Critique Photo : Jêrome

Rappel : la Critique Photo est une rubrique vous permettant d’avoir notre avis sur vos images. N’hésitez pas à envoyer vos photos !

2013-1-30 Sentier-2386
Pentax K-x
, 55mm, 1/40s, f/22, ISO 200

Un paysage toujours fascinant que ces vignes offrant de magnifiques perspectives.  L’image est bien cadrée et crée un bon effet visuel, avec les montagnes dans le fond, mais elle pourrait gagner en vigueur.

La photographie semble manquer de piqué et les caractéristiques confirment cette impression. La vitesse de 1/40 est trop faible et risque de créer du flou de mouvement à cause du photographe (1/60 et supérieur serait plus sûr). Le diaphragme a été fermé au maximum pour avoir le plus de netteté, mais à partir d’un certain seuil, l’image devient de plus en plus flou due à la diffraction. Le photographe était en mode priorité ouverture et l’appareil a tenté de compenser le manque de lumière. Pour un meilleur rendu, il faut donc juste ouvrir un peu plus le diaphragme (entre f/12 et f/16 devrait être suffisant).

La composition est classique mais agréable et le cadrage est bon : on a bien cet effet de perspective qui de plus débouche sur un beau paysage de montagnes. La texture du sol est intéressante et on aurait pu insister dessus en abaissant l’appareil plus près du sol (modifier les tons moyens sur un logiciel pour faire ressortir les textures). Les couleurs semblent avoir été un peu saturées, mais étant donné la lumière et l’ambiance plutôt fraîche qui semble régner, on pourrait diminuer la saturation, voire mettre un filtre refroidissant (bleu ou gris à tester) pour justement rester dans les tons sec du paysage. Passer l’image en noir et blanc ou en sépia pourrait faire ressortir la richesse des textures : sol, vignes, montagnes et nuages.

Les plus :

  • Prise de vue classique mais toujours efficace
  • Bon cadrage et bon sujet avec les montagnes dans le fond
  • Une richesse des textures surtout dans la moitié inférieure

Les axes d’amélioration :

  • Attention au piqué : ne pas trop fermer le diaphragme à cause de la diffraction (connaître son objectif)
  • Faire ressortir les textures en modifiant les tons
  • Rester dans le ton de la scène en diminuant la saturation soit en mettant un filtre froid ou en passant en noir et blanc
La suite après cette publicité

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Je suis désolé, mais dire à tout bout de champ qu’il faut absolument une vitesse de 1/50s pour une longueur focale de 50 mm est complètement faut. A moins d’avoir parkinson on peut très bien descendre à 1/15s et avoir quelque chose de très sharp.

    Je pense que c’est aussi à cause de ces faux a priori que jerome a voulu shooter à 200 ISO ou à f/22. Je pense que les jeunes amateurs doivent comprendre que l’on peut très bien shooter un paysage à 800 ISO, car de

    1) Le « bruit » n’affectera pas la qualité de l’image.

    2) Monté en ISO (dans une certaine mesure) rend les photos plus sharps.

    Emmanuel a souligné le problème avec l’ouverture donc pas besoin de se répéter.

    Au niveau de la composition je trouve que la barrière de gauche attire trop le regard.

    Autrement un peu de post-traitement aurait été aussi apprécié.

    Quoi qu’il en soit cette photo est vraiment le fruit des articles que l’on peut trouver en ligne : des erreurs faites par le manque de détails dans les dit articles. Je shootait moi-même mes paysages à f/22 croyant que j’allais avoir une plus grande profondeur de champ.

    Bref, bonne chance Emmanuel pour la suite, c’est normal de faire ces erreurs. On les a tous faits.

    1. Merci Adil pour ton commentaire, en partie juste.

      Tu as raison car ces chiffres ne sont que des recommandations, et tout photographe peut faire de meilleures images en ne les respectant pas.

      Mais tu oublies trop vite qu’elles sont en général vraies :
      – 200 ISO est plus sharp que 800. Quel intérêt de monter en ISO alors qu’il y a assez de lumière ?
      – f/22 est moins précis pour l’optique que f/16. Pourquoi shooter à f/22 alors que la profondeur de champ est bonne à f/16 ? L’idée est aussi de chercher le « sweet spot » de chaque optique, mais dans tous les cas ce n’est jamais aux extrêmes.
      – à 1/15 c’est difficile d’être net (les miennes sont souvent floues à cette vitesse, notamment à cause du mouvement de l’index) alors que 1/60 ou plus ne posera pas ce problème. Pourquoi baisser la vitesse au risque d’avoir une image légèrement floue ?

      Quant aux « erreurs faites par le manque de détails dans les dit articles », je ne sais pas bien la remarque. Nous conseillons justement de ne pas shooter à f/22 🙂

      Pour rappel, ces critiques ne sont pas des vérités absolues mais des encouragements pour tous les amateurs qui cherchent à avoir une analyse sur leurs photos. C’est donc UN avis, il en existe d’autres, nous essayons seulement d’être aussi objectif que possible.

  2. Salut Roman,

    Alors tout d’abord sache que je ne suis allé contre la critique. Je suis juste pas du tout d’abord avec la regle du 1/50s – 1/60s pour 50 mm. Sans même que ton objectif ait une stabilisation je suis catégorique que l’on shooté à 1/15s (je le fais moi-même quand le besoin s’en fait ressentir et mes photos sont vraiment sharps).

    D’ailleurs quand je parlais de la vitesse, je ne pensais pas au cas de cette photo car il n’y aucun besoin d’une vitesse longue. Je dis cela parce que l’amateur va éviter ou rater car il pensera qu’il pourra descendre plus que ce qu’on lui permet de faire.

    Pour l’ouverture, c’est clair que f/22 c’est une erreur de débutant (je faisais la même quand j’ai commencé).

    Et vraiment si tu te renseignes sur les photographes de paysage connus, tu verras que souvent ils shootent leurs paysages entre 400 et 800 ISO car oui t’es resultat sont plus sharps jusqu’à que le bruit arrive.

    En voyant la photo et les réglages, je dirais que quelque chose plus comme ca serait adéquat: f/16 – ISO: 800 – 1/160s (on sait jamais peut etre qu’il y avait beaucoup de vent).

    Autrement pour « « erreurs faites par le manque de détails dans les dit articles « , je ne vous vise pas particulièrement du doigt, mais plus ce qu’on peut trouver sur internet. Sincérement je trouve que vous êtes un des seul blogs francophone vraiment potable parlant de photographie (J’apprécie tout particulièrement la catégorie « photographes » et aussi vos MP).

    1. On est plutôt en phase alors. Cependant nous n’avons jamais parlé d’une telle règle (1/50 pour 50mm), où la vois-tu ?
      Pour 1/15 je pense qu’il faut une certaine habitude. A moins de bien se maîtriser, autant ne pas trop ralentir la vitesse d’obturation.

      Le cas des ISO est à creuser. Pour moi pour une telle image il faut shooter à 200 ISO, maximum 400. Mais on va se renseigner sur ce point.

      PS : merci pour les encouragements concernant le blog 🙂

  3. Bonjour,

    J’écris ce commentaire parce que je suis assez curieux et aimerais avoir plus de renseignements sur les commentaires que vous (Adil et Roman) faites sur la vitesse :
    personnellement avec un objectif stabilisé à 1/15, j’ai un taux de réussite de 4 photos sur 5 environs (ce qui me semble bien) ! Mais avec un objectif non stabilisé ça tombe à 0% de réussite. La règle que j’entends souvent, c’est 1/(2 x longueur focale), et personnellement ça marche assez bien. Avec un 50mm (non stabilisé) si je prends des photos à 1/50s, je ne vois pas des filés de flou de bougé, mais mes photos ne sont pas parfaitement nettes …
    Donc si vous avez des techniques pour ne pas trembler, je suis preneur.
    Autre que l’utilisation d’un trépied …

    Merci et bonne continuation,
    Christophe

    PS: Il y a deux rubriques que j’apprécie particulièrement sur ce site : les critiques et les zooms photographes.

    1. Salut Tof,

      Mon 50mm n’a pas de IS, par conséquent si je veux prendre un sujet immobile par lumière difficile, je me permet d’aller à 1/15s. Disons que mon taux de réussite (je parle juste de netteté ici) est d’environ 70%.

      Voici des astuces qui pourraient t’aider:

      – Coller tes bras contre ton corps.
      – T’accroupir pour pouvoir stabiliser ton bras grâce à ton genoux
      – Retenir ton souffle au moment du déclenchement (ça réduit les micros mouvements).
      – T’appuyer contre un mur, rebord etc.
      – Passer en mode live view avant car un des raisons pourquoi y a un flou est en partie due au fait que ton miroir se ferme pour laisser place au capteur.

      A + !

    1. Bonjour,
      je suis l’auteur de cette photo, imparfaite, mais j’ai volontairement demandé l’avis de Phototrend dans le but de corriger mes erreurs, je suis détenteur d’un reflex depuis plus d’un an et certains réglages m’échappent encore !

      Concernant la fermeture f/22 était pour obtenir plus de profondeur de champ !
      je shoote trop peu de paysages pour maitriser cela, je ne le ferais plus !

      L’ISO me semblait adapté car la lumière était bien présente, abs de vent, les monter pour le piqué est a creuser !

      Mon Kx a fait le reste pour la vitesse, je la juge un peu faible au niveau de mon expérience pour la netteté…

      Je ne me sens pas TROP influencé par tout ce qu’un bon débutant comme moi peu lire sur la toile, il est vrai qu’on peut lire bcp de choses qui peuvent enfermer dans des techniques et qui empêche toute créativité de ressortir, je me contente de piocher pour m’améliorer !
      Mais partager avec des photographes expérimentés reste pour moi une très bonne école !
      Il n’y a guère que sur ce site (phototrend) que les articles sont complets, censés, et relativement objectifs, bcp d’autre se monte le bourichon et on la grosse tête !

      Pour répondre à Tof, concernant les bougés, je sais que prendre une bonne inspiration et expirer lentement puis déclencher avant de reprendre une inspiration, m’aide beaucoup cela permet de ralentir le rythme cardiaque, et surtout, le fait de ne plus respirer le temps de d’appuyer sur le déclencheur minimise les chances de bouger !
      C’est une technique qu’utilise les personnes qui font du tir de précision (sportif), tir à l’arc….

      Photographiquement votre !