En 2014, la photographe franco-péruvienne Francesca Piqueras a mis le cap sur Panic Point, au Sud du Pérou, l’un des spots les plus connus des surfeurs au monde.

Panic_Point_2

Mais au-delà des vagues gigantesques qui attendent les surfeurs, on aperçoit les silhouettes des plateformes pétrolières au loin. Pour cette photographe, c’est l’occasion de créer une image forte : celle d’une nature menacée mais combattante, dans laquelle les plateformes construites par l’homme semblent si fragiles et éphémères face à la force des vagues.

Panic_Point_1

Comme l’explique la photographe, « occultés au regard par des masses d’eau d’une force incroyable, ces titans de métal apparaissent fragiles et vulnérables ».

Panic_Point_3 Panic_Point_4 Panic_Point_5 Panic_Point_6

Francesca Piqueras expose actuellement à la Galerie de l’Europe, 55 rue de Seine à Paris, du 5 mars au 11 avril 2015.