L’île de Pâques doit son nom aux Européens qui l’ont découvert le jour de Pâques. Par coïncidence, je me suis retrouvé le week-end de Pâques sur cette île mystérieuse dont la culture a presque été perdue.

Une atmosphère paisible y règne et les nombreuses interrogations apportent une dimension mystique : Comment a-t-on déplacé ces statues ? Quelle est leur signification ? Comment les habitants sont-ils arrivés sur l’île ? Autant de question sans réponses et à chacun sa théorie.

20140430-181214.jpg

À la carrière, le lieu où les statues était taillées, des centaines de statues ont été abandonnées. On en retrouve dans tous les sens et à chaque fois qu’on avance, de nouvelles compositions se créent.