tout à éduquer le regard du photographe, en lui proposant de passer dans les coulisses de la création de photographes reconnus sur des thématiques diverses et variées.

approche-studiojiminy

Contrairement aux formations classiques (parfois assez scolaires), Studio Jiminy propose une approche différente : suivre les photographes sur le terrain, de la prise de vue à la retouche, afin de découvrir leur pratique ainsi que leur démarche artistique.

L’usage de différents médias simultanément (comme la vidéo, l’audio et l’écrit) permet d’offrir un produit éducatif qui arrive à nous tenir en haleine tout le long du parcours.

Premier épisode : la photographie de rue

Pour son lancement, Studio Jiminy propose un premier épisode sur la photo de rue en collaboration avec Bernard Jolivalt, photographe et auteur français bien connu pour ses photographies de rue. Vous pouvez d’ailleurs retrouver un dossier complet sur la photographie de rue dans le numéro 74 du Monde de la Photo où il partage ses conseils et anecdotes, ainsi que dans une interview sur Phototrend.

Cet épisode se divise en quatre grandes parties qui permettent de bien structurer la formation : l’expo photo, l’exploration, la discussion et la pratique.

L’expo photo

Dans cette partie, vous découvrez Bernard Jolivalt, son histoire mais également son travail photographique, son approche et ses inspirations.

Expophoto-jolivalt

C’est une sorte de préambule utile pour comprendre un peu mieux la vision du photographe et découvrir ses travaux et son approche.

L’exploration

Divisée en 8 chapitres, l’exploration de la photographie de rue nous emmène dans différents quartiers de Paris, toujours en présence du photographe que l’on suit dans ses déambulations photographiques tel Jiminy Cricket, ce personnage de fiction qui accompagne Pinocchio dans ses aventures et symbolise sa bonne conscience.

Exploration-jolivalt

Pour chaque chapitre, une vidéo d’environ 5 minutes permet de suivre le photographe, découvrir son approche terrain et son regard.

Exploration-jolivalt2

Ensuite vient le temps de la revue (en vidéo) où le photographe commente sa planche contact et analyse les images en indiquant celles qu’il va retenir. Chaque photo retenue est ensuite commentée individuellement afin de comprendre pourquoi le photographe l’a retenue et ce qu’elle évoque pour lui.

planche1 planche2

La discussion

Après l’exploration vient le temps de la discussion. Dans cette section, qui arrive à un moment clé dans la formation, vous pouvez poser vos questions au photographe et ce dernier y répondra sous la forme de podcasts. Plusieurs podcasts audio sont d’ailleurs déjà disponibles pour approfondir le sujet et obtenir des conseils avisés de la part du photographe.

La pratique, à emporter s’il-vous plait !

Pour clore l’épisode, de multiples fiches pratiques sont disponibles afin de résumer l’approche du photographe, sa démarche et ses conseils matériels ainsi que liés à la prise de vue. Un bon moyen de revoir les différents éléments abordés au cours de la formation et de les assimiler.

Les formations dispensées par Studio Jiminy, bien que thématiques, n’ont cependant pas vocation à être exhaustives, car c’est tout simplement inconcevable de couvrir la totalité d’une thématique dans une formation sans perdre le lecteur. L’idée est ici plutôt de se focaliser sur la pratique et l’approche de certains photographes et de vous aider à construire votre regard photographique.

A qui s’adresse Studio Jiminy ?

C’est la question que nous nous sommes posés. En regardant le premier épisode sur la photo de rue, nous avons été agréablement surpris par l’approche simple et didactique de cet épisode. Bernard Jolivalt étant également auteur de manuels sur la photographie, cela doit sûrement aider.

Néanmoins, les formations nécessitent au moins une connaissance des bases de la photographie afin d’en tirer pleinement partie, même si chaque photographe, selon son niveau, pourra tirer quelque chose de ces formations davantage axées sur le développement du regard photographique que sur la maîtrise technique.

Episodes disponibles et formule d’abonnement

Mise à jour novembre 2016 : aujourd’hui, Studio Jiminy compte sept masterclass photo : les bases de la photo, la photo de paysage, la macro, le nu en studio, la photo de rue, la photo de nuit, le portrait en studio et Lightroom (début 2017)

Pour le lancement, seul l’épisode sur la photographie de rue avec Bernard Jolivalt est accessible. En mai, vous pourrez découvrir la photo de nuit par Richard Vantielcke (des photos qui, vous le verrez, sont assez conceptuelles), puis les mois suivants le portrait et le nu en studio avec Jean Turco ainsi que la photo de paysage avec Frédéric Lefebvre seront abordés. En bonus, un épisode sur les bases de la photo est également prévu.

Formations

L’accès aux épisodes de Studio Jiminy se fait via un abonnement. Pour le lancement du site, deux formules d’abonnement sont proposées :

  • un pass découverte 1 mois à 30€
  • un pass 12 mois à 150€

Chaque pass vous permet d’accéder à tous les épisodes publiés ainsi qu’aux nouveaux épisodes mis en ligne durant votre période d’abonnement. Pour plus d’informations et vous inscrire, rendez-vous sur cette page.


Pour information, Phototrend est partenaire de Studio Jiminy et tout au long de l’année nous vous proposerons de suivre le projet avec du contenu en avant-première, des revues des différents épisodes, des interviews des photographes et bien plus…

Bonne découverte de Studio Jiminy !

  • J’attendais ce moment depuis février, je viens de m’abonner au Pass annuel.
    Car c’est exactement ce que je recherchais « le développement du Regard Photographique »!
    Je vais dés demain commencer le parcours et reviens vers vous en fin de we, avec mes premières impressions.
    Bon we à tous.
    PierreGF

    • Fred

      merci pour ce futur retour pierrot!

  • Olivia

    Ce projet à l’air vraiment super! J’ai jeté un œil rapidement sur le site de Studio Jiminy et sur leur teasing pour le 1er épisode sur la photo de rue, ça donne envie. L’approche semple très complète (photos, description, commentaires du photographe, conseils pratiques, discussions, podcasts…). Je pense que je vais m’abonner aussi 🙂 plutôt 3 mois pour commencer (faute de budget, dommage…) mais j’ai compris qu’ils allaient proposer prochainement une « mise à niveau » pour passer d’une formule à une autre et ainsi prolonger l’expérience. Merci Phototrend pour cette belle découverte!!

  • Enpassant

    Merci également pour cette découverte.

    Le modèle économique est toutefois un peu étonnant puisqu’il défavorise les premiers inscrits (60€ donneront accès à 3 épisodes, ce qui est un peu pauvre, alors que si on attend quelques mois avant de s’abonner, on aura accès à un nombre d’épisodes beaucoup plus important).

    Par ailleurs, le travail de M. Bernard Jolivalt me pose un vrai problème éthique. Il photographie l’homme barbu et publie cette photo sans lui demander l’autorisation et alors même que cet homme semble fuir l’objectif. Peut-être a t-il eu une autorisation écrite (ou verbale), mais ce n’est pas le sentiment qui en ressort. Il faut le renvoyer à votre MP #108 😉

    • Bonjour,

      Vous avez raison, la question de l’autorisation est souvent centrale quand il est question de photo de rue.
      Bernard apporte d’ailleurs sur ce sujet des réflexions (selon moi) passionnantes dans certains podcasts ainsi que dans certaines fiches pratiques.
      Le droit à l’image et le droit à l’expression artistique sont tous deux légitimes, mais ils paraissent parfois inconciliables.
      Les opinions des photographes humanistes qui ont fait en France l’histoire de la photo de rue sont sur ce point tranchées. Celles de Bernard sont également assumées.
      C’est aussi ce qui rend sa démarche intéressante selon moi.
      Ne trouvez-vous pas ?

  • En m’y attardant, j’ai passé un excellent we (pluvieux) avec Studio Jiminy.
    Les heures passées sur leur plateforme de formation étaient passionnantes et surtout enrichissantes.
    Pour faire court le contenant est innovant, percutant et diablement efficace dans son approche et structure.
    Le contenu dense et complet au delà de mes attentes.
    Ce qui m’a étonné c’est plus le cheminement d’apprentissage que le modèle économique.
    Mais il est vrai qu’en s’y attardant il ne pouvait pas en être autrement 😉
    Reste à savoir ce qu’il en sera pour des sujets autre que la photo de rue.
    Pour le moment je donne 95/100 et j’attends la suite … avec impatience.

  • christian BERNARD

    Je m’en veux de critiquer une initiative intéressante, et en français.
    Mais je dois dire que je reste attaché au papier, et que, si c’est pour passer aux revues sur écran, 20 € par tirage (si j’ai bien compris, 60 € représentent trois « éditions »..) c’est trop cher !

  • Christian,
    je suis pas certain que comparer Studio Jiminy à une revue/magazine photo soit possible…après réflexion.
    J’ai personnellement eu la même tentation au début, en fait quand Studio Jiminy a annoncé publiquement son projet, j’ai pensé comme toi Christian, influencé par l’éviction concomitante à Réponse Photo de la rédactrice en chef et de son adjoint. J’attendais justement de Réponse Photo plus de formation plus de secrets de photographes plus de vécu en fait à partager. Alors le choix rédactionnel de l’éditeur m’a définitivement convaincu que mes attentes ne seraient jamais réalisées.

    Aussi je me suis tourné sur une formation en Allemand à Munich du Photographe de rue Thomas Leuthard, formation d’une journée (9h à 19h) au prix abordable de 100€. J’ai passé une excellente journée, remplie de conseils et d’expériences partagées. Cest à ce type de formations qu’il est plus adéquate de comparer Studio Jiminy à mon sens.

    Pour moi les plus de Studio Jiminy par rapport à une formation présentielle classique c’est:
    1) le contenu plus dense plus complet plus organisé ;
    2) le contenant innovant et captivant;
    3) la possibilité d’apprendre à son rythme et surtout d’y revenir;
    4) l’accessibilité 24h24h qu’importe le lieu sur la planette si internet est accessible;
    5) et pour finir le rapport qualité / prix imbattable dans cette comparaison.

    Le moins c’est l’absence par définition de contact physique et direct avec le Photographe.
    Voilà mon opinion.

    • christian BERNARD

      @Pierre : votre opinion est très défendable, et bien défendue…
      C’est donc que la formule, si elle n’est pas comparable à une édition papier, n’est tout simplement pas faite pour moi.
      En tout cas, longue vie à une initiative française méritoire et à ceux qui l’animent (j’ai d’ailleurs acheté il y a deux ou trois ans… en papier, un intéressant livre de Jolivalt sur la photo de rue, que je préfère à toutes les américâneries vibrantes d’enthousiasme à la façon d’un David Duchemin..)

    • Bonjour Christian,

      Merci de vos voeux de longue vie. Nous prenons tous les encouragements !

      Nous avons voulu avec Studio Jiminy proposer un contenu différent, montrer véritablement comment travaillent les photographes sur le terrain, vous permettre d’interagir avec eux.
      Bien traités éditorialement, la vidéo, l’audio et l’écrit se complètent et se répondent de façon formidable. C’est un parti pris fort que nous assumons ; je conçois parfaitement qu’il soit possible de ne pas y adhérer.

      Pour avoir édité avec joie Bernard Jolivalt et David DuChemin, je confesse des affinités personnelles (et une amitié) pour le premier. Son approche de la photo de rue est passionnante et c’est son regard et sa démarche que nous avons voulu mettre en exergue.
      Bonne journée

  • Pingback: Revue de livre : Magnum Contact Sheets()

  • Pingback: Sunday Links()

  • Pingback: Interview de Bernard Jolivalt, auteur et photographe de rue()

  • Pingback: Bientôt sur Studio Jiminy, la photographie de nuit avec Richard Vantielcke()

  • Pingback: Studio Jiminy, découvrir la photo de nuit avec Richard Vantielcke()

  • Pingback: Découvrez le portrait en studio avec Jean Turco et Studio Jiminy()

  • Pingback: La rentrée chez Studio Jiminy : une nouvelle offre d'abonnement()

  • Pingback: Jeu concours : 99 idées photo créatives de Studio Jiminy()