Photoshop, comme de nombreux autres logiciels de retouche photo, bloque l’affichage de toute image représentant un billet de banque dans leur logiciel.

Ce blocage n’est pas nouveau et date de 2004, au moment où l’association internationale regroupant les onze premières banques centrales, le Central Bank Counterfeit Deterrence Group (CBCDG), a fait cette demande auprès des principaux éditeurs de logiciels de retouche d’image.

retoucheinterdite

L’objectif ? Lutter contre le faux-monnayage en décourageant le montage et la retouche d’images de billets.

Pour détecter un billet, la technologie utilisée est celle développée par la société Digimarc, spécialisée dans l’authentification et la sécurité des contenus multimédias. Cette technologie permet de reconnaître un fichier intégrant une représentation de devise comme les billets de banque.

Le message d’erreur affiché dans Photoshop est le suivant : « Cette application ne permet pas la retouche d’images de billets de banque. Pour obtenir des informations sur Internet à propos des restrictions sur la copie et la distribution d’images de billets de banque, cliquez sur le bouton informations ci-dessous ou rendez-vous à l’adresse suivante : www.rulesforuse.org. »

Si vous souhaitez imprimer de faux-billets pour créer votre propre Monopoly, il faudra donc utiliser un modèle qui ne correspond pas de près ou de loin à un billet de banque utilisé actuellement.

Chose intéressante : le logiciel vous laisse ouvrir et retoucher de vieux billets, comme
le billet de 500 francs affichant le portrait de Pascal, ou, chose plus étrange, un dollar américain avec la tête de Georges Washington. Nous avons même réussi à ouvrir des images de billets récents comme les billets en euro. Peut-être que ces derniers sont contrefaits et donc Photoshop ne s’en soucie guère ?