En marge de l’annonce de ses nouvelles applications iOS et Android, Twitter a fait un changement important au sein de ses applications mobiles. Désormais, le seul service de partage de photo proposé est celui de Twitter, en partenariat avec Photobucket. Auparavant, il était possible de choisir parmi Twitter, yFrog, TwitPic, Mobypicture, Twitgoo, Posterous ou bien encore img.ly. Pour Twitter, c’est un pas de plus vers une expérience utilisateur « consistante », signifiant donc la fermeture de son écosystème et la limitation des possibilités pour les développeurs d’applications ou de services tiers.

twitter-photobucket

Pour Noah Everett, cofondateur de Twitpic, cette décision est compréhensible, car selon lui, Twitter essaye de contrôler la manière dont ses utilisateurs consultent et créent du contenu, et c’est de cette manière que Twitter cherche à générer des revenus, grâce à un modèle publicitaire.

Il est tout de même dommage que Twitter aille dans le sens inverse de celui qui lui a permis de se démocratiser, en fermant les vannes aux développeurs qui ont créé des services tiers qui ont créé de la valeur pour le service de micro-blogging.