Aujourd’hui sur Phototrend, nous vous proposons de découvrir la série Lâchez Prise du photographe Lorenzo Accardi. Ses sujets et ses décors se jouent de la gravité, et nous avons voulu en savoir plus, autant sur le parcours de ce photographe que sur la technique qu’il y a derrière de tels clichés.

Lorenzo Accardi - billard

Découvrez tout de suite l’interview photo de Lorenzo Accardi.

Avant tout, présente-toi en quelques mots

Bonjour, je m’appelle Lorenzo ACCARDI et j’ai 32 ans. Je suis né à Paris en 1980 et j’ai ensuite vécu mon enfance en Italie. Mon père étant italien, ma mère et moi l’avons suivi dans son pays, et j’y ai appris l’italien. Après la séparation de mes parents je suis retourné vivre en France à l’âge de 5 ans. J’ai vécu à Paris jusqu’à mes 15 ans puis je suis venu m’installer sur Avignon.

Depuis quand fais-tu de la photo ?

J’ai débuté la photographie il y a environ 12 ans. J’avais déjà fais la rencontre de l’appareil photo de mon père plus jeune mais cela n’avait pas éveillé ma passion. Celle-ci est arrivée plus tard. Je dois avouer qu’au début les photos n’étaient pas tout à fait les mêmes qu’aujourd’hui à la fois techniquement et de par leurs message.

Qu’est-ce qui te plaît le plus dans le métier de photographe ?

En premier ce qui me plais dans le métier c’est la partie création, la magie, créer des images à la fois des gens et des situations. C’est vraiment très appréciable de pouvoir capturer des émotions, des formes et des courbes qui visuellement sont intéressantes.

Lorenzo Accardi - salle de bains

Ensuite j’aime le contact avec les gens, chaque séance ou mariage est une nouvelle rencontre durant laquelle nous allons immortaliser quelque chose.

Sur ton site on peut voir des photos très différentes, quel type de photos affectionnes-tu le plus ?

Effectivement dans mon travail j’essaye de me diversifier au maximum et surtout de m’intéresser à tous les styles de photo sans pour autant me perdre. Ce que j’affectionne tout particulièrement comme la plupart des photographes c’est la photo artistique, celle ou le photographe peut s‘exprimer en laissant libre court à son imagination. Après j’aime la photographie de mode et le reportage.

Lorenzo Accardi - toilettes

Quel matériel photo utilises-tu ?

Très tôt je me suis « marié » avec la marque Canon. J’emploie le terme « marié » parce que lorsque l’on commence à s’équiper on a du mal à changer de marque pour une question de compatibilité du matériel. Aujourd’hui je travaille avec 2 boitiers le 5D et le 5D Mark II. Pour l’éclairage en studio j’utilise des flashs Elinchrom qui ont je pense le meilleur rendu qualité/prix du marché et des fonds papier Colorama.

Lorenzo Accardi - salon

D’où t’es venu l’idée de cette série « Lâchez Prise » ?

Lâchez prise a débuté avec une image : la scène du billard et a ensuite évoluée dans toutes les pièces de la maison. J’ai trouvé ça fun, et on a décidé de faire une série de 6 photos.

La première chose qui nous frappe en regardant ces photos, c’est la technique. Peux-tu nous dire comment tu as réalisé ces images ?

Il est vrai que la technique a été très importante dans cette série. Il y a un mélange de superposition d’images et de réel. Pour vous expliquer un peu la technique je vais prendre la photo de la cuisine comme exemple.

Lorenzo Accardi - la cuisine

Dans cette scène nous avons 2 personnages. Un sur une chaise et l’autre au plafond. Le personnage situé au plafond était en réalité sur un escabeau. Il a donc fallut prendre une photo du décor vide puis une photo de la scène avec le personnage sur l’escabeau. Ensuite avec Photoshop j’ai effacé l’escabeau en le remplaçant par le contenu de la photo de décor vide.

Pour le reste du décor et des objets j’ai utilisé du scotch double face, de la pâte à fixe et des fils de pêche que j’ai effacé à la retouche.

Pour finir, quels conseils donnerais-tu à quelqu’un qui débute en photographie ?

Je lui conseillerais de changer de métier ! Plus sérieusement la passion avant tout et la patience. Je crois que la meilleure école c’est la pratique mixée à la curiosité. C’est en cherchant et en observant les résultats obtenus que l’on apprend les petits secrets. Puis il y a toute une partie qu’il ne faut pas négliger c’est la retouche de l’image. En effet c’est 50% du résultat. Je dirais 50 % à la prise de vue et 50% à la retouche. Pendant la prise de vue on prépare l’image et à la retouche on la termine.

Lorenzo Accardi - chambre

Merci Lorenzo pour cet interview. Vous pouvez retrouver tout le travail de Lorenzo Accardi sur son site internet.