Test de TPE, The Photographer’s Ephemeris pour iOS

Nous vous parlions lors du MP #84 du logiciel The Photographer’s Ephemeris (TPE). Avant de continuer ce billet, je vous conseille de le relire pour bien comprendre l’intérêt de cette solution. Car aujourd’hui nous allons tester la version mobile.

Pour rappel, TPE vous permet principalement de prévoir à l’avance ou de connaître le jour J les angles de lever et coucher de soleil et de lune, ainsi que les horaires exacts. Le tout est disponible sur une carte Google Maps, en mode carte mais aussi satellite, hybride ou même topographique. Un très bon outil donc pour tous les photographes de paysages.

Ce logiciel a été porté sur iOS puis plus récemment sur Androïd et il est intéressant de voir ce que l’on peut en tirer. Car c’est souvent en mobilité, juste avant un shooting, que l’on réalise que l’on a oublié de vérifier cette info. Il est alors trop tard pour lancer le logiciel sur son ordinateur. Pour ce test, nous avons utilisé la version iPhone, mais l’application est disponible sur iPad ou sur Androïd et fonctionne de la même façon.

Le paramétrage est simple et se résume à l’essentiel. On choisit le type de carte que l’on veut par défaut (il est possible de le choisir ensuite, une fois localisé) et ses préférences d’unité, localisation et fuseau horaire.

Toutes les informations dont vous avez besoin sont alors dans Maps. Pour rappel, les 4 traits correspondent à l’angle du lever et du coucher de la lune et du soleil. Tout simplement 🙂 Les horaires sont précisés en bas, ainsi que la taille de la lune.

En déplaçant à gauche ou à droite le menu, on accède notamment au calendrier : très pratique pour prévoir son shooting (mais dans ce cas autant utiliser la version sur iPad ou PC/Mac, plus grande).

Les horaires du crépuscule sont mêmes disponibles pour les trois divisions : civil, nautique et astronomique.

        

Vous pouvez même avoir toutes ces informations en temps réel : en déplaçant le curseur en forme d’horloge, vous voyez les angles du soleil et de la lune se déplacer. Idéal pour connaître le meilleur timing pour votre photo.

Enfin il est possible de sauvegarder les lieux où l’on a utilisé l’application. Tout se passe dans « Locations » : un clic sur le + et on entre le nom du lieu à enregistrer.

Comme vous le voyez, l’application (Apple ou Android) est très simple mais complète, et répond parfaitement aux besoins des photographes cherchant plus d’informations sur les horaires et la lumière de leur shopping. Un must have à nos yeux. Pour en savoir plus, je vous invite à consulter le site The Photographer’s Ephemeris. Et pour mieux comprendre comment se servir de la version iPad, trois vidéos (en anglais) sont disponibles sur leur site.

La version iPad

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. L’application avait l’air très intéressante mais elle n’est visiblement plus gratuite (en vente à 6,99€). A ce prix exorbitant, ils risquent de décourager pas mal de monde (moi le premier). C’est malheureux de voir des gens qui n’ont pas encore compris le business model de l’Appstore.

  2. @Julien : l’application sur PC/Mac est elle gratuite et le développeur se rémunère sur la version mobile. Le prix se discute toujours et en effet cette application n’est pas donnée, mais on ne peut pas dire que ce soit exorbitant, d’autant plus que c’est une seule appli pour iPhone et iPad. Selon les besoins et les usages, cela peut paraître cher ou abordable.
    En revanche je ne comprends pas la remarque sur le business model…

    1. En gros le business model d’Apple c’est comme sur iTunes, c’est vendre des applications (ou des chansons) à petit prix pour augmenter le nombre de téléchargement. Moins l’appli est chère, plus elle est téléchargée et plus elle rapporte. Sur l’Appstore je n’achète jamais (ou très très rarement) d’app supérieure à 2 euros et je pense qu’une large majorité de gens font comme moi.

    2. Je suis assez d’accord avec Julien, on est habitué sur l’AppStore à voir des applis à 0.79€ ou 1.49€, là on arrive sur une appli qui a certes l’air assez recherchée mais dont le prix refroidit car plutôt élevé au vu du prix moyen des applis pour iDevice.

  3. Pour ceux qui recherchent une alternative aussi efficace et gratuite, je vous conseille l’application Golden Lite… App Store – Golden Lite http://bit.ly/yCYApF Ils ont aussi une version payante et moins dispendieuse.

  4. Pour ma part j’utilise « Sun Seeker » sur iPhone.
    Très efficace également, avec une possibilité en « réalité augmentée » de visualiser le positionnement du soleil de visu sur l’écran. Le logiciel exploite la caméra du téléphone et superpose dessus le tracé d’élévation de l’astre.

    bien pratique quand on est sur place pour savoir à quel moment (époque et heure) telle ou telle façade sera éclairée !

  5. Ce n’est pas le business model d’Apple mais celui des développeurs. Et c’est bien à eux de décider comment ils vendent leurs applis.
    Nombreuses d’entre elles sont pas chères en effet, mais ça ne veut pas dire qu’elles font beaucoup d’argent (sauf les plus connues évidemment).
    Des applis plus complexes, comme des jeux (Real Racing) ou des to do haut de gamme (OmniFocus) ont choisi de faire payer plus cher leurs applis : certes le volume est moindre, mais cela ne veut pas dire que ce n’est pas plus rentable.
    C’est aussi souvent (mais pas toujours malheureusement…) un gage de qualité et de suivi. Certains en profitent pour vendre cher de la mer**, comme partout ailleurs 😉
    Au final TPE est très bien, de mémoire le prix n’a pas bougé depuis longtemps, et la concurrence en a profité : tant mieux pour le consommateur si cette concurrence fait mieux 🙂