Vous-souvenez vous de Lytro, ce petit appareil photo plénoptique annoncé il y a deux ans qui permettait de s’affranchir de la mise au point lors de la prise de vue ?

Aujourd’hui, la société californienne à l’origine de ce projet revient sur le devant de la scène avec l’annonce de son nouvel appareil photo numérique plénoptique haut de gamme, l’Illum. Cette annonce arrive d’ailleurs seulement quelques jours après que Google ai mis à jour son application Appareil Photo sur Android avec une option permettant de choisir la zone nette une fois la photo prise.

lytro-illum

Une technologie nouvelle

Comme nous vous l’avions présenté lors de l’annonce du premier appareil Lytro, cet appareil se base sur une technologie complexe : la plénoptique. Si le concept n’est pas récent, il restait limité à des appareils chers et volumineux. Le principe est celui de l’utilisation concomitante de plusieurs lentilles plutôt qu’une seule, chacune capturant une certaine partie des rayons lumineux et donc une certaine profondeur de champ.

Science-Inside-Lytro.jpg

Réinventer notre conception de la photographie : un pari osé

Avec le Lytro Illum, la société souhaite percer dans le monde de la photographie et surtout renouveler notre conception datée de ce qu’est une image. C’est un pari osé, car la photographie n’a pas vraiment changé depuis le premier appareil qui a vu le jour en 1837 (le daguerréotype).

Malgré tout, nous imprimons de moins en moins nos photographies, et les regardons de plus en plus sur des écrans, qui eux sont interactifs comparés à des tirages papiers. Alors pourquoi ne pas donner plus de vies à nos images en permettant d’explorer les différents plans d’une image. C’est le pari de Lytro.

L’Illum, un appareil photo à destination des professionnels ?

L’Illum de Lytro se démarque de son ainé avec une ergonomie beaucoup plus classique, très proche de celle d’un DSLR ou plutôt d’un hybride type Sony NEX ou Samsung NX.

lytro-old-vs-new

Lytro : à gauche le premier modèle, à droite le nouveau Illum

Mais la comparaison avec un appareil « classique » s’arrête là, car la forme n’est ici faite que pour convaincre les photographes que l’Illum est un appareil dans la lignée des autres Canon ou Nikon.

lytro-illum2

Pour ceux qui s’intéressent aux caractéristiques techniques, l’Illum dispose d’un capteur de 40 megarays, ce qui signifie qu’il est capable de capturer 40 millions de rayons de lumière. C’est quatre fois plus que le premier appareil Lytro (doté de 11 megarays).

lytro-sensor

L’optique quant à elle, propose un zoom 30-250 à ouverture constante f/2. Une petite information intéressante : comparé à un 70-200 Canon qui dispose de 22 lentilles, ce dernier ne compte quand à lui que 13 lentilles optiques. L’appareil pèse 940g.

lytro-illum3

Une prise de vue à repenser

Avec ce type d’appareil, il faudra bien entendu revoir ses automatismes : tous les plans qui apparaissent dans le viseur pourront être nets, donc il ne faut pas penser que l’on pourra gommer un défaut en le rendant flou lors de la prise de vue. Aussi, l’appareil est capable de faire la mise au point sur des éléments qui se trouvent vraiment à quelques centimètres de l’objectif, mieux que les meilleurs appareils macros.

Les photographes font un effort en choisissant ce qui est mis au point, le cadrage, etc. Ici, c’est comme si on donnait l’appareil à la personne qui visualise l’image, et elle peut choisir ses propres réglages de profondeur de champ.

Pour réaliser une image Lytro, il ne faudra cependant pas être pressé : il faut entre une et deux secondes pour que l’appareil enregistre toutes les informations dont il a besoin pour sa photo. Le résultat semble étonnamment bon, bien que, comme pour le premier appareil Lytro, le piqué soit en retrait par rapport à nos reflex habituels.

Quelques exemples de photos prises avec l’Illum

Voici quelques exemples de photos réalisées avec l’Illum, cliquez sur l’image pour changer la mise au point, et maintenant votre clic tout en bougent l’image pour voir un effet 3D impressionnant.

Prix et disponibilité

L’Illum est déjà en pré-commande sur le site de Lytro pour le prix de 1499$ (son prix public sera de 1599$) avec livraison en juillet de cette année.

Nous attendons avec impatience les premiers tests, en espérant pouvoir mettre la main sur le grip de cet appareil d’un nouveau genre. Et vous, que pensez-vous de ce nouveau genre d’appareil photo ?