Dans l’équipe, nous sommes fans de voyage (notamment Emmanuel qui partage son tour du monde dans notre carnet de voyage). Alors quand Raphaël nous a contacté via notre page Facebook pour nous présenter son travail et sa série photo réalisée lors d’un voyage à Hong-Kong, nous n’avons pas résisté à vous la faire partager. Comme nous voulions en savoir un peu plus sur lui et ce voyage, nous lui avons également posé quelques questions.

00i8

Découvrez tout de suite l’interview photo de Raphaël Melloul.

Avant tout, présente-toi en quelques mots

Bonjour à tous, Raphaël, 24 ans, étudiant en dernière année d’école de commerce et photographe/vidéaste à mes heures perdues. J’aime tout ce qui se rapporte à la photo et l’audiovisuel, les voyages, les nouvelles technologies et les frites.

Depuis quand fais-tu de la photo, quelles ont été les étapes importantes pour toi dans ton apprentissage ?

J’ai vraiment commencé à m’intéresser à la photo en 2007 en suivant des photographes sur internet, puis en 2008 j’ai décidé de prendre part à cette passion via l’achat de mon premier reflex numérique personnel. Je retiendrai trois étapes importantes dans mon apprentissage de la photo :

  • Lire le manuel d’utilisation. Moi qui d’habitude n’avais pas besoin d’ouvrir un manuel pour comprendre le fonctionnement d’un appareil, ouvrir ce manuel m’a permis d’apprendre beaucoup de choses en terme de compréhension des fonctions/réglages et au niveau du lexique.
  • L’achat d’un 50mm f1.4. L’objectif fixe m’a permis de mieux me concentrer sur mon sujet et de me déplacer par rapport à celui-ci, être vraiment actif dans la prise de vue. Sa grande ouverture m’a aussi permis de réaliser de nouvelles choses aussi bien en photo qu’en vidéo au niveau de la luminosité accrue et de la profondeur de champs réduite. J’ai d’ailleurs vite revendu mes premiers objectifs « zooms ».
  • La prise de photo en RAW. La post production que permet un raw m’a aidé à mieux me concentrer sur le sujet au moment de la prise de vue et de prendre des photos bien plus spontanées pour ensuite avoir une aisance de développement/retouche en post prod. Mes retouches restent cependant très légères.

00i4 00i10 00i9

D’où t’es venu l’idée d’aller découvrir Hong-Kong et comment as-tu appréhendé ton voyage photo ?

J’ai toujours eu des envies de voyages à l’autre bout du monde et je ne connaissais pas l’Asie. Hong-Kong m’intéressait énormément, et les photos que j’avais pu en voir m’incitaient à aller découvrir par moi-même cette diversité de paysage et de culture. Par chance j’avais un ami de classe prépa qui était en échange universitaire là-bas pour 6 mois, ses dates de vacances correspondaient aux miennes, j’ai donc décidé d’y aller 10 jours en avril dernier.

Une amie de prépa en échange à Singapour nous a aussi rejoint, rendant le voyage comme une sorte de retrouvailles. Je me suis beaucoup documenté avant de partir, en regardant tout ce qui avait déjà été fait niveau photos et vidéos pour savoir à l’avance les lieux où il fallait absolument aller. J’ai aussi pu découvrir des endroits insolites comme un building abandonné en me documentant sur internet à l’avance.

02 00i5 29

Parles-nous un peu plus de cette série/vidéo sur Hong-Kong

Pour les photos, mon but était de faire transparaître toute la diversité de cette ville avec, à la fois le côté impressionnant des buildings du centre-ville, et le côté très naturel et culturel des montagnes aux alentours.

Je me suis aussi attaché au côté humain et vivant de la ville avec quelques photos des travailleurs urbains de Hong Kong. 
Ma vidéo n’a pas réellement de fil conducteur si ce n’est une continuité de mes photos par le côté très photographique que l’on peut retrouver dans chaque plan.

00i200i1 00i6

Quel matériel as-tu utilisé ?

Pour les photos tout est fait avec le Nikon D800 et les objectifs suivants : le Nikkor 50mm f1.4 et le Nikkor 14-24mm f2.8. De même pour la vidéo plus quelques plans avec la Gopro Hero 3+ Black.

« Emmène-moi (à Hong-Kong) » n’est pas ta première vidéo n’est-ce pas ?

Effectivement j’ai commencé la vidéo il y a quatre ans grâce à l’asso photo/vidéo de mon école de commerce. Je réalisais principalement des vidéos de soirées puis des courts métrages. Je réalise désormais des séries, principalement deux : « A Paris… » qui a pour but de faire découvrir les différents quartiers de Paris (une nouvelle ne devrait d’ailleurs pas tarder à sortir) et une série « Emmène-moi » qui est plus ou moins la même chose mais avec les villes du monde entier. J’essaye toujours de m’attacher au côté photographique de chaque vidéo. Le tout est à découvrir sur ma chaîne Youtube.

00i7 10 12

Quels conseils donnerais-tu au photographe/vidéaste qui veut découvrir Hong-Kong ?

Y passer au minimum une semaine. Je ne connais pas la ville par cœur mais cela me semble le minimum, ne pas faire que le centre-ville moderne, ne pas hésiter à se perdre à pied dans les quartiers un peu plus historiques, les montagnes et les îles avoisinantes (il y en a une bonne centaine il y a de quoi faire). Hong-Kong est très occidentalisée mais reste tout de même bien différent d’une ville comme New-York et n’a rien à voir avec nos villes européennes. C’est définitivement un lieu à voir dans sa vie.

03 25 00i3

Le mot de la fin, et quels sont tes prochains voyages ?

J’aimerais faire un tour de France en roadtrip sur deux semaines avec des endroits insolites ciblés à l’avance et une part d’imprévu car au final je me rends compte que je ne connais pas du tout mon propre pays et toutes ces richesses. Nous avons la chance d’avoir une diversité incroyable en termes de paysage dans ce pays. Je vais aussi sûrement aller à Vienne durant le mois d’août. Et qui sait peut-être un tour du monde dans les années à venir.

Merci à vous pour cette interview et pour ceux qui ont eu le courage de lire jusqu’à la fin, n’hésitez pas à venir découvrir ma série de photos à Hong-Kong sur mon flickr, ainsi que mes autres photos sur mon site internet et ma page facebook.