Les 24h du Mans est une course éprouvante pour les pilotes, mais peut-être encore plus pour les photographes, qui peuvent parfois couvrir la course du début jusqu’à la fin sans passer aux stands pour changer de coéquipier. C’est le cas de Vincent Curutchet, un photographe de 42 ans habitué de la course automobile des 24h du Mans.

© Vincent Curutchet

© Vincent Curutchet

Equipé d’un boîtier Nikon D4s et également du 80-400m, il a déambulé dans l’immensité du circuit cette année et revient sur son expérience sur le blog I Am Your Story de Nikon.

© Vincent Curutchet

© Vincent Curutchet