Nous accueillons pour ce zoom une nouvelle contributrice au sein de Phototrend : Pauline, fondatrice de TafMag, partage avec vous sa vision de photographes contemporains, plus ou moins connus. Bienvenue à elle !

Née en 1959 à Sittard, dans le sud des Pays Bas, Rineke Djikstra est une photographe connue pour ses portraits contemporains. Le format change, il s’agit de portrait de plein-pied. Les sujets sont des adolescents, sujets jusqu’à alors très critiqués par la profession pour le côté malsain d’utiliser des jeunes dans l’art. Pourtant, Rineke choisit de photographier des adolescents dès le début des années 90, en appuyant sur le caractère artistique qu’est de capturer l’essence d’une jeune génération. Il est intéressant de voir dans sa photographie la relation qu’elle développe avec ceux qu’elle photographie.

Rineke Djikstra The Beaches photography Phototrend TAFMAG

On se pose ainsi la question de la place du photographe dans la photographie : on ne le voit pas et pourtant c’est bien lui le déclencheur, l’organisateur, le créateur de la photo, au-delà du choix des sujets, de la composition et autres maîtrises techniques. Avec les adolescents de Rineke, on comprend qu’une relation de confiance s’est installée ; on distingue ainsi clairement la présence du photographe, son emprunte sur le sujet et le cliché en général.

En utilisant des jeunes adolescents, Rineke passe outre le malaise longtemps porté par les photographes qui prenaient des clichés ambigus de jeunes adolescents ou même d’enfants, renouant ainsi avec la photographie de la jeune génération.

0410-034 004-A

La photographe utilise un fond neutre pour sublimer le corps de ces adolescents. Le sable et la mer rappellent l’ambiance estivale et renforce l’idée d’intimité. En effet, au bord de la mer, on se dénude, on se révèle à des étrangers comme on ne le fait pendant le reste de l’année. Depuis Hilton Head en Caroline du Sud, en Pologne ou à Odessa en Ukraine, Rineke Dijkstra crée la série The Beaches de 1992 à 1996. Elle y montre des adolescents en phase de devenir adulte. Il n’y a pas d’artifice dans ces poses, tout semble naturel. Les adolescents choisissent leurs postures (consciemment ou non), trahissant leurs caractères. On y voit de jeunes plus ou moins timides ou affirmés, des corps maladroits, fragiles ou solides. Ce sont ceux de l’adultescence, cette période phare entre l’adolescence et l’âge adulte. Rineke et sa photographie montrent ainsi à quel point le corps peut en révéler beaucoup sur un sujet.

De Panne, Belgium, August 7 1992 1992 by Rineke Dijkstra born 1959

Ces postures maladroites qui en disent tant, c’est le nouveau genre de portrait qu’a créé la hollandaise. Pris de plein-pied, les clichés captent toute l’essence d’une personne. On ne parle plus avec le regard comme dans des portraits traditionnels du visage, mais on communique avec le corps. Le corps qui, encore jeune et naïf, en dit long sur soi-même. Le langage du corps,  ce nouveau langage de ces adolescents effrontés, celui qui fait le charme de ces futurs adultes et des photographies de Rinike Dijkstra.

0410-034 010-A

Rineke Djikstra The Beaches photography Phototrend TAFMAG 4

Rineke Djikstra The Beaches photography Phototrend TAFMAG 3

Rineke Djikstra The Beaches photography Phototrend TAFMAG 2