Rappel : la Critique photo est une rubrique vous permettant d’avoir, chaque semaine, notre avis sur vos images. N’hésitez pas à envoyer vos photos à Critique Photo !

1Canon AE1 Program, 50 mm,  200 ASA (argentique)

Dans une salle de classe, un élève a mis une tête de squelette dans sa capuche. L’image est originale et bien prise, on imagine pourtant quelques pistes d’améliorations.

On a peu d’informations techniques sur l’image. On remarque un peu de grain, peut-être l’image a-t-elle était un peu poussée au développement pour plus de luminosité (attention aux poussières sur le scanner).

Le sujet est bien mis en avant, en positionnant l’élève au centre de l’image ; il se détache bien du fond, d’une part grâce au flou de la profondeur de champs et d’autre part grâce au contraste de couleurs (vert/rouge). La composition des couleurs et l’éclairage du tableau font particulièrement ressortir le crâne. La photographie penche un peu mais cela n’a aucune importance étant donnée la dynamique du portrait. On devine que l’étudiant se tient la tête pour ne pas faire tomber le crane. Il aurait été intéressant de le faire tenir sans appui de façon à pouvoir libérer les bras et les mains.

L’éclairage est bien maîtrisé, le contraste est assez doux (pas de noirs profonds) et donne du volume au sujet (peut-être pourrait-on doucir certains reflets sur le crâne pour davantage d’homogénéïté).

Les plus :

  • Un sujet assez fort et original
  • Une bonne composition qui fait bien ressortir visuellement le crâne (rouge sur vert)
  • Une lumière qui donne du volume au sujet avec un contraste assez doux

Les axes d’amélioration :

  • Adoucir quelques reflets sur le crâne pour une meilleure homogénéité
  • Enlever la boîte de craies sur la table
  • Libérer les mains qui tiennent le crâne pour une plus grande liberté de composition et d’expression
  • Tof

    Bonjour,
    J’ai plusieurs commentaires/questions :
    – 1 : personnellement, d’un point de vue totalement subjectif, j’aime beaucoup cette photo; est ce que l’auteur à un blog ou un site où l’on peut retrouver d’autres de ses œuvres ?
    – 2 : j’adore cette rubrique, parce que c’est l’un des rares endroits où ca parle de composition photographique; habituellement, le coté esthétique est souvent en second plan face au coté technique; ou alors c’est très vaguement expliqué sous prétexte que « l’art ça se ressent, ça ne s’explique pas » !
    D’où la question, si on veut aller plus loin dans la composition et sa compréhension, est ce que vous auriez des lectures à conseiller ?
    – 3 : en parlant de composition, on peut lire un peut partout la règle des tiers, ici elle n’est pas appliquée et pourtant ça claque quand même, pourquoi ?
    Cordialement,
    Christophe

    • Emmanuel

      1) l’auteur de la photographie a un flickr, mais je le laisse le diffuser lui même en réponse s’il le souhaite (par ailleurs il fait de très beaux clichés)

      2) Pour la théorie, avec un ou deux bouquins tu auras toute la théorie nécessaire (la collection Michael freeman par exemple) avec un bouquin sur l’histoire de la photographie (j’ai récemment lu « tout sur la photo : Panorama des mouvements et des chefs-d’oeuvre). Tout le reste viendra de ta propre connaissance à travers des expositions, d’autres livres, de blogs, etc. (je diffuserai dans quelques jours une liste de blogs que je consulte régulièrement sur la photographie).

      3) La règle des tiers n’est pas une nécessité : on remarque que quand le sujet, la ligne d’horizon, ou tout autre élément structurant se situe sur les tiers, pour une raison inexpliquée, ça rend plutôt bien ! Mais ce n’est pas toujours le cas, et ce n’est pas toujours la meilleure façon de cadrer l’image. C’est un peu comme un plan B, si tu doutes, que tu ne sais pas comment attaquer le sujet, la règle des tiers te permettra de ne pas rater ta photographie.

    • Bonjour, Voici mon flickr, libre de partage. http://www.flickr.com/nicolascolemonts

  • Bonjour,

    Je ne partage pas l’avis d’Emmanuel sur plusieurs points :
    – par rapport à boite de craies qui, à mon sens, fait partie intégrante de la composition et apporte une note de détail en contexte.
    – par rapport à la position des mains : au-delà de la fonction support/pratique, pour tenir le crâne, je trouve que les mains ainsi positionnées donnent une expression qui semblent être recherchée par l’auteur ; le sujet se tient le crâne car on dirait qu’il ne va pas bien ou qu’il perd le contrôle, et c’est légitime : il est mort.

    Toutefois, en termes de composition, j’aurais vu (mais ce point est personnel) un sujet toujours centré (à Christophe : les règles sont nécessaires pour débuter et on peut s’en affranchir ensuite, mais il faut les connaître et que l’affranchissement résulte d’un choix réfléchi) mais avec les coudes alignés aux bords bas du tableau et la tête centrée sur la ligne verticale séparatrice du tableau, en métal, de sorte à mettre le sujet au centre d’une espèce de « croix » improvisé, donnant encore plus de sens à l’ensemble. J’aurais donc vu un crade au cordeau, plus strict et rectiligne, pour contraster avec la dynamique du sujet.

    Les dents manquantes donnent un look très sympa à ce crâne, les couleurs sont bien choisies. Dommage qu’on n’aie pas l’image en plus grand.

  • Quelques coquilles (désolé) :
    – improvisée*
    – pas « crade » mais « cadrage » ! (drôle d’erreur)

  • Juste pour apporter un début de réponse: « – 3 : en parlant de composition, on peut lire un peut partout la règle des tiers, ici elle n’est pas appliquée et pourtant ça claque quand même, pourquoi ?
    Cordialement, »

    Certes le sujet est centré sur la largeur, mais les yeux et les mains sont au niveau du tiers supérieur de l’image. Ce qui donne plus de dynamique que si les yeux étaient plein centre.

    En cherchant bien, je trouve 2 autres points qui accentuent cet effet (mais j’en suis moins sûr pour le coup). Les coudes sur le tiers inférieurs avec l’arrière plan qui change de couleur dans cette zone (en masquant cette partie, je trouve qu’il manque quelques choses) et le fait que le tableau et le bureau ne soient pas à l’horizontal.

    Après, je peux me planter aussi ^^

  • Frédéric

    Je plussoie pour les livres de Freeman : à la fois accessibles au débutant, et pleins de réflexions intelligentes. Fort bien illustrés aussi. Il y en a toute une collection.
    Pour la position des mains, d’accord avec Jonathan : il me semble assez évident qu’elle est essentielle dans la signification et la force de l’image. On peut imaginer plein de situations, par exemple qu’il vient de s’apercevoir qu’il a oublié quelque chose (la vie ?)…
    La « règle des tiers », franchement, c’est surtout devenu un cliché (c’est le cas de le dire), un truc qu’on répète comme un mantra ; ça n’a rien, mais alors rien d’incontournable.

  • Bonjour,
    j’aime beaucoup le contraste des couleurs, le rouge foncé et le vert du tableau en arrière plan.
    Coté composition, le triangle formé par les bras et la tête attire mon attention.
    Quant à la règle des « tiers » elle n’est pas tout à fait absente : la ligne des épaules et une ligne blanche, au premier tiers horizontal; la ligne blanche du tableau en arrière plan marque le premier tiers gauche.
    Je dirais que l’image est très structurée.

  • Tof

    Même les commentaires sont intéressants dans cette rubrique ! 🙂

    merci,
    Christophe

  • Bonjour!
    Nicolas j’aime moi aussi l’ambiance de cette photo!
    Le seul point qui gêne mon œil: la boite de craie… Elle distrait l’attention et ne me semble pas nécessaire car le tableau lui même situe la scène. Mais on ne peut pas tout gérer et peut être le hasard et l’impromptu de cette scène n’ont pas laissé de temps pour l’enlever… 😉
    Je suis d’accord pour me « liguer » contre Emmanuel 😀 et dire que les mains sur la tête apporte un plus non négligeable à la situation et crédibilise le côté irréel en le soulignant par une touche de réel et d’humain.

    Quand à cette fameuse règle des tiers, elle permet de décentrer le sujet -pour moi- et ajoute à l’esthétique de pas mal de clichés mais quand il n’y a presque « que » le sujet qui soit intéressant? Quel intérêt d’agrandir la scène et de décentrer pour respecter les tiers? autant porter le regard tout de suite sur le sujet. Et c’est bien le cas ici!

    En tous cas pour avoir parcouru ta page Flickr, y a pas de doute: il y a qq chose et que tu sais, Nicolas, détecter des ambiances! Continues! 🙂