Critique Photo : Matthieu

Rappel : la Critique Photo est une nouvelle rubrique vous permettant d’avoir notre avis sur vos images, une fois par semaine. N’hésitez pas à envoyer vos photos !


Canon 550D, objectif 70-200, f2,8, 1/125, ISO 100

Voici une jolie photographie sensuelle mettant en valeur le corps du modèle, dans une ambiance « high key ». Pour cet effet, bien maîtrisé globalement, la photographie a été prise à contre jour et n’a pas subi de traitement autre que l’exposition et le contraste. Le cadrage de la silhouette est bien centré tout en restant suggestif, ce qui n’est pas trivial à réaliser. Ce type de photographie nécessite une gestion très fine des ombres et des contrastes car il en constitue la matière première. C’est plutôt une réussite mais quelques éléments pourraient être améliorés.

Les sous-vêtements et la chevelure sont mis en évidence par la forte luminosité du corps et doivent présenter un certain intérêt pour justifier leur exposition. Les détails de la dentelle donnent de la subtilité mais sont un peu trop bouchés. Et on aimerait que le bas de l’image soit cadré un peu moins serré, la fesse droite étant coupée.

Les cheveux du modèle attirent un peu trop l’attention sans que cela bénéficie à l’image, et cela est dû à la forte concentration de noirs purs. Une solution pourrait être de diminuer le contraste uniquement de cette zone, en faisant ressortir les détails de la chevelure.

Enfin, le visage est un peu perturbant car il n’est pas visible hormis les lunettes qui semblent flotter. On pourrait légèrement assombrir la zone ne serait ce que pour suggérer le profil.

Les plus :

  • Un cadrage sensuel et suggestif, mais sans excès
  • Un effet high key maitrisé donnant du style à l’image

 Les axes d’amélioration :

  • Les dentelles pourraient être davantage mis en valeur (noir trop bouché)
  • Le profil est perturbant, avec un visage brûlé et donc « invisible »
  • Les ombres de la chevelure attirent trop l’attention, sans nuance et surtout sans détail

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Belle photo, mais ce qui me gène le plus (sous l’effet conjugué du cadrage et des contrastes), c’est le pli de chair qui souligne la fesse gauche du modèle..

    NB. je ne suis pas sûr que l’auteur de l’article utilise à bon escient l’adjectif « trivial » (« ..ce qui n’est pas trivial à réaliser »)

  2. Et bien voir tout ceci et l’expliquer c’est super !

    En regardant bien la photo pour l’histoire de la fesse droite coupé j’avais vu mais sa c’est surement du a autre chose que mon experience en photo 😀 mais le visage je n’avais pas remarqué ^^

    Merci bien c’est très enrichissant .