Il y a quelques semaines, 500px, le service de partage de photos, annonçait l’arrivée de sa plateforme de vente de photos, 500px Prime. Sans donner trop de détails, le site indiquait qu’il allait fonctionner avec une commission de 70% et reverser 30% du montant de la vente de la photo au photographe.

top

L’annonce d’une commission de 70% pour 500px a provoqué une levée de bouclier parmi les photographes présents sur le site, et il était intéressant de voir de quelle manière le service web allait gérer cette crise.

Le 4 mars dernier, 500px a finalement ouvert sa plateforme au public (en beta) et tout le monde a été surpris : la part reversée au photographe n’était plus de 30% mais de 70%.

C’est un changement radical pour le photographe, et une très bonne manière pour 500px de faire parler d’eux. Certains garderont des doutes sur le bien fondé de ce changement en faveur du photographe, mais les faits sont là, 500px Prime annonce un changement majeur en faveur du photographe.

En quoi consiste 500px Prime ?

Sur 500px Prime, vous pouvez acquérir une license libre de droit pour une photographie en haute résolution au prix de 250$. Les conditions s’arrêtent ici, car il n’y a pas d’autres options. Pour 250$, l’acheteur pourra utiliser la photo comme bon lui semble, partout dans le monde, sur n’importe quel média, sans limite de nombres d’utilisations ni de durée. C’est donc une license illimitée.

Une révolution dans le monde du stock photo ?

Quand on voit ce que payent les plateformes de stock photo dans le monde, la proposition de 500px a le mérite d’être simple et plutôt avantageuse pour le photographe. Par contre, en temps que photographe, on reste quand même sur notre faim en se disant qu’un droit d’utilisation sans limite d’une de ses photos « ne coûte » que 175$. C’est un très bon moyen pour un amateur de se faire de l’argent de poche en vendant quelques photos par an, mais pour un photographe professionnel, le challenge est plus difficile.

simple

500px lance un signal à destination des autres plateformes, qui devront peut-être réagir au risque de voir leurs meilleurs créateurs arriver sur 500px Prime (et donc par définition les quitter, car chaque plateforme demande souvent l’exclusivité).

70%, la réussite d’Apple

Pour les développeurs d’applications, cette distribution 70%/30% n’est pas étrangère, car c’est la rémunération que propose Apple pour chaque vente d’une application ou autre média. Et on connaît le succès des ventes d’Apple sur son magasin virtuel.

Une intelligence tirée de la communauté qui fera la différence ?

En plus de proposer du contenu photographique de très bonne qualité face aux autres plateformes qui font souvent « du stock », 500px Prime propose des photos qui dans de nombreux cas n’ont jamais été publiées (le site annonce un taux de 75%).

500Prime

Et pour aider les acheteurs à choisir leurs images, 500px s’appuie sur sa connaissance statistiques. Pour chaque photo mise en vente, la plateforme détermine trois scores issus des informations récoltées tout le long de la vie de la photo sur le réseau social, permettant de trouver des images qui, pour sûr, sauront séduire les utilisateurs.

Conclusion

500px a de grosses ambitions pour réveiller le marché de la photo, et son arrivée sur le marché du stock photo en proposant du contenu de grande qualité, avec une offre claire et simple à la fois pour les acheteurs et les photographes et une bonne nouvelle. Le fait que 500px est également un réseau social est également un plus dans la connaissance des photos qui marchent dans l’esprit des visiteurs. Un bon mix pour proposer du contenu viral et premium aux agences ou individus souhaitant acquérir des photos.

A suivre pour 2014, n’hésitez pas à nous laisser un commentaire si vous avez plus d’informations.

Site Internet : 500px Prime